Les 10 contenus les plus lus de 2019

Juliette Follin 09/12/2019

Quels contenus avez-vous le plus lu en 2019 sur le spot du rire ? Sans surprise, ceux qui faisaient l’actualité sortent en tête… mais pas seulement ! Prêt à redécouvrir les articles que vous avez plébiscités ?

Contenus 2019 : que le top 10 commence !

On va ménager le suspense avec ces contenus plébiscités en 2019 en commençant par le n°10. Pas le Zinedine Zidane ou le Pierre Gasly (je tente un truc de popularité en clin d’œil aux Commentaires Connards du GP du Brésil). Ok, ça ne prend pas (encore), ce n’est pas grave !

10. J’ai coécrit une vanne pour la première fois. Ça a marché. C’était étrange.

Dans cet article, j’expliquais comment j’avais aidé Jean-Philippe de Tinguy en lui transmettant une idée de blague. Clairement, cette aide n’était pas sollicitée et je me soupçonne d’avoir voulu attirer son attention.

Toujours est-il qu’à l’époque, Jean-Philippe en avait tiré quelque chose en le modifiant. C’était intéressant pour moi de voir comment un humoriste part d’une matière pas dingue et utilise son extracteur de LOL pour faire rire. Oui, cette blague inclut un extracteur à jus.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Les gens cherchent des conseils pour écrivent des blagues. Les moteurs de recherche les emmènent ici. Pourtant, c’est plutôt le guide « monter sur scène » qui fait foi ! Dites-nous si ça vous aide…

9. La découverte du mois – Avril

Chaque mois, les articles des découvertes humour fonctionnent plus ou moins bien. L’atout qui fait la différence, c’est la réactivité de la communauté de chaque artiste. Avril a un réseau de dingue et il sait le solliciter à bon escient.

Alors j’en profite pour chaque personne venue le soutenir de croire en lui, déjà. C’est plutôt un bon cheval sur qui parier. Et puis d’être venue lire cet article qui a été le début de nombreux autres contenus en 2019. Parce qu’il faut dépasser la première impression pour voir ce que réserve chaque artiste. Et ainsi le découvrir en interview, ou en spectacle !

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Clairement pas pour le nom de l’artiste. Si vous cherchez « Avril » sur internet, vous allez trouver tout un tas de trucs qui n’ont rien à voir. Des produits cosmétiques bio, un service chez Pôle Emploi… Mais grâce à sa communauté fidèle, Avril remplit la Petite Loge sans difficulté depuis ses débuts dans le théâtre. Il trouvera bien une parade en 2020 et après, parce que vous allez entendre parler de lui !

8. 4 comiques dans le vent, mais à contresens : c’est comment, un podcast de Seb Mellia ?

Le podcast de Seb Mellia continue de plaire au public en 2019. Cela n’a rien étonnant tant les discussions sont intéressantes et les fous rires nombreux !

Seb Mellia, c’est aussi un artiste qui a une communauté mobilisée. Les millions de vues, il connaît désormais leur saveur. Le soutien du public reste présent : il s’est construit avec le temps et il continue à être ultra-efficace sur scène.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Parce que le public plébiscite les podcasts et connaît Seb Mellia ! Ajoutez à cela des humoristes intéressants dans la liste des invités et vous obtenez une recette réussie !

7. Musique d’avant-spectacle : les meilleures ambiances

Je suis très flattée que cet article soit aussi plébiscité, mais je pense que les gens repartent déçus. Ils cherchent des musiques pour mettre de l’ambiance dans les spectacles. Nous, on explique juste ce qu’on aime le plus sans apporter de solution.

Heureusement, on évoque Paul Taylor qui donne quelques astuces à sa communauté dans ses vlogs. Une phrase qui ne voulait rien dire il y a dix ans, et que vous comprenez tous aujourd’hui. Si vous êtes jeune ou geek et que vous fréquentez YouTube…

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Comme pour les blagues filées à de Tinguy, les gens cherchent à mettre de la musique dans les spectacles. Et certains plateaux feraient bien de s’en inspirer ! Une entrée en silence, ce n’est pas l’idéal (même si au début, on comprend que ce ne soit pas simple).

6. La découverte du mois – Ambroise et Xavier

Ambroise et Xavier étaient les invités de l’émission Quotidien cette année. Je me souviens des mots de leur attachée de presse à l’époque : « elle a doublé tout le monde pour parler d’eux ». Comprenez Télérama ou Le Parisien et du coup TMC et Yann Barthès.

Bon, il n’y a pas de mérite à ça. Je n’ai rien fait de différent de d’habitude, ce sont plutôt les facteurs extérieurs qui expliquent cet engouement. La raison pour laquelle ces deux-là ont vite émergé, c’est leur présence dans l’écosystème Canal+ et Comédie+. Ils apparaissent aussi dans des films, du coup, ils sont plus visibles pour la presse. Ce qui ne veut pas dire qu’ils déméritent, loin de là.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Cette émission-là a permis à de nombreuses personnes de chercher Ambroise et Xavier sur internet. C’est top, ça prouve l’intérêt des jeunes pour découvrir de nouveaux talents. Quand les relais de communication fonctionnent, l’effet est immédiat. Alors la presse, continuez de fouiller, vous allez dénicher des pépites (si vous creusez bien).

5. Soixante artistes – Kyan Khojandi joue la montre

Le spectacle Soixante était très attendu. Il est donc normal qu’il émerge dans les contenus de 2019 ! Kyan Khojandi a proposé un format innovant. Bien sûr, avec une minute par artiste, on est parfois resté sur notre faim. On aurait aussi voulu en zapper quelques uns.

