Publications liées au mot-clé : Laura Calu

WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => laura-calu
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 403
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => laura-calu
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 403
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => laura-calu
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 403
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => laura-calu
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 403
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 403
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 403
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => laura-calu
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 403
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (403) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (403) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (403)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 1010200
                    [post_author] => 1
                    [post_date] => 2021-02-19 08:00:00
                    [post_date_gmt] => 2021-02-19 07:00:00
                    [post_content] => 

Et si l’on imaginait, à la manière de l’Eurovision, un Soixante Junior ? Histoire de guider Kyan Khojandi et JAAD Productions dans leurs choix futurs, voici une soixantaine d’artistes sélectionnés sur des critères artistiques, de parité et de potentiel de notoriété. Sauf erreur de notre part, nous avons écarté les participants des deux soirées précédentes : Soixante et Soixante 2.

Dans cette série d’articles, nous vous proposons une programmation spéciale jeunes talents, une dizaine d’artistes à la fois ! Si cette fiction pouvait devenir réalité pour le plus grand nombre, cela nous ravirait !

Soixante Junior : les artistes de 51 à 60

Suite à l’esquisse de nos contemporains signée Karim Duval, Florence Mendez (51) séduira le public. Sous ses airs inoffensifs se cache une humoriste à l’univers teinté d’une noirceur éclatante !

Le suivant sera tout aussi habitué au contact des enfants. En effet, après l’ancienne professeur des écoles, Louis Chappey (52) parlera peut-être de l’un de ses premiers sujets de stand-up. De quoi s’agissait-il ? Facile : son ancien statut d’animateur de maternelle ! Le franc-parler de la flamboyante Laura Calu (53) viendra ensuite électriser l’Européen.

Une salle de nouveaux talents connus des initiés

Une salle qui sera ensuite saisie par la proposition aussi qualitative qu’expérimentale d’Adrien Montowski (54).

Ensuite, Anne Cahen (55) viendra recentrer la soirée autour d’un univers stand-up. Sa prestation sera inédite pour le plus grand nombre mais déjà connue des (très) initiés. Autre humoriste connu par une niche d’observateurs, Guillaume Guisset (56) fera bien plus que marcher sur les traces de Gaspard Proust avec son univers singulier.

Un univers tout aussi singulier attendra les spectateurs au tournant. Anne Dupin (57) a peut-être disparu des écrans-radar. Cependant, les dénicheurs de talent n’oublient pas son spectacle au Théâtre la Cible… Ou encore ses expérimentations au Laugh Steady Crew.

Le prochain humoriste, vous le connaissez pour ses premières parties de Blanche Gardin, ses chroniques matinales et autres commentaires sportifs. Harold Barbé (58) captera enfin la lumière qui lui manque tant pour briller.

Vous l’entendez de plus en plus, Rosa Bursztein (59) devra trancher entre relations et actualité pour peupler sa minute réglementaire. Quel que soit son choix, elle ne laissera pas indifférent ! Pour clore cette soirée, il fallait un grand du rire. Non pas par son nom, mais par sa taille. Celle qui lui fait voir le monde sous une autre perspective, avec plus de recul. Réda Seddiki (60) aura la lourde tâche de faire rêver une dernière fois le public. Public qui sera ébloui par la constellation du rire qu’il aura pu observer en seulement une heure de temps…

Cela sera passé vite, assurément. Certains auront envie de tous les revoir, d’autres feront leur sélection. Quoi qu’il advienne, cette soirée sera mémorable.

Nos artistes pour les prochaines soirées Soixante : demandez le programme !

Retrouvez le reste des artistes que nous avons sélectionné pour vous sur les cinq autres articles publiés ce mois-ci !

[post_title] => Soixante Junior : notre proposition de casting humour 6/6 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soixante-junior-notre-casting-khojandi-6 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-01-25 10:26:12 [post_modified_gmt] => 2021-01-25 09:26:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010200 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 1010128 [post_author] => 1 [post_date] => 2021-02-03 08:00:00 [post_date_gmt] => 2021-02-03 07:00:00 [post_content] =>

Les théâtres demeurant fermés, l’humour en live streaming a le vent en poupe ! Verino et Kev Adams ont en effet proposé fin janvier deux soirées stand-up accessibles depuis chez soi, moyennant paiement. Mais cet humour par écrans interposés ne fait pas l’unanimité. On fait le point !

Humour en live streaming : comme en vrai, il y a de tout !

Commençons par un scénario de science-fiction : il me reste un seul spectacle à visionner, après c’est terminé. Et ce plateau, c’est celui organisé par Kev Adams avec son pote Gad Elmaleh (et d’autres noms). Si j’avais pu y assister sur place au Fridge, alors je me serais sans doute déplacée. En revanche, en live streaming, je passe mon chemin.

Pourquoi ? Parce que l’intérêt d’un plateau d’humour, c’est se laisser prendre au jeu. Sur place, on accepte plus les propositions artistiques qui nous parlent moins. Alors que derrière un écran, on éteint la machine, on coupe le son ou pire, on appuie sur avance rapide pour voir quelqu’un qui nous intéresse vraiment.

