WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => tatiana-djordjevic
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 485
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => tatiana-djordjevic
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 485
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => tatiana-djordjevic
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 485
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => tatiana-djordjevic
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 485
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 485
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 485
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => tatiana-djordjevic
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 485
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (485) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (485) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (485)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 1010197
                    [post_author] => 1
                    [post_date] => 2021-02-17 08:00:00
                    [post_date_gmt] => 2021-02-17 07:00:00
                    [post_content] => 

Et si l’on imaginait, à la manière de l’Eurovision, un Soixante Junior ? Histoire de guider Kyan Khojandi et JAAD Productions dans leurs choix futurs, voici une soixantaine d’artistes sélectionnés sur des critères artistiques, de parité et de potentiel de notoriété. Sauf erreur de notre part, nous avons écarté les participants des deux soirées précédentes : Soixante et Soixante 2.

Dans cette série d’articles, nous vous proposons une programmation spéciale jeunes talents, une dizaine d’artistes à la fois ! Si cette fiction pouvait devenir réalité pour le plus grand nombre, cela nous ravirait !

Soixante Junior : les artistes de 41 à 50

L’ambiance basculera dans une folle comédie lorsque la quarante-et-unième humoriste foulera la scène de l’Européen. L’identité de cette artiste ? Mélodie Fontaine (41). Avec son humour cru et son talent de comédienne, elle emmènera le public dans une sorte de Germinal tragicomique moderne dont elle a le secret.

Le secret de l’humoriste suivant, Nadim (42), est sans doute bien gardé. D’où lui viennent ses idées loufoques et son envie de faire autrement ? Nul ne le sait, mais tout le monde le verra avant de plonger dans une hilarité animale. L’humoriste et YouTubeuse Swann Périssé (43) ravira son public et continuera de combler les amateurs d’originalité.

L’art de prévoir une doublure sans rogner sur la qualité ou la cohérence artistique

Cap vers la Suisse désormais avec comme premier choix Nathanaël Rochat (44). Méconnu en France, il est le taulier du rire en Suisse romande. Discret, peu enclin à se montrer, il refuserait probablement l’invitation. Comme un mastodonte du rire peut en cacher un autre, Yann Marguet (44bis) pourra assurer l’intérim sans que la soirée ne perde en qualité.

La voix étonnante de Laura Elko (45) et son doux sens de l’humour continueront de bercer les spectateurs. Sans les endormir, bien entendu, parce que cette voix porte — ce sera alors une ambiance opéra qui changera du stand-up, genre plus habituel dans cette salle qui fait rêver nombre d’humoristes.

Sans transition, l’Européen passera de la douceur aux mathématiques. Vous trouvez cela étrange ? Réfléchissez-y : une fois les méninges du public détendues, ils seront fin prêts à découvrir les univers respectifs d’Avril (46) et de Tatiana Djordjevic (47). Ces deux têtes bien faites, amateurs de François Rollin (le premier l’adore, la seconde travaille avec lui) rendront nostalgiques tous ceux qui ont eu la chance de voir le dernier spectacle du professeur à l’Européen !

Pour revenir à une atmosphère « détente », l’Européen convoquera ensuite deux humoristes très complices : Omar DBB et Manu Bibard (48). Vous avez découvert le premier sur France tv slash, le second devient un influenceur de qualité sur les réseaux sociaux grâce à son micro magique et ses horoscopes violents. Cela risque de faire des étincelles !

De l’étincelle à l’explosion, il n’y a qu’un pas : un badaboum plus tard, Lucie Carbone (49) gagnera la scène avec une poésie et un monde déjanté invitant à une folle rêverie… Tout aussi poétique et imagé, Karim Duval (50) apportera son expérience pour cueillir l’époque actuelle comme peu y parviennent.

Nos artistes pour les prochaines soirées Soixante : demandez le programme !

Rendez-vous vendredi 19 février pour la suite et fin de notre casting Soixante Junior !

[post_title] => Soixante Junior : notre proposition de casting humour 5/6 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soixante-junior-notre-casting-khojandi-5 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-02-19 11:48:42 [post_modified_gmt] => 2021-02-19 10:48:42 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010197 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 7587 [post_author] => 1 [post_date] => 2019-12-09 12:27:57 [post_date_gmt] => 2019-12-09 11:27:57 [post_content] =>

Quels contenus avez-vous le plus lu en 2019 sur le spot du rire ? Sans surprise, ceux qui faisaient l’actualité sortent en tête… mais pas seulement ! Prêt à redécouvrir les articles que vous avez plébiscités ?