Mais ce frisson de la curiosité était vif : qui allait pouvoir prendre le micro ? Qui était dans l’angle mort de la clique Navo-Khojandi ? Grâce à Soixante, vous détenez les réponses à ces questions…

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Soixante, c’est un programme diffusé sur une chaîne cryptée. Aujourd’hui, vous ne pouvez probablement pas le voir sans un abonnement (ou des codes). Alors obtenir une information gratuite très vite après la diffusion, cela a permis à certains de savoir ce qu’il s’est passé. Ne me remerciez pas, remerciez la Formule 1 sans qui je n’aurais pas d’abonnement…

4. Panayotis en rodage : courez voir le phénomène !

Comme Ambroise et Xavier, Panayotis suscite à la fois de l’intérêt chez les médias généralistes et chez nous. Au final, le jeune humoriste a un profil atypique : il a réussi à se programmer lui-même pour ce succès précoce. Il a su s’entourer et se faire remarquer des plus grands.

Aujourd’hui, il a un peu cette étiquette de rock star de l’humour… Mais ça ne nous dérange pas, parce qu’il est drôle. On a pu le vérifier grâce aux Étoiles espoir humour du Parisien où il était probablement le meilleur de la soirée. Ce mélange de naturel et de maîtrise nous scotche encore, alors bravo.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Panayotis a un peu ce côté irrésistible des figures connues. Du coup, il fait vendre et il n’est qu’au début de sa carrière. C’est les Beatles version comique. J’en fais trop ? Oui, mais je suis persuadée que certains le pensent…

3. J’ai rien entendu, mais j’ai tout compris : Tatiana Djordjevic, belle surprise

Tatiana Djordjevic continue de jouer son spectacle au Théâtre du Marais. Un spectacle qui parle de mathématiques (comme celui d’Avril, aussi dans ce top 10…) et duquel on ressortirait plus intelligent…

Avec comme coauteur François Rollin, Tatiana bénéficie d’un coup de projecteur certain… Mais elle porte à merveille son œuvre. Peut-être qu’un jour, on parlera de ce spectacle pour l’artiste sur scène davantage que pour la légende de l’ombre. Oui, on voit la patte Rollin, mais cela reste le spectacle de Tatiana. Sinon, ça n’aurait aucun intérêt.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? La réponse est ci-dessus. Il y a aussi des gens qui cherchent des infos sur la vie privée de ces deux-là… Peine perdue, il n’y a rien sur le net à part des articles putaclic dans lesquels ils ajoutent une mise au point : « rumeur infondée ». Le manque de scrupule de certains sur la vie privée, ça a le don de m’agacer. Alors allez voir le spectacle pour ce qu’il est !

2. Haroun et ses spectacles express : taille patron

Haroun serait-il le comique le plus viral sur le web ? Il a concentré sa stratégie sur ça, et ça fonctionne plutôt bien. C’est lui qui innove avec Pasquinade, le mot français qui devrait remplacer « stand-up » selon lui.

Comme Vérino, il fait fi de Netflix pour proposer sa plateforme d’humour sur le web. Quand on sait à quel point les géants du web pompent nos données personnelles sans qu’on y puisse grand-chose, ça fait plaisir. En attendant une plateforme stand-up pour consommer local sans se faire piller ses secrets (ça devrait arriver), on apprécie les initiatives individuelles.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Parce que c’est bien plus commode de consommer de l’humour depuis son canapé. Au moins, avec les spectacles d’Haroun diffusés sur le web, on a accès à de la qualité. Ce qui nous fait bifurquer sur la suite, beaucoup moins réjouissante…

1. CopyComic et plagiat chez les humoristes : débrief de l’enquête d’Envoyé Spécial

Cette année encore, les internautes suivent assidument CopyComic, ce dénonciateur anonyme des plagiats humoristiques. La tension reste élevée dans le milieu, parce que certains confondent encore inspiration, emprunt et pillage artistique.

En 2019, on a beaucoup ri (et pleuré) quand on atteignait le point G, comprenez ici Godwin. Toujours est-il que c’est bien de regarder de travers ceux qui trichent. Surtout quand ça éclipse ceux qui se démènent pour faire émerger leur originalité et leur sincérité. On vous laisse redécouvrir le texte de l’année, selon nous. Signé Kheiron, accusé à tort d’être CopyComic avec Baptiste Lecaplain, il avait été parfait dans sa réponse.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Ce best-seller du clic a encore gagné. Merci à Gad Elmaleh pour sa défense ultime (il aurait recruté les meilleurs en communication de crise selon nos sources). Merci à Thomas N’Gijol pour sa défense express (il se serait débrouillé par lui-même #copycaca). Carton rouge à la clique de cet artiste, dont les soutiens en emoji sur Instagram avaient tout l’air d’une démonstration de force pour étouffer l’affaire. Ce qui est en soi inutile, parce que les conséquences de ces plagiats ne dépassent pas l’effet Streisand

Contenus 2019 : le bilan

En 2019, les contenus les plus lus reflètent l’envie de voir émerger les nouveaux talents. Il reste encore du travail pour les valoriser et les rendre connus. Il n’y a pas que les paillettes dans la vie, tel a encore été notre credo cette année.

Et si nous n’étions pas les plus en vue cette année, on a beaucoup ri et on a passé l’une des années les plus formatrices de notre vie. On espère que 2020 sera aussi exaltant (ça le sera, promis) !

A propos de l'auteur