Une offre qui explose

Ces derniers mois, on a eu un florilège de soirées stand-up. Génération Paname, Autour de et le Ring Comédie Club (France TV), le Gala du Jamel Comedy Club (Canal+), la soirée Étoiles espoir humour du Parisien (Comédie+)… On a aussi eu le droit à des initiatives plus indépendantes : Pasquinade (Haroun), LeMardi.tv (association suisse romande) et plus récemment Verino, malgré ses réticences confiées à Télérama.

J’en oublie sûrement, et je vous avoue avoir passé mon chemin à quelques reprises. Le problème que je vois dans ces soirées où les extraits s’enchaînent, c’est qu’un passage ne résume pas l’univers d’un artiste. Un spectacle y parvient mieux ; d’ailleurs, on peut revenir plusieurs fois pour continuer à explorer. D’autre part, quand on est filmé, on fait attention à ne pas bider, donc on laisse moins de place au hasard. C’est une forme d’humour impeccable, hygiéniste et aseptisée qui n’a tout simplement plus la même âme. Il faut aller chercher dans de l’improvisation pour retrouver un semblant de frisson. Pour connaître quelqu’un, regardez-vous sa carte de visite ou allez-vous entrer en discussion avec lui ? Vous saisissez le problème, maintenant ?

La coupe au montage : pire qu’un coiffeur en état d’ivresse ?

Attention, sujet épineux ! Les coupures au montage sont davantage l’œuvre de chaînes de télévision. Plus il y a de chemins de validation, de craintes de perdre un contrat ou un boulot, plus l’humour risque de subir quelques coupes disgracieuses.

barney stinson vs. marshall's pants
make action GIFs like this at MakeaGif

Il y a aussi un impératif de temps : chaque programme a une durée précise. Il faut être efficace ou périr. Pour autant, le tableau n’est pas si noir qu’il n’y paraît. Ce qui change la donne, c’est l’arrivée de Twitch dans le paysage audiovisuel et surtout sa prise en compte par les médias traditionnels. Ces mondes, semble-t-il structurés de manière diamétralement opposée, fusionnent actuellement… Pour le meilleur et pour le pire ? Il ne faudrait pas perdre la spontanéité des chaînes indépendantes sous prétexte que les pros découvrent de nouveaux terrains à explorer. Au passage, si le sujet vous intéresse, je vous conseille la chaîne de Ludovic B qui compare YouTube à la télévision.

La coupe au montage pour des raisons de censure peut toutefois être contreproductive. L’absence d’Edgar-Yves dans la captation de la soirée du Parisien a eu pour conséquence… Que l’AFP a prévenu toutes les rédactions et informé tout le monde du contenu du sketch en question ! On n’aura jamais autant entendu parler d’une blague « compromettante » (sic !). Si elle avait simplement été diffusée sur une chaîne que personne ne reçoit ou presque, Edgar-Yves n’aurait pas eu un tel coup de pub.

Cette affaire est intéressante car deux versions contradictoires cohabitent. D’une part, les pressions pour supprimer une partie du sketch et la coupe pure et simple d’un humoriste. D’autre part, la demande de l’humoriste que l’on coupe son passage car il ne serait pas efficace. Cela ne semble pas être le genre de la maison, mais admettons.

Pour avoir vu cette soirée, sachez que l’efficacité a surtout été compromise par l’absence significative de public ! En plein confinement, elle a en effet été maintenue avec un « public » restreint et créé artificiellement. En revanche, point d’ajouts de rires. Le silence est parfois assourdissant là où les artistes attendent traditionnellement des rires. En bref, on a perdu Edgar-Yves et on a conservé Jérémy Demay alors qu’il n’était même pas présent (juste une vidéo en mode selfie…). Dommage, même si des artistes comme Fanny Ruwet excellent lors de leurs captations.

Quelques pistes pour une meilleure expérience

Tout d’abord, adapter le format aux écrans. Si Génération Paname était la seule émission d’humour à la télévision, elle serait agréable à regarder dans son format actuel. Or aujourd’hui, un passage de stand-up simple ne suffit plus à accrocher un spectateur qui a tant de choix pour se divertir.

Ensuite, inclure des moments de découverte des artistes et de performances scéniques. Certains ont loué les mérites de l’émission Vendredi, tout est permis spéciale Fridge pour cela.

Dans la mesure du possible, laisser les artistes s’exprimer en toute liberté. Ne pas trop écouter la majorité bruyante de Twitter et son offense facile. Museler les cadres des chaînes de télévision qui pensent tout connaître des late shows américains, aussi. Cela vaut autant pour les contenus des sketches que pour leurs idées de formats.

En cas de problème technique, proposer une solution de repli. Par exemple, les personnes qui n’ont pas pu se connecter sur la plateforme LeMardi.tv lors du live avaient 48 heures pour regarder le spectacle en VOD. Pour ma part, je n’ai pas rencontré de problème et j’ai trouvé l’expérience très agréable : c’était le premier spectacle post-confinement ! Oui, la Suisse avait déconfiné plus tôt.

Enfin, alterner les artistes dans ces émissions. On voit les mêmes passages d’une chaîne à l’autre, parfois ! C’est ridiculement inutile sur le plan de la découverte… Si l’on multiplie les programmes, il faut aussi multiplier les tickets d’entrée.

