WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [category_name] => vie-blog
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [tag] => 
            [cat] => 602
            [tag_id] => 
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [field] => ID
                            [terms] => 602
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [category_name] => vie-blog
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [tag] => 
            [cat] => 602
            [tag_id] => 
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [field] => ID
                            [terms] => 602
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 602
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => vie-blog
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 602
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [category] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 602
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (602) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (602) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (602)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 1010417
                    [post_author] => 1
                    [post_date] => 2021-03-15 08:00:00
                    [post_date_gmt] => 2021-03-15 07:00:00
                    [post_content] => 

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner quelques nouvelles et vous délivrer plusieurs annonces pour les prochains mois.

Ceux qui reçoivent ma newsletter le savent déjà, elle sera désormais trimestrielle car l’actualité se raréfie. Mais ce n’est pas la seule raison : les théâtres sont fermés depuis des mois… Pourtant, vous avez lu des contenus inédits jusqu’à ce que l’inspiration se délite un peu trop.

Mieux promouvoir les artistes

L’autre raison, c’est que comme nombre d’entre vous, il me faut assurer mes arrières et travailler ailleurs que dans notre beau secteur. Du moins pendant un temps. Tout le monde n’est pas intermittent et le plan B s’impose à moi.

De mars à mai, je me forme au growth hacking. Au quoi, me direz-vous ? C’est juste un terme de start-uppers qui se croient cool et qui ne parlent plus de webmarketing… Bon, il y a quelques nuances à cela… Si je la suis, c’est parce que pour promouvoir les artistes, je sais les décrire et les mettre en valeur… Mais comme eux, je n’ai pas encore trouvé mon public !

J’écrivais d’abord pour expliquer au public qui étaient les talents de demain. J’ai vite réalisé que si ce public curieux existe, il n’est pas vraiment en mesure de me trouver aujourd’hui. En revanche, les jeunes artistes me connaissent et j’ai appris à les conseiller.

Or tout ceci ne vous permet pas de toucher de nouveaux publics. Le growth hacking, c’est ça : cibler les personnes qui vont vous aimer par tous les moyens possibles. Et ça, j’ai besoin de savoir le faire pour enfin mettre en lumière ceux qui le méritent.

Je bricole des scénarios alambiqués (vous n’avez pas idée) pour continuer ce projet qui m’anime plus que tout. Le monde de l’humour a rendu tout le reste terne à mes yeux.

Lever le pied (pendant un temps)

J’ai beaucoup donné à la comédie ces dernières années, au risque de m’épuiser à la tâche. D’ordinaire, ce n’est pas un problème, mais comme cette formation me prend le plus clair de mon temps, je suis temporairement moins disponible pour ce site.

J’ai créé des contenus à l’avance pour combiner le professionnel et l’humoristique. Par exemple, ce que vous avez lu en février sur Soixante Junior date de novembre 2020 ! Pendant ce temps, l’actualité avance et les contenus très anticipés périment vite. Je salue notamment la récente victoire d’Adrien Montowski au Printemps du rire, au passage !

Les découvertes humour continuent

Le moment est venu de me ménager pour me concentrer sur chaque étape une à la fois. Pour cette raison, le rendez-vous que je maintiens pour les prochains mois est celui des découvertes humour. Tout est prévu jusqu’en mai, et pour la suite, j’ai déjà les noms en tête.

Je vous le confesse, je suis épuisée (un peu plus moralement que physiquement). Il est aujourd’hui important pour moi de baisser mes exigences de régularité et de ne pas simplement vivre pour le travail. Pour autant, je mettrai à jour autant que possible les podcasts humoristiques qui apparaissent.

Aidez-moi à vous promouvoir

En échange, j’ai besoin de vous. Si vous avez envie que je parle de votre nouveau podcast, prévenez-moi pour que je traite la demande et fournissez-moi les visuels, par exemple. J’aurai un peu moins de temps à vous consacrer. Donc si vous me facilitez la vie, les délais seront plus courts. J’insiste sur ce point car sur ce début d’année 2021, j’ajoute régulièrement deux à trois podcasts par semaine et je peux en oublier certains.

J’espère pouvoir rapidement vous raconter de nouvelles histoires (il faut ouvrir les théâtres pour ça) et vous abreuver de nouveaux contenus.

D’ici là, je mets la comédie en mode veille : je la suis religieusement, j’en parlerai mieux demain. Merci à vous de rester fidèles au spot du rire malgré l’absence de vie culturelle dans les lieux qui la font rayonner. Votre soutien est très important pour moi et je sais que vous comprendrez que cette semi-pause m’est nécessaire pour revenir gonflée à bloc.