Contenus 2019 : que le top 10 commence !

On va ménager le suspense avec ces contenus plébiscités en 2019 en commençant par le n°10. Pas le Zinedine Zidane ou le Pierre Gasly (je tente un truc de popularité en clin d’œil aux Commentaires Connards du GP du Brésil). Ok, ça ne prend pas (encore), ce n’est pas grave !

10. J’ai coécrit une vanne pour la première fois. Ça a marché. C’était étrange.

Dans cet article, j’expliquais comment j’avais aidé Jean-Philippe de Tinguy en lui transmettant une idée de blague. Clairement, cette aide n’était pas sollicitée et je me soupçonne d’avoir voulu attirer son attention.

Toujours est-il qu’à l’époque, Jean-Philippe en avait tiré quelque chose en le modifiant. C’était intéressant pour moi de voir comment un humoriste part d’une matière pas dingue et utilise son extracteur de LOL pour faire rire. Oui, cette blague inclut un extracteur à jus.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Les gens cherchent des conseils pour écrivent des blagues. Les moteurs de recherche les emmènent ici. Pourtant, c’est plutôt le guide « monter sur scène » qui fait foi ! Dites-nous si ça vous aide…

9. La découverte du mois – Avril

Chaque mois, les articles des découvertes humour fonctionnent plus ou moins bien. L’atout qui fait la différence, c’est la réactivité de la communauté de chaque artiste. Avril a un réseau de dingue et il sait le solliciter à bon escient.

Alors j’en profite pour chaque personne venue le soutenir de croire en lui, déjà. C’est plutôt un bon cheval sur qui parier. Et puis d’être venue lire cet article qui a été le début de nombreux autres contenus en 2019. Parce qu’il faut dépasser la première impression pour voir ce que réserve chaque artiste. Et ainsi le découvrir en interview, ou en spectacle !

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Clairement pas pour le nom de l’artiste. Si vous cherchez « Avril » sur internet, vous allez trouver tout un tas de trucs qui n’ont rien à voir. Des produits cosmétiques bio, un service chez Pôle Emploi… Mais grâce à sa communauté fidèle, Avril remplit la Petite Loge sans difficulté depuis ses débuts dans le théâtre. Il trouvera bien une parade en 2020 et après, parce que vous allez entendre parler de lui !

8. 4 comiques dans le vent, mais à contresens : c’est comment, un podcast de Seb Mellia ?

Le podcast de Seb Mellia continue de plaire au public en 2019. Cela n’a rien étonnant tant les discussions sont intéressantes et les fous rires nombreux !

Seb Mellia, c’est aussi un artiste qui a une communauté mobilisée. Les millions de vues, il connaît désormais leur saveur. Le soutien du public reste présent : il s’est construit avec le temps et il continue à être ultra-efficace sur scène.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Parce que le public plébiscite les podcasts et connaît Seb Mellia ! Ajoutez à cela des humoristes intéressants dans la liste des invités et vous obtenez une recette réussie !

7. Musique d’avant-spectacle : les meilleures ambiances

Je suis très flattée que cet article soit aussi plébiscité, mais je pense que les gens repartent déçus. Ils cherchent des musiques pour mettre de l’ambiance dans les spectacles. Nous, on explique juste ce qu’on aime le plus sans apporter de solution.

Heureusement, on évoque Paul Taylor qui donne quelques astuces à sa communauté dans ses vlogs. Une phrase qui ne voulait rien dire il y a dix ans, et que vous comprenez tous aujourd’hui. Si vous êtes jeune ou geek et que vous fréquentez YouTube…

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Comme pour les blagues filées à de Tinguy, les gens cherchent à mettre de la musique dans les spectacles. Et certains plateaux feraient bien de s’en inspirer ! Une entrée en silence, ce n’est pas l’idéal (même si au début, on comprend que ce ne soit pas simple).

6. La découverte du mois – Ambroise et Xavier

Ambroise et Xavier étaient les invités de l’émission Quotidien cette année. Je me souviens des mots de leur attachée de presse à l’époque : « elle a doublé tout le monde pour parler d’eux ». Comprenez Télérama ou Le Parisien et du coup TMC et Yann Barthès.