Sacraliser le lien avec le spectateur

Laura Calu est l’une des humoristes qui prend le plus position contre la tenue de spectacles en streaming. Pour elle, le spectacle doit être vivant, sinon il perd de son charme. Elle dénonce chaque jour les incohérences entre les ouvertures et fermetures de lieux publics (magasins vs. théâtres).

Voir un spectacle « en vrai » n’a en réalité rien à voir avec la consommation d’une soirée humour en prime-time à la télévision. Contrairement au sport où il est parfois plus simple de suivre une compétition sur son canapé que sur place, le rapport avec les artistes est sublimé au théâtre. C’est ce qui procure des émotions authentiques, un moment hors du temps où tout peut arriver. Le seul équivalent, et encore, c’est la diffusion en direct, sans filet.

Et dans le même temps, avec YouTube, les podcasts et les communautés, le lien existe bel et bien entre créateur et spectateur. Il est simplement différent. Les codes des YouTubeurs et autres streamers est très différent. Même s’ils proposent des contenus parfois de grande qualité, ils développent les mêmes tics de langage, les mêmes manières de monter leurs vidéos… Tout est formaté, facilement consommable et, il faut le reconnaître, fait passer le temps alors que nos libertés sont confinées.

Bref, cette question du lien est essentielle et doit nourrir les projets d’humour en live streaming. Surtout lorsque nos liens sociaux et familiaux sont mis à rude épreuve. Les artistes nous semblent aujourd’hui loin. Parfois, on les voit errer, perdus sans leur outil de travail : la scène. Ils écrivent dans le vide car il n’y a plus le receveur qui les porte : le spectateur.

Humour en live streaming : un complément alimentaire, pas de la véritable nourriture

Je ne vois que cette analogie : l’humour en streaming ne rassemble pas les mêmes qualités nutritionnelles pour l’âme que celui en salle. Mais pour ceux qui habitent loin des grandes villes, c’est une aubaine : d’habitude exclus, ils peuvent aujourd’hui prendre part à la fête. Découvrir de nouveaux artistes, même dans des conditions compliquées ou tronquées.

Il y a à la fois des avantages et des inconvénients. En ces temps de crise, cela peut passer quelques temps… Mais les justifications brouillonnes de la ministre de la culture pour justifier la fermeture des lieux culturels ont, à raison, suscité la colère de tout un secteur. Il aura fallu qu’elle explique que les artistes se contaminent parfois entre eux (coucou loges exiguës et autres plateaux d’humour peu regardants) pour que je me dise « oui, ça se tient ». Mais au pire, dites aux troupes de former des bulles Covid, comme pour les sportifs ou Miss France, et laissons les stand-uppers esseulés jouer devant 16 personnes à la Petite Loge (si vous voulez de leurs nouvelles, c’est par ici) !

Tout le reste me paraissait irrecevable, surtout avec l’existence de purificateurs d’air… Et la suite des événements semble étrange. Pendant un temps, on a eu cette hypothèse de devoir présenter un test Covid négatif pour accéder à un théâtre. Je me voyais mal faire des tests Covid tous les 4 jours, comme le personnel soignant, alors qu’il faut des masques pour accéder aux théâtres… C’est sûr qu’avec l’humour en live streaming, point de test PCR… Après coup, Roselyne a fait le même calcul et a finalement choisi de brandir le « principe de précaution » pour justifier la fermeture des salles de spectacles pour une durée indéterminée… Je n’ai plus de mots, et apparemment elle non plus.

Sur ce, je vous laisse, je vais écouter une émission de radio avec des comiques. Ça, ça continue à nourrir un peu l’âme, en attendant mieux !

Crédits photo

© QoQa / LeMardi.tv

[post_title] => Humour en live streaming : pourquoi il fait débat [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => humour-live-streaming-debat [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-02-02 21:36:36 [post_modified_gmt] => 2021-02-02 20:36:36 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010128 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 6408 [post_author] => 1 [post_date] => 2019-07-12 15:20:52 [post_date_gmt] => 2019-07-12 13:20:52 [post_content] =>

En juillet, le festival d’Avignon 2019 accueille plus de 1 500 spectacles dans le OFF. Face à cette immensité, il y a forcément une prise de risque. Pour l’édition en cours, voici une sélection en fonction de vos objectifs !

Festival d’Avignon 2019 OFF : qui allez-vous découvrir ?

L’humour, c’est subjectif. La meilleure façon de passer un bon moment, c’est de savoir ce que vous voulez. Ensuite, demandez-vous jusqu’où vous pouvez sortir de votre zone de confort.

Là, vous êtes prêt ! Faites votre choix parmi les horaires et les lieux présentés. Parfois, il peut arriver que l’horaire change ou qu’il y ait une relâche. Vérifiez sur le lien que nous vous fournissons pour chaque spectacle (et guettez le mot-clé « Climatisation » !).

Je veux voir l’avenir de la comédie au festival d’Avignon 2019

Alexis le Rossignol - Théâtre le Paris - 5-14 juillet, 19h30

Alexis le Rossignol est un humoriste assez atypique. Une fois rentré dans son univers, vous ne pourrez plus vous en passer ! Prix SACD du Festival d’Humour de Paris 2017, il officie également sur France Inter.

Alors, Alexis, c’est quoi ? Un certain sens du malaise, des anecdotes bien senties et une personne aussi attachante que fascinante. Foncez : la dernière, c’est le 14 juillet !

