5 comiques dans le vent, mais à contresens : c’est comment, un podcast de Seb Mellia ?

Juliette 10/06/2018

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle de 5 comiques dans le vent, mais à contresens. Seb Mellia propose l’un des podcasts les plus accessibles et fun du monde de l’humour. On a assisté au quatrième épisode au Théâtre BO St Martin, on vous raconte.

5 comiques dans le vent, mais à contresens : Seb Mellia et les conversations d’humoristes

Les nouveaux humoristes s’extasient souvent sur un point : l’ambiance dans les loges des plateaux d’humour. Comme dirait Seb Mellia, taper des barres avec les autres comiques apporte sans nul doute une bonne dose de bonheur. Il a donc décidé d’adapter ces conversations au média podcast. On vous en a déjà parlé lors des passages de nos résidents Marion Mezadorian et Louis Dubourg. Il fallait donc voir ça en live…

Du rire gratuit au BO St Martin !

L’avantage des podcasts, c’est qu’on peut y assister gratuitement. C’est un peu comme dans les émissions de télé : on a besoin du public pour l’ambiance, alors on le convie. La contrepartie, c’est que ces podcasts prennent du temps et de l’énergie à réaliser, alors il est difficile de les voir perdurer. Seb Mellia aimerait bien le transformer en rendez-vous régulier, pourquoi pas avec le soutien d’une radio.

Il faut dire que l’humoriste est stakhanoviste des nouveaux formats : entre ses live YouTube, ses vlogs et son autre podcast avec Magali Bertin… On le voit et l’entend partout si on y est attentif. Je ne vous parle même pas de son spectacle, qui reprend au Point Virgule cet été !

Assister à un podcast : l’ambiance

Pour le quatrième épisode, Seb Mellia a invité du beau monde. Adrien Arnoux, l’homme le plus prolifique du stand-up, était de la partie. J’ai découvert Mathieu Madénian, que j’ai trouvé plus drôle qu’en spectacle (où il est déjà drôle, rassurez-vous). Fadily Camara, qui m’a impressionnée au festival Parlez-vous stand-up de Kader Aoun, n’a pas décommandé. Elle a en effet dû annuler plusieurs dates de son spectacle suite à un incident… que vous découvrirez en écoutant le podcast ! Enfin, John Sulo, qui m’a bluffée avec son périple en stop à Liverpool, complétait la programmation.

La blague du podcast, c’était de vérifier avec le public qu’il ne s’attendait pas à un plateau d’humour. Visiblement, personne n’est tombé de sa chaise… Je pensais apprécier le podcast autant qu’à la maison, ce qui était beaucoup… Mais en vrai, c’était encore mieux. En plus, le public présent connaît bien la back-story des humoristes. Quand on écoute un podcast, on suit davantage leur actualité que le grand public, qui d’ailleurs ne les connaît pas encore. Ce n’est pas bien, le grand public, il va falloir vous y mettre ! 😉

EP 4 - Mathieu Madénian, Fadily Camara, John Sulo, Adrien Arnoux et Seb Mellia

A propos de l'auteur