Bon, il n’y a pas de mérite à ça. Je n’ai rien fait de différent de d’habitude, ce sont plutôt les facteurs extérieurs qui expliquent cet engouement. La raison pour laquelle ces deux-là ont vite émergé, c’est leur présence dans l’écosystème Canal+ et Comédie+. Ils apparaissent aussi dans des films, du coup, ils sont plus visibles pour la presse. Ce qui ne veut pas dire qu’ils déméritent, loin de là.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Cette émission-là a permis à de nombreuses personnes de chercher Ambroise et Xavier sur internet. C’est top, ça prouve l’intérêt des jeunes pour découvrir de nouveaux talents. Quand les relais de communication fonctionnent, l’effet est immédiat. Alors la presse, continuez de fouiller, vous allez dénicher des pépites (si vous creusez bien).

5. Soixante artistes – Kyan Khojandi joue la montre

Le spectacle Soixante était très attendu. Il est donc normal qu’il émerge dans les contenus de 2019 ! Kyan Khojandi a proposé un format innovant. Bien sûr, avec une minute par artiste, on est parfois resté sur notre faim. On aurait aussi voulu en zapper quelques uns.

Mais ce frisson de la curiosité était vif : qui allait pouvoir prendre le micro ? Qui était dans l’angle mort de la clique Navo-Khojandi ? Grâce à Soixante, vous détenez les réponses à ces questions…

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Soixante, c’est un programme diffusé sur une chaîne cryptée. Aujourd’hui, vous ne pouvez probablement pas le voir sans un abonnement (ou des codes). Alors obtenir une information gratuite très vite après la diffusion, cela a permis à certains de savoir ce qu’il s’est passé. Ne me remerciez pas, remerciez la Formule 1 sans qui je n’aurais pas d’abonnement…

4. Panayotis en rodage : courez voir le phénomène !

Comme Ambroise et Xavier, Panayotis suscite à la fois de l’intérêt chez les médias généralistes et chez nous. Au final, le jeune humoriste a un profil atypique : il a réussi à se programmer lui-même pour ce succès précoce. Il a su s’entourer et se faire remarquer des plus grands.

Aujourd’hui, il a un peu cette étiquette de rock star de l’humour… Mais ça ne nous dérange pas, parce qu’il est drôle. On a pu le vérifier grâce aux Étoiles espoir humour du Parisien où il était probablement le meilleur de la soirée. Ce mélange de naturel et de maîtrise nous scotche encore, alors bravo.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Panayotis a un peu ce côté irrésistible des figures connues. Du coup, il fait vendre et il n’est qu’au début de sa carrière. C’est les Beatles version comique. J’en fais trop ? Oui, mais je suis persuadée que certains le pensent…

3. J’ai rien entendu, mais j’ai tout compris : Tatiana Djordjevic, belle surprise

Tatiana Djordjevic continue de jouer son spectacle au Théâtre du Marais. Un spectacle qui parle de mathématiques (comme celui d’Avril, aussi dans ce top 10…) et duquel on ressortirait plus intelligent…

Avec comme coauteur François Rollin, Tatiana bénéficie d’un coup de projecteur certain… Mais elle porte à merveille son œuvre. Peut-être qu’un jour, on parlera de ce spectacle pour l’artiste sur scène davantage que pour la légende de l’ombre. Oui, on voit la patte Rollin, mais cela reste le spectacle de Tatiana. Sinon, ça n’aurait aucun intérêt.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? La réponse est ci-dessus. Il y a aussi des gens qui cherchent des infos sur la vie privée de ces deux-là… Peine perdue, il n’y a rien sur le net à part des articles putaclic dans lesquels ils ajoutent une mise au point : « rumeur infondée ». Le manque de scrupule de certains sur la vie privée, ça a le don de m’agacer. Alors allez voir le spectacle pour ce qu’il est !

2. Haroun et ses spectacles express : taille patron

Haroun serait-il le comique le plus viral sur le web ? Il a concentré sa stratégie sur ça, et ça fonctionne plutôt bien. C’est lui qui innove avec Pasquinade, le mot français qui devrait remplacer « stand-up » selon lui.