Marion Mezadorian - Théâtre le Paris - 5-27 juillet, 13h30

Marion Mezadorian joue son spectacle Pépites depuis plusieurs années. Aujourd’hui, son talent émerge sur scène et bientôt au cinéma. Si vous nous lisez souvent, vous savez que nous la sur-validons depuis longtemps ! Son spectacle est poétique, fidèle à sa personnalité ultra-attachante et à sa bienveillance permanente. Le meilleur remède à la morosité, c’est Marion Mezadorian ! Prenez votre place et vivez cette expérience feel good !

Morgane Cadignan - Le Clash Théâtre - 5-28 juillet, 18h

Morgane Cadignan, c’est assez émouvant de la voir au festival cette année. À son arrivée, on a vu venir son talent tout de suite. Depuis ce passage en découverte humour, elle a émerveillé la superbe salle de la Petite loge. Son écriture, également primée au Festival d’Humour de Paris, va égayer votre journée !

Réda Seddiki - Théâtre Barretta - 5-28 juillet, 17h30

Également parmi nos découvertes humour, Réda Seddiki a lui aussi un univers assez poétique. Rêveur intello, il évite certains écueils de la bien-pensance. Dans l’air flotte un peu de légèreté quand Réda Seddiki nous parle de liberté. Ça philosophe calmement, et c’est drôlement agréable ! Tentez l’expérience.

Roman Doduik - Théâtre Carnot - 5-28 juillet, 15h

Roman Doduik joue son nouveau spectacle, ADOrable, depuis quelques temps à Lyon. Cet angle n’est pas surprenant : ses débuts remontent à bien avant le début de votre vie professionnelle. Oui, genre avant le baccalauréat. Vous imaginez ? Si ça vous intrigue, c’est le moment de le découvrir !

J’y vais mais j’ai peur : je l’ai croisé une fois, je veux savoir si c’est bien

Jo Brami - Théâtre le Palace - 5-28 juillet, 18h10

Jo Brami, je l’ai vu en remplaçant de la superbe pièce Ben-Hur. Étonnant, puisque son truc, c’est plus la scène humoristique pure ! Son spectacle a un peu de bouteille, en plus, alors vous pouvez y aller en toute confiance !

Kenny - Théâtre l’autre Carnot - 5-28 juillet, 15h

Kenny, c’est un mec recommandé par Léopold. Vous savez, monsieur Twitch. C’est sur cette base que je vous le recommande. L’ami d’un bon ami, n’est-ce pas là la meilleure recommandation possible ?

Klotilde - Théâtre Carnot - 5-28 juillet, 19h30

Dans Élevée en plein air, Klotilde livre un univers assez singulier. Entre passion des châteaux et performance assumée, elle fait son chemin dans le milieu de l’humour. On a vu son spectacle à la Comédie des 3 Bornes quelques mois avant Avignon. Il était alors en chantier, pour offrir la meilleure expérience possible aux spectateurs sudistes. C’est le moment d’en profiter et de voir le résultat de ce dur labeur !

J’ai envie d’un spectacle survitaminé

Nous vous proposons deux spectacles ultra énergiques, et deux autres plus axés sur l’humour noir ou l’absence du politiquement correct.

Vous aimez les interactions ? Kevin et Tom vont vous ravir. Timothé Poissonet ose tout, et amène même beaucoup d’autodérision depuis quelques mois. L’an dernier, jamais je ne vous l’aurais recommandé. Mais le travail paie — c’est le moment de vous lancer.

Côté humour sans limite, vous avez le choix entre Pierre-Emmanuel alias PE ou Lamine Lezghad. On les a vus en plateau, et on les valide sur leur prestation au format court. À vous d’oser prendre un peu plus de temps pour vous plonger dans leur univers !

Je veux un dépaysement

Le Festival d’Avignon, ce n’est pas le lieu rêvé pour le stand-up. Alors quand vous pouvez découvrir plusieurs visages sur un format de plateau d’humour, il faut le faire ! Ça s’appelle Best OFF, et on vous recommande de regarder qui joue avant de vous y aventurer. En effet, les programmations sont très diversifiées et variées chaque jour.

L’affiche de Photographe en liberté attire l’attention dans la catégorie humour. C’est à la fois de l’humour et une exposition qui incite au voyage.

Vous l’avez adorée comme nous à Paris ? Sophie Imbeaux joue sa pièce Le monde merveilleux du colibri avec la magnifique mise en scène de Patrice Soufflard. Pour vous donner une idée, il travaille aussi avec les célèbres Décaféinés ! C’est assez poétique, très étonnant… Pour vous donner une idée, voici notre critique du spectacle !

Félix Radu joue son spectacle Les mots s’improsent depuis un certain temps. Passé par un nombre incalculable de salles à Paris, ce passionné du bon mot se cherche un peu, mais émerveille généralement son auditoire. Normal pour un jeune et doux rêveur, cela dit !

Olivier Stephan, c’est un choix éditorial orienté. Il a toujours soutenu Le spot du rire avec beaucoup de bienveillance. Objectivement, on n’a aucune idée de ce que ça donne, mais ça attise suffisamment notre curiosité pour vous emmener dans sa salle !

Je veux une valeur sûre, adoubée par la presse ou le public

Max Bird, ou le Jamy de l’humour, sera en Avignon pour parler d’oiseaux, et surtout vous faire rire ! Notre chroniqueur sudiste Fabien avait vu son spectacle, et vous pouvez lire sa critique avant de vous laisser convaincre !

Cécile Djunga, on a envie de la voir. Le pitch de son spectacle est moderne. Très bien vendue par la presse et sa team, elle n’a plus qu’à rayonner sur scène ! Allez vérifier les dires des pros dans sa salle ! ;)

Laura Calu fait partie de nos découvertes humour les plus célèbres. Très populaire sur les réseaux sociaux, elle a un charisme assez bluffant sur scène. Si vous aimez ce genre de personnalité déterminée et passionnée, allez la voir cet été au festival d’Avignon 2019 !

Jérémy Charbonnel, on l’avait interviewé et vu en spectacle. Notre impression, à chaque fois : excellente. Ce troll gentil, et jamais clivant, a un vrai sens de l’humour validé. C’est un professionnel de la scène avec lequel vous passerez un excellent moment !

Karim Duval, vous l’avez sans doute vu passer au Jamel Comedy Club. Cet ami éloigné de l’humour, on a envie de vous le conseiller, car c’est toujours sympa de renouer avec de vieilles connaissances. Vous vous direz : « C’est vrai qu’il était drôle ! ». Ne manquez pas ça au festival d’Avignon 2019 !

Je veux un humoriste clivant au festival d’Avignon 2019

Julien Santini, soit on aime, soit on déteste. Honnêtement, on n’est jamais rentré dans son délire. Mais si vous en parlez aux autres, vous comprendrez juste que son talent ne plaît juste pas à tout le monde. Il apparaît dans la chaîne des 2 tocards et dans de nombreuses publications de Nicolas Fabié. Ces mecs-là ne traîneraient pas avec lui s’il n’était pas drôle. Nous en sommes donc arrivés à la conclusion suivante : si vous regardez une vidéo de cet humoriste, et que vous trouvez ça drôle, vous devez le découvrir. C’est aussi simple que ça !

Vous avez tous entendu parler de la blague de Tex. Comme toutes les personnalités de ce type, il existe un public qui a envie de rire et de ne pas se prendre la tête. Si c’est votre cas, alors profitez-en !

[post_title] => Festival d’Avignon 2019 - Notre sélection de spectacles OFF [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => festival-avignon-2019-selection-off [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-12 15:51:02 [post_modified_gmt] => 2019-07-12 13:51:02 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=6408 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 3662 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-03-26 21:22:22 [post_date_gmt] => 2018-03-26 19:22:22 [post_content] =>

Laura Calu cartonne en vidéo et prépare un spectacle très attendu. Le spot du rire vous la fait découvrir avant qu'elle devienne incontournable !

Laura Calu conquiert la scène

Je me souviendrai longtemps du jour où j'ai vu Laura Calu jouer pour la première fois. Je ne suis pas vraiment au fait des comédiens sur YouTube, donc je n'avais jamais entendu parler d'elle. J'étais au Paname Art Café, et j'étais heureuse de découvrir un nouveau visage.

Quand Laura Calu a débarqué sur scène, elle apportait avec elle une assurance qui m'a déconcertée. Je n'étais pas tant impressionnée par ses punchlines que par son charisme, alors que je n'avais aucune attente particulière. Là, j'ai compris : elle n'est pas là pour laisser indifférent.

Mastodonte des vidéos

Comme pour toute nouvelle découverte, j'ai ensuite recherché des vidéos sur internet. Ça tombe bien, elle en a plein. Celle qui adore le côté do it yourself, un peu artisanal des vidéos, tente de conserver cette spontanéité au montage.

Pour ceux qui cherchent du bon humour universel (traduction : qui parle à tout le monde), Laura Calu est à la pointe. Entre le permis de conduire, le couple, les filles dans la vie et sur Instagram, la rupture ou encore la confiance en soi, il y a de quoi faire.

Imitation de cagole hors pair

Originaire du Var, Laura Calu manie avec brio l'imitation de la cagole. Pour juger sur pièces, on vous conseille le visionnage de l'épisode de Simone avec Laura Calu.

Parmi toutes les vidéos de cette websérie, Laura Calu réalise l'une des meilleures performances ! Au-delà, Laura s'engage régulièrement. Lors de l'été 2018, elle lance ainsi le hashtag #objectifbikinifermetagueule. Le succès est au rendez-vous.

Laura Calu : origines

Laura Calu vient donc du Var, où elle a grandi à Correns. Parfois, une vidéo vaut mieux que mille mots. Je vous laisse partir en voyage avec le vlog de l'artiste dans sa ville natale !

Séquence émotion

Laura Calu est une découverte pour le spot du rire, car elle a plus d'un tour dans son sac. On est persuadé qu'elle a de nombreuses cartes à dévoiler. Jugez plutôt cette vidéo sur le harcèlement scolaire. Là où la carapace se brise, on y trouve les plus belles pépites. On attend avec impatience son spectacle, qui traitera notamment de la confiance en soi. Si cela peut aider celles et ceux qui en ont besoin, alors ce spectacle sera d'utilité publique !