Comme Vérino, il fait fi de Netflix pour proposer sa plateforme d’humour sur le web. Quand on sait à quel point les géants du web pompent nos données personnelles sans qu’on y puisse grand-chose, ça fait plaisir. En attendant une plateforme stand-up pour consommer local sans se faire piller ses secrets (ça devrait arriver), on apprécie les initiatives individuelles.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Parce que c’est bien plus commode de consommer de l’humour depuis son canapé. Au moins, avec les spectacles d’Haroun diffusés sur le web, on a accès à de la qualité. Ce qui nous fait bifurquer sur la suite, beaucoup moins réjouissante…

1. CopyComic et plagiat chez les humoristes : débrief de l’enquête d’Envoyé Spécial

Cette année encore, les internautes suivent assidument CopyComic, ce dénonciateur anonyme des plagiats humoristiques. La tension reste élevée dans le milieu, parce que certains confondent encore inspiration, emprunt et pillage artistique.

En 2019, on a beaucoup ri (et pleuré) quand on atteignait le point G, comprenez ici Godwin. Toujours est-il que c’est bien de regarder de travers ceux qui trichent. Surtout quand ça éclipse ceux qui se démènent pour faire émerger leur originalité et leur sincérité. On vous laisse redécouvrir le texte de l’année, selon nous. Signé Kheiron, accusé à tort d’être CopyComic avec Baptiste Lecaplain, il avait été parfait dans sa réponse.

Pourquoi ce contenu sort-il du lot ? Ce best-seller du clic a encore gagné. Merci à Gad Elmaleh pour sa défense ultime (il aurait recruté les meilleurs en communication de crise selon nos sources). Merci à Thomas N’Gijol pour sa défense express (il se serait débrouillé par lui-même #copycaca). Carton rouge à la clique de cet artiste, dont les soutiens en emoji sur Instagram avaient tout l’air d’une démonstration de force pour étouffer l’affaire. Ce qui est en soi inutile, parce que les conséquences de ces plagiats ne dépassent pas l’effet Streisand

Contenus 2019 : le bilan

En 2019, les contenus les plus lus reflètent l’envie de voir émerger les nouveaux talents. Il reste encore du travail pour les valoriser et les rendre connus. Il n’y a pas que les paillettes dans la vie, tel a encore été notre credo cette année.

Et si nous n’étions pas les plus en vue cette année, on a beaucoup ri et on a passé l’une des années les plus formatrices de notre vie. On espère que 2020 sera aussi exaltant (ça le sera, promis) !

[post_title] => Les 10 contenus les plus lus de 2019 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => 10-contenus-2019-populaires [to_ping] => [pinged] => https://www.verino.fr/vod/ [post_modified] => 2019-12-09 12:28:03 [post_modified_gmt] => 2019-12-09 11:28:03 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=7587 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 4458 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-06-25 15:59:59 [post_date_gmt] => 2018-06-25 13:59:59 [post_content] => Chaque année en juillet au Festival d'Avignon, des humoristes s'endettent pour vous faire rire. Ils affrontent le cagnard de la cuvette d'Avignon et tentent leur chance. Voici notre sélection des spectacles humour pour cette édition 2018 du festival off !

Festival d'Avignon 2018 : les incontournables

Dans cette liste, vous trouverez des humoristes originaux à voir au Festival d'Avignon. Des plus confirmés aux moins connus, on est ainsi quasiment sûr que vous allez passer un bon moment avec eux !

Laura Laune : entre grâce et humour noir

La gagnante de la France a un incroyable talent cartonne partout où elle passe. Son humour acéré ne laisse personne indifférent. Soit on aime, soit on déteste. Laura Laune a donc le mérite d'aller au bout des choses. Si vous aimez les têtes d'affiche, vous vous ruerez là-bas !

David Desclos : prisonnier repenti

David Desclos propose un spectacle original. Ecroué de rire retrace le destin d'un homme pas banal. Passé par la case prison, il se livre avec émotion. Le public le découvre donc souvent par hasard et sort régulièrement conquis. Tentez l'expérience !

Marina Cars : pointure du rire en rodage

Marina Cars prépare un nouveau spectacle qu'elle rodera en Avignon. Très expérimentée, l'habituée des comedy clubs travaille d'arrache-pied depuis plusieurs mois pour être prête. Elle risque de vous faire rire.

Noir : une expérience intimiste avec 4 humoristes

Noir est un plateau d'humour pas comme les autres. Et pour cause : la salle est plongée dans le noir ! Après une longue journée sous le soleil estival, cela risque donc d'être dépaysant. Il y aura Baptiste Lecaplain, Pierre-Emmanuel Barré (également en spectacle), Navo (coauteur de Kyan Khojandi...) et Yacine Belhousse. Ce spectacle est proposé du 11 au 14 juillet.