Crédits photo

© Thomas Braut

[post_title] => La découverte du mois - Mars 2018 - Laura Calu [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => decouverte-humour-laura-calu [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-10-29 16:54:22 [post_modified_gmt] => 2020-10-29 15:54:22 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=3662 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 3578 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-03-03 10:10:24 [post_date_gmt] => 2018-03-03 09:10:24 [post_content] => C'est bientôt la journée de la femme, et le monde du spectacle l'a compris ! Voici quelques soirées et initiatives en faveur des femmes à ne pas manquer en ce mois de mars.

Festival Drôles de Dames au Point Virgule : demandez le programme !

Du 8 au 11 mars, les salles de Jean-Marc Dumontet s'animent en faveur des femmes, avec des humoristes hommes et femmes !

Journée de la femme : 2 plateaux le 8 mars

Le coup d'envoi du festival se tiendra le 8 mars au Grand Point Virgule à 19h30. Vous pourrez retrouver Kallagan, Djimo, Guillermo Guiz, Noman Hosni ou encore François Martinez dans la soirée Parce qu'elles méritent plus qu'une journée. Si vous préférez une soirée 100% féminine, rendez-vous deux heures plus tard au Point Virgule : Les pépites de l'humour vous y attendent pour une soirée découverte. La programmation de cette soirée nous donne vraiment envie d'y aller. Outre la présence de Marion Mezadorian dont on ne se lasse pas de vous parler, on retrouve d'autres talents à suivre. On a adoré découvrir Marie Desroles en spectacle au Point Virgule, elle sera là ! Solène Rossignol, qui a participé au FUP cette année, sera également de la partie. Actuellement à la Petite Loge, l'hilarante Charlotte Creyx sera également présente. Agnès Hurstel, qui cartonne au Sentier des Halles, est bien entendu présente. Pour compléter ce line-up de compétition, on retrouvera également Ombeline de Tarragon.

Du 9 au 11 mars : entre spectacles et plateaux d'humour

Pour aller voir des humoristes qui cartonnent sur YouTube, on vous conseille la soirée Du web à la scène. Le 9 mars, les inséparables Laura Calu et Marina Cars se partageront la scène aux côtés de Nino Arial ou encore Lola Dubini. Autre grande soirée à réserver dès maintenant : la Fadily Party. Fadily Camara, qui joue son spectacle du jeudi au samedi au Point Virgule, sera au Grand Point Virgule le 10 mars. Elle sera accompagnée d'artistes déjà bien implantés sur la scène parisienne : Tania Dutel, Christine Berrou ou encore Melha Bedia et Lenny M'Bunga. Quoi ? Nous n'avons pas encore cité Shirley Souagnon, Laura Domenge ou encore Marine Baousson ? Pas d'inquiétude : elles seront, parmi d'autres, à la soirée Yes she can! au Grand Point Virgule le 11 mars. Voilà pour notre sélection ; vous pouvez retrouver toute la programmation et réserver sur la billetterie officielle.

Plateau alternatif : les Ladies Commandements invitent !

Si vous voulez donner de la chance à des artistes moins en lumière mais tout aussi intéressants, nous avons un autre plan pour vous. Les Ladies Commandements, c'est un plateau très créatif. A l'image du Laugh Steady Crew, cette troupe d'humoristes écrit chaque semaine des sketches inédits. Aux côtés des habituées Lucie Carbone et Els - Lost in France, on retrouvera notre artiste maison Betty Durieux, Anne Dupin et plein d'autres figures du stand-up. Ce plateau se tient au Sonart, un vivier de jeunes talents qui a fait débuter nombre d'entre eux.

Entre le rire et l'action : ces humoristes s'engagent pour la Fondation des Femmes

Pour terminer, le monde du stand-up ne déroge pas à la libération de la parole. Concrètement, de nombreux humoristes se sont engagés pour soutenir la Fondation des Femmes. Un appel aux dons est en cours. Parmi les personnalités engagées, on retrouve Shirley Souagnon, Agnès Hurstel ou encore Muriel Robin et Mouloud Achour. Allez voir la liste pour vous faire une idée et renseignez-vous sur les actions de l'association si vous souhaitez faire un don. [post_title] => Festival Drôles de Dames, etc. : les femmes à l'honneur en mars ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => festival-droles-dames-journee-femme [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:38:00 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:38:00 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=3578 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 3250 [post_author] => 1 [post_date] => 2017-12-31 16:22:41 [post_date_gmt] => 2017-12-31 15:22:41 [post_content] =>

Le spot du rire vous a présenté de nombreux humoristes cette année. Pour autant, je suis passée par quelques salles de spectacle et plateaux sans m'attarder sur certains noms. Il me semble important d'en parler pour finir l'année en beauté !

Gaspard Proust prépare l'Olympia

Cela fait plusieurs mois que Gaspard Proust se produit au Théâtre Antoine. Un lieu très classe pour un humoriste qui fait autant grincer des dents que jubiler. Presque un ovni sur les plateaux télés, Gaspard Proust impose ses idées à l'auditoire. Les réactions du public sont souvent aussi comiques que le contenu du spectacle.

Le Nouveau spectacle n'est plus le même qu'un an auparavant. L'idée n'est plus vraiment de parler de Christiane Taubira pour faire bander la droite, mais davantage de pointer les absurdités autour de nous. La presse jubile. Les comparaisons avec Michel Houellebecq pullulent de papier en papier. Un an plus tôt, cette même presse se demandait qui il était vraiment : misogyne érudit ou cœur sensible ? Storytelling, quand tu nous tiens...

Et Gaspard Proust de cultiver le mystère sur sa personne lors des interviews. Un journaliste émoustillé à la curiosité piquée produit donc souvent un papier élogieux... Une chose est sûre : Gaspard Proust n'a pas fini de cultiver le mystère autour de sa personne. Si vous allez le voir en spectacle, oui, la soirée coûte cher, mais cela vaut le déplacement. Il sera en tournée en 2018 avant de revenir à Paris en fin d'année, à l'Olympia. Excusez du peu.

Agnès Hurstel prolonge au Sentier des Halles

On la qualifie d'orgasmique. Agnès Hurstel est de celles qui font ce qu'elles veulent sur scène. Son premier spectacle d'une heure s'appelait tour à tour Agnès bande, puis Ma bite et mon couteau. Depuis qu'elle joue au Sentier des Halles, elle s'est débarrassée de ces titres mais conserve l'ADN du spectacle. On va parler cru, et de relations. Pas étonnant que la jeune femme ait profité de la scène de TEDx Paris pour parler du roulage de pelles.

Si vous n'aimez pas l'humour de nanas dit vulgaire, vous pouvez quand même aller voir Agnès Hurstel. Ici, pas de vannes gratuites sur les tampons pour feindre de choquer l'auditoire. C'est intelligent sans être pompeux, cru tout en restant léger. C'est franchement bien meilleur que le foie gras que vous allez vous envoyer pour les fêtes. On n'est pas gavé par une provocation gratuite. Bon, je suis peut-être allée loin sur la métaphore aviaire.

On souhaite à Agnès Hurstel de continuer sur sa lancée pour 2018. Ça tombe bien : elle vient d'être prolongée au Sentier des Halles. Vous pourrez même vous envoyer en l'air deux fois dans la même semaine. Mais ponctuellement : Agnès saura vous faire languir de plaisir... Et c'est le calendrier BilletRéduc qui le dit !

Pour Antek, il fait bon d'être Heureux

Autre univers : celui d'Antek, un artiste qui joue la carte de l'optimisme dans Heureux. Antek, c'est le genre de personne qui t'accroche un sourire, une envie de discuter. C'est le bon copain qu'on veut tous avoir. Dans la cave du Sonart comme au 33 Comedy, c'est un showman très habile avec les interactions avec le public.

Comme tous les animateurs de scène ouverte, Antek sait fédérer autour de lui. C'est comme ça qu'est née son émission, Antek on R. On en a beaucoup parlé, mais on ne s'est pas vraiment intéressé au maître de cérémonie. Son positionnement à contre-courant de la morosité ambiante, avide d'humour noir, fait du bien. C'est au final une niche qui revient fort, avec des artistes comme notre résidente Marion Mezadorian. Plaisir et bonheur sont partagés dans un lieu exigu, propice à la création de vannes.

Pour voir Antek sur scène au Sonart, cela se passe tous les mercredis soir jusqu'au 31 janvier.

Roman Doduik : cap vers Lyon !

La revanche des crevettes, c'est le spectacle de Roman Doduik. A seulement 19 ans, l'humoriste manie l'autodérision pour se présenter au public. Une grosse voix, une coupe afro, qu'on aurait pu scrapbooker sur un albinos : tout est prétexte à apporter du décalage.

Je l'ai rencontré à Dimanche Marrant il y a maintenant plusieurs mois, et mon regard ne pouvait se détourner de lui. Après m'être rendue compte que non, ce n'était pas une nana, je l'observais fumer avec les autres artistes amateurs de clope. J'étais vraiment fascinée par ce que je voyais.

Certaines personnes parviennent à développer ce charisme, qui happe toute l'attention du public. Lors de son passage, il a notamment évoqué un périple ahurissant en bus de nuit et a captivé la salle. Par la suite, je l'ai revu, je lui ai touché les cheveux, c'était un moment que je n'oublierai jamais. Je le garderai bien ancré en moi, en attendant qu'il revienne nous faire coucou sur Paris. Amis lyonnais, Roman Doduik se produira chez vous du samedi au lundi jusqu'en avril 2018 !

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de toucher ses cheveux ou le voir sur scène, vous pouvez aussi le voir sur YouTube dans les insomnies de Roman.

Laura Calu : vers un spectacle sans filtre

L'humoriste et comédienne Laura Calu nous fait saliver d'impatience. Elle nous prépare un spectacle très intimiste, autour du thème de la confiance en soi.

On ne s'attend pas à ce qu'elle évoque ce sujet, quand on la rencontre. Sans préavis, elle en impose. Elle précise, certes, qu'elle est grande, mais c'est surtout son charisme sur scène qui frappe. Avec son personnage de femme fatale, elle a l'air capable de tout renverser sur son passage.

Laura Calu joue régulièrement au Paname Art Café. Très complice avec Marina Cars, elle est apparue dans de nombreuses vidéos cette année. On vous conseille de retrouver son passage chez la banquière loufoque Simone, l'un des meilleurs épisodes de la série ! Et bien entendu, ses vidéos lui ont offert une belle exposition. Elle fait partie de ces mastodontes du chiffre sur les réseaux sociaux, à la communauté grande et réactive.