Didou : bonne humeur de rigueur !

Didou est un humoriste généreux et survolté. Je l'ai déjà vu plusieurs fois au Trempoint, où sa bonne humeur contaminait le public. Embarquée dans son univers, je ne peux donc que vous le conseiller pour cet été !

Roman Doduik prend sa revanche

Avec son spectacle La revanche des crevettes, Roman Doduik propose un spectacle bourré d'autodérision et très original. Il l'a d'ailleurs longuement joué à Paris, puis Lyon... le périple continue donc en Avignon pour ce jeune humoriste !

Best Off : le plateau d'humour de la nouvelle scène

Chaque année, Avignon accueille un plateau d'humour. On y retrouve certains acteurs du Cactus Comedy, mais pas seulement. Certains humoristes non programmés en spectacle peuvent ainsi faire leur première expérience dans ce lieu emblématique. Vous pourrez dire que vous les avez découverts avant tout le monde !

Laura Elko : virtuose du rire

Une voix étonnante, une artiste touchante. Laura Elko propose quelque chose de vraiment originale. Je l'avais découverte au Festival d'Humour de Paris 2017. Trop atypique pour être récompensée, elle avait toute sa place. Laissez-vous tenter !

Chris Esquerre : l'absurde a ses lettres de noblesse

Les 8 et 9 juillet, Chris Esquerre jouera son spectacle en Avignon. L'humoriste est habitué à se greffer aux festivals. Il l'avait déjà fait aux Fous Rires de Bordeaux avec un réel succès. Ne manquez pas cette nouvelle occasion de rire en décalé !

Alexandra Pizzagali : l'étoile montante de l'humour

Il y a un an, elle dévoilait timidement ses premières créations. L'humoriste est aussi une comédienne hors-pair dotée d'une plume admirable. Laissez-vous envoûter par ce spectacle qui séduit le public et les professionnels de l'humour ! Une seule date est prévue le 23 juillet à 22 heures ; ne manquez pas cette occasion !

Félix Radu : mieux que le nouveau Devos

Entre le charme des mots d'antan et la modernité de son jeune âge, Félix Radu sera au festival d'Avignon cette année. Le jeune humoriste namurois conquiert ainsi les salles depuis quelques années. Très précoce, il a commencé à écrire son spectacle dès 15 ans et l'a parfait en même temps qu'il prenait de l'expérience dans la vie. Qu'il parle du temps, de la mort ou de l'amour, il fouille dans les thématiques pour en tirer un beau moment de poésie. S'il n'y en a qu'un à découvrir au Festival d'Avignon, c'est bien lui !

Tatiana Djordjevic : entre cours d'histoire, absurde et questionnements

C'est l'une de mes découvertes de l'année. Tatiana Djordjevic travaille avec François Rollin pour proposer un spectacle... différent ! On vous en avait déjà parlé, d'ailleurs lors de ses dates au Théâtre du Marais. Il s'agit donc d'un spectacle ni complètement intellectuel, ni complètement déjanté, ni complètement pédagogique. Le mieux, c'est de s'y rendre !

Festival d'Avignon 2018 : à tenter

La liste qui suit comprend des spectacles que je n'ai pas tous vus. Je ne peux donc pas m'exprimer sur leur potentiel, mais je sais qu'ils ont tous connu un certain succès dans leurs milieux respectifs. Le mieux, c'est de voir au cas par cas, en fonction des descriptions de spectacle. Il n'y a rien de mieux que de se laisser surprendre. Voici la liste de ces artistes : [post_title] => Festival d'Avignon 2018 : notre sélection de spectacles [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => festival-avignon-off-spectacles [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:50:37 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:50:37 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=4458 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 4412 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-06-10 09:47:45 [post_date_gmt] => 2018-06-10 07:47:45 [post_content] => Les samedis jusqu’en janvier 2020, Tatiana Djordjevic joue son spectacle au Théâtre du Marais à 18h30. Avec un nom comme J'ai rien entendu, mais j'ai tout compris, la comédienne détonne.