Pour preuve : elle a été élue Varoise de l'année par les lecteurs de Var Matin (voir la belle interview sur leur site). Je vais vous faire une confession : je lui ai adressé mon vote, alors qu'il y avait du beau monde. Il y avait même un pilote de karting, et comme j'adore les sports mécaniques, ça a été dur de trancher. Parce que le gamin est probablement un futur grand. Fin de la digression... Tout ça pour dire bravo Laura, on attend ton spectacle avec impatience !

Crédits photo

Agnès Hurstel © Kader Aoun Productions

[post_title] => In extremis : 5 humoristes qui m'ont marquée en 2017 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => humoristes-marquants-proust-hurstel-calu [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-10-29 16:36:41 [post_modified_gmt] => 2020-10-29 15:36:41 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=3250 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 6 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 1010200 [post_author] => 1 [post_date] => 2021-02-19 08:00:00 [post_date_gmt] => 2021-02-19 07:00:00 [post_content] =>

Et si l’on imaginait, à la manière de l’Eurovision, un Soixante Junior ? Histoire de guider Kyan Khojandi et JAAD Productions dans leurs choix futurs, voici une soixantaine d’artistes sélectionnés sur des critères artistiques, de parité et de potentiel de notoriété. Sauf erreur de notre part, nous avons écarté les participants des deux soirées précédentes : Soixante et Soixante 2.

Dans cette série d’articles, nous vous proposons une programmation spéciale jeunes talents, une dizaine d’artistes à la fois ! Si cette fiction pouvait devenir réalité pour le plus grand nombre, cela nous ravirait !

Soixante Junior : les artistes de 51 à 60

Suite à l’esquisse de nos contemporains signée Karim Duval, Florence Mendez (51) séduira le public. Sous ses airs inoffensifs se cache une humoriste à l’univers teinté d’une noirceur éclatante !

Le suivant sera tout aussi habitué au contact des enfants. En effet, après l’ancienne professeur des écoles, Louis Chappey (52) parlera peut-être de l’un de ses premiers sujets de stand-up. De quoi s’agissait-il ? Facile : son ancien statut d’animateur de maternelle ! Le franc-parler de la flamboyante Laura Calu (53) viendra ensuite électriser l’Européen.

Une salle de nouveaux talents connus des initiés

Une salle qui sera ensuite saisie par la proposition aussi qualitative qu’expérimentale d’Adrien Montowski (54).

Ensuite, Anne Cahen (55) viendra recentrer la soirée autour d’un univers stand-up. Sa prestation sera inédite pour le plus grand nombre mais déjà connue des (très) initiés. Autre humoriste connu par une niche d’observateurs, Guillaume Guisset (56) fera bien plus que marcher sur les traces de Gaspard Proust avec son univers singulier.

Un univers tout aussi singulier attendra les spectateurs au tournant. Anne Dupin (57) a peut-être disparu des écrans-radar. Cependant, les dénicheurs de talent n’oublient pas son spectacle au Théâtre la Cible… Ou encore ses expérimentations au Laugh Steady Crew.

Le prochain humoriste, vous le connaissez pour ses premières parties de Blanche Gardin, ses chroniques matinales et autres commentaires sportifs. Harold Barbé (58) captera enfin la lumière qui lui manque tant pour briller.

Vous l’entendez de plus en plus, Rosa Bursztein (59) devra trancher entre relations et actualité pour peupler sa minute réglementaire. Quel que soit son choix, elle ne laissera pas indifférent ! Pour clore cette soirée, il fallait un grand du rire. Non pas par son nom, mais par sa taille. Celle qui lui fait voir le monde sous une autre perspective, avec plus de recul. Réda Seddiki (60) aura la lourde tâche de faire rêver une dernière fois le public. Public qui sera ébloui par la constellation du rire qu’il aura pu observer en seulement une heure de temps…

Cela sera passé vite, assurément. Certains auront envie de tous les revoir, d’autres feront leur sélection. Quoi qu’il advienne, cette soirée sera mémorable.

Nos artistes pour les prochaines soirées Soixante : demandez le programme !

Retrouvez le reste des artistes que nous avons sélectionné pour vous sur les cinq autres articles publiés ce mois-ci !

[post_title] => Soixante Junior : notre proposition de casting humour 6/6 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soixante-junior-notre-casting-khojandi-6 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-01-25 10:26:12 [post_modified_gmt] => 2021-01-25 09:26:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010200 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 6 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => c40f4673e8038731381bd07fecd72b68 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Laura Calu

Soixante Junior : notre sélection d’artistes 6/6

Soixante Junior : notre proposition de casting humour 6/6

Humour en live streaming : affiche de la plateforme LeMardi.TV

Humour en live streaming : pourquoi il fait débat

Festival d’Avignon 2019 - Notre sélection de spectacles - OFF

Festival d’Avignon 2019 - Notre sélection de spectacles OFF

Laura Calu, découverte humour sur le spot du rire

La découverte du mois - Mars 2018 - Laura Calu

Festival Drôles de Dames - Le Point Virgule

Festival Drôles de Dames, etc. : les femmes à l'honneur en mars !

Agnès Hurstel figure parmi les 5 humoristes qui ont compté en 2017

In extremis : 5 humoristes qui m'ont marquée en 2017