Tatiana Djordjevic : le plaisir d'une découverte par hasard

En allant voir Alexandra Pizzagali au Théâtre du Marais, j'ai remarqué un flyer pas comme les autres. D'une part, la frimousse de l'humoriste ne me disait rien du tout. Une fille hors circuit, dans un théâtre aussi coté, doit forcément avoir de solides arguments. J'ai surtout été attirée par le titre. Le mot absurde m'est tout de suite venu à l'esprit, un bon point. Je saisis l'un des flyers, je le retourne et je vois le nom de François Rollin. C'est un peu comme avoir apposé un logo Label Rouge sur le flyer, ça fait son effet. Entretemps, j'ai appris que le Professeur n'a pas toujours été tendre avec les femmes humoristes. Généralement, il trimbale avec lui l'idée qu'elles ne sont pas drôles ou parlent toutes de la même chose. Or, cela ne m'a jamais gêné pour apprécier son art, je profite encore de cette innocente immunité pour prendre ma place. Autre point : sur le flyer, on sent qu'on va avoir affaire à de l'humour intellectuel. Jetez un œil au texte de promotion du spectacle, vous ne serez pas déçus !
Le spectacle débute par ce douloureux constat : « Ma vie a basculé le jour où je me suis rendue compte que j'étais plus intelligente que mes parents. » Ce constat est l'occasion d'interroger une problématique très universelle de transmission et d'ascenseur culturel, sur un mode léger et drolatique. L'occasion aussi d'apprendre des tas de choses rigolotes, sur des chapitres insolites (à quoi sert le nombre Pi ? qui étaient les Jacobins et les Girondins de la Révolution Française ?) avec, en arrière plan, les couleurs rarement explorés des pays balkaniques. Ovaj spektakl je izuzetno smesan jedini uslov da uzivate je da razumete francuski — Tatiana

Le spectacle de Tatiana Djordjevic : verdict

Le jour J, la salle est quasi-comble. Le professeur Rollin, qui a coécrit le spectacle avec l'artiste, la chapeaute religieusement. Le rideau s'ouvre, et on comprend alors que le spectacle est plus orienté théâtre que stand-up. Toutefois, on a affaire à un spectacle moderne. J'ai particulièrement aimé les montagnes russes entre un humour moderne, très accessible et un humour plus intellectuel. Les élans absurdes arrivent au compte-goutte, au fil des problèmes de mathématiques. Le fil conducteur du spectacle, c'est l'intelligence qui diffère entre les parents et les jeunes adultes aujourd'hui. Tragique, cette cassure générationnelle aura inspiré Tatiana et François Rollin pour créer quelque chose d'inédit. Le petit cours de géopolitique sur les Balkans ou les allusions répétées à Kundera m'auront fait me sentir bête. Je vous confesse que je croyais que les Balkans, c'était le triptyque Estonie-Lettonie-Lituanie... Ok, on est plus sur les pays Baltes, mais ils sont sournois de commencer avec les trois mêmes lettres, aussi ! Et pour Kundera, je ne l'avais pas et je me sentais assez seule dans la salle. Rassurez-vous, pas besoin d'avoir fait un parcours d'excellence à l'école pour suivre. Par contre, et là, ce n'est pas la faute de l'artiste, il y avait des gens qui célébraient leur intelligence dans le public. Une femme à côté de moi, vers la fin du spectacle, s'est carrément mise à énumérer les références qu'elle connaissait. A un moment, c'était limite si elle criait Kosovo. Mais, Gertrude, sincèrement, moi aussi j'ai vu les journaux télévisés de Rachid Arhab qui relataient le conflit. Entre parenthèses, je viens d'apprendre que ce gars avait rejoint TPMP, où va le monde...

Dernière chance

Vous voulez voir un spectacle différent, vous cultiver au théâtre tout en conservant un peu de frivolité ? Le spectacle de Tatiana Djordjevic saura vous plaire. Il est un peu intellectuel, mais jamais pédant. Je suis donc sortie du théâtre assez légère, sans aucun mal de tête. Aller voir un spectacle de quelqu'un dont on a jamais entendu parler est toujours assez intimidant. On prend un risque, mais quand c'est réussi comme ici, c'est du plaisir à l'état brut. Tentez l'expérience à votre tour ! [post_title] => J'ai rien entendu, mais j'ai tout compris : Tatiana Djordjevic, belle surprise [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => spectacle-tatiana-djordjevic-rollin [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-11-14 13:21:17 [post_modified_gmt] => 2019-11-14 12:21:17 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=4412 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 4 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 1010197 [post_author] => 1 [post_date] => 2021-02-17 08:00:00 [post_date_gmt] => 2021-02-17 07:00:00 [post_content] =>

Et si l’on imaginait, à la manière de l’Eurovision, un Soixante Junior ? Histoire de guider Kyan Khojandi et JAAD Productions dans leurs choix futurs, voici une soixantaine d’artistes sélectionnés sur des critères artistiques, de parité et de potentiel de notoriété. Sauf erreur de notre part, nous avons écarté les participants des deux soirées précédentes : Soixante et Soixante 2.

Dans cette série d’articles, nous vous proposons une programmation spéciale jeunes talents, une dizaine d’artistes à la fois ! Si cette fiction pouvait devenir réalité pour le plus grand nombre, cela nous ravirait !

Soixante Junior : les artistes de 41 à 50

L’ambiance basculera dans une folle comédie lorsque la quarante-et-unième humoriste foulera la scène de l’Européen. L’identité de cette artiste ? Mélodie Fontaine (41). Avec son humour cru et son talent de comédienne, elle emmènera le public dans une sorte de Germinal tragicomique moderne dont elle a le secret.

Le secret de l’humoriste suivant, Nadim (42), est sans doute bien gardé. D’où lui viennent ses idées loufoques et son envie de faire autrement ? Nul ne le sait, mais tout le monde le verra avant de plonger dans une hilarité animale. L’humoriste et YouTubeuse Swann Périssé (43) ravira son public et continuera de combler les amateurs d’originalité.

L’art de prévoir une doublure sans rogner sur la qualité ou la cohérence artistique

Cap vers la Suisse désormais avec comme premier choix Nathanaël Rochat (44). Méconnu en France, il est le taulier du rire en Suisse romande. Discret, peu enclin à se montrer, il refuserait probablement l’invitation. Comme un mastodonte du rire peut en cacher un autre, Yann Marguet (44bis) pourra assurer l’intérim sans que la soirée ne perde en qualité.

La voix étonnante de Laura Elko (45) et son doux sens de l’humour continueront de bercer les spectateurs. Sans les endormir, bien entendu, parce que cette voix porte — ce sera alors une ambiance opéra qui changera du stand-up, genre plus habituel dans cette salle qui fait rêver nombre d’humoristes.

Sans transition, l’Européen passera de la douceur aux mathématiques. Vous trouvez cela étrange ? Réfléchissez-y : une fois les méninges du public détendues, ils seront fin prêts à découvrir les univers respectifs d’Avril (46) et de Tatiana Djordjevic (47). Ces deux têtes bien faites, amateurs de François Rollin (le premier l’adore, la seconde travaille avec lui) rendront nostalgiques tous ceux qui ont eu la chance de voir le dernier spectacle du professeur à l’Européen !

Pour revenir à une atmosphère « détente », l’Européen convoquera ensuite deux humoristes très complices : Omar DBB et Manu Bibard (48). Vous avez découvert le premier sur France tv slash, le second devient un influenceur de qualité sur les réseaux sociaux grâce à son micro magique et ses horoscopes violents. Cela risque de faire des étincelles !

De l’étincelle à l’explosion, il n’y a qu’un pas : un badaboum plus tard, Lucie Carbone (49) gagnera la scène avec une poésie et un monde déjanté invitant à une folle rêverie… Tout aussi poétique et imagé, Karim Duval (50) apportera son expérience pour cueillir l’époque actuelle comme peu y parviennent.

Nos artistes pour les prochaines soirées Soixante : demandez le programme !

Rendez-vous vendredi 19 février pour la suite et fin de notre casting Soixante Junior !

[post_title] => Soixante Junior : notre proposition de casting humour 5/6 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soixante-junior-notre-casting-khojandi-5 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-02-19 11:48:42 [post_modified_gmt] => 2021-02-19 10:48:42 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010197 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 4 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => abee958f9edb70a9312f83c04c084bc4 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Tatiana Djordjevic

Soixante Junior : notre sélection d’artistes 5/6

Soixante Junior : notre proposition de casting humour 5/6

Contenus 2019 : les visages des artistes mis en lumière par le spot du rire

Les 10 contenus les plus lus de 2019

Festival d'Avignon 2018 : du 6 au 29 juillet

Festival d'Avignon 2018 : notre sélection de spectacles

Tatiana Djordjevic en spectacle à Paris

J'ai rien entendu, mais j'ai tout compris : Tatiana Djordjevic, belle surprise