À très vite,

Juliette du Spot du rire

[post_title] => L’art de se faire plus rare [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => pause-growth-hacking [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-03-13 13:58:03 [post_modified_gmt] => 2021-03-13 12:58:03 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010417 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 1006113 [post_author] => 1 [post_date] => 2020-06-10 07:12:00 [post_date_gmt] => 2020-06-10 05:12:00 [post_content] =>

Ça y est, on a 3 ans ! On n’imaginait pas fêter ce nouvel anniversaire du spot du rire dans ces circonstances. Le flou artistique autour du sort du spectacle vivant est indéniable. Cependant, je voulais vous offrir un peu d’espoir pour la suite.

3 ans : trop tôt pour prédire le futur des nouveaux talents

Vous le savez, Le spot du rire est mon deuxième projet autour des jeunes talents. Après 3 ans à gérer ChequeredFlags, je me préparais encore à rencontrer Carlos Sainz, un jeune prodige de la discipline. Sa pointe de vitesse était indéniable. Son nom était si mythique qu’il accolait un « Junior » à la fin de son patronyme. Car son père n’était autre que la légende Carlos Sainz, un double champion du monde des rallyes.

Il aurait été simple pour Carlito de suivre la trajectoire de son père. Mais il a préféré l’asphalte des circuits à la terre et aux routes étroites des rallyes. Un choix que je trouvais à l’époque audacieux, et qui me faisait admirer grandement celui que je voyais déjà capable de faire partie intégrante de son sport. Nous sommes alors en 2013, et il me faudra encore attendre un an pour adresser la parole à ce garçon.

La rencontre

Mai 2014. La scène se passe en Belgique, et Carlos, malgré ses 19 ans, en impose déjà. Je savoure l’opportunité de dialoguer avec un homme en construction, à l’héritage familial conséquent. Une fille me dit que j’ai de la chance : Carlos Sainz est plutôt beau gosse. Il faut croire que nous ne partageons pas les mêmes priorités.

Au fil des années, Carlos a continué sa route. Pourtant, elle était sacrément mal indiquée. Au début, tout se passe bien : il gagne le championnat, dont les deux courses que je couvre en Belgique. Cela le propulse dans la catégorie reine.

Ensuite, ça commence à se corser. À son arrivée dans la catégorie reine, les observateurs l’attendent au tournant, dégainant une pluie de critiques. Jacques Villeneuve, consultant Canal+ et ancien champion du monde, passe son temps à singer sa jeunesse et sa fougue. Il est vrai que Carlos est parfois brouillon, sanguin. Or moi, j’y crois encore. Je sais ce que j’ai vu sur le terrain, quand Jacques jouait probablement à l’une de ses nombreuses consoles de rétro-gaming.

Après deux ans dans une équipe de jeunes pilotes, il voit l’un de ses camarades lui ôter son volant des mains. Il rebondit dans une équipe jaune (nous ne sommes pas dans Koh Lanta, mais je simplifie pour vous). Or l’équipe jaune, en quête d’un nouveau souffle et d’un leader charismatique, arrive à voler à l’équipe bleue un pilote d’envergure, un vainqueur de Grand Prix, qui force Carlos à prendre la porte. Son avenir dans la discipline est alors menacé…

En quête du bon coloris

Il se retrouve donc à la fin des soldes à devoir renouveler sa garde-robe, et il ne reste plus beaucoup de belles pièces à dénicher. Il chine une combinaison orange dont personne ne voulait, abandonnée négligemment par un influenceur de chez Desigual.

Étrangement, le vêtement lui va comme un gant, et il permet à sa crémerie de retrouver des couleurs. Appliqué, plus mature et expérimenté, Carlos révèle son meilleur profil. Les critiques et froncements de sourcils sont vite oubliés : le monde entier le découvre vraiment pour la première fois. Il était celui que les caméras de télévision ne filmaient plus. Or sur internet, avec son coéquipier, il devenait un Meme Lord que les plus grandes structures ne pouvaient plus ignorer.

Son nom revenait en haut de l’affiche à un moment qui semblait inutile. La crise du coronavirus passée par là, il devait prendre son mal en patience dans sa combinaison orange qui lui seyait toujours bien. Mais il faut savoir que de nombreux jeunes garçons rêvent d’une couleur : le rouge.

Le rouge, c’est le luxe, c’est la passion — il n’y a rien de plus prestigieux. On promet le rouge à ces jeunes loups assoiffés de victoire, mais peu réussissent à en acquérir.

Carlos, lui, a saisi l’occasion en or qui se présentait. En mai 2020, le monde entier apprenait que le gamin que j’avais interviewé 6 ans plus tôt allait courir chez Ferrari. J’avais gagné mon pari en donnant la parole à un talent en qui je croyais déjà, mais ignoré par le reste du monde.

Que se passera-t-il dans 3 à 6 ans ?

Si je vous raconte cette histoire, c’est parce que je me réjouis de l’avenir. Je sais qu’aujourd’hui, les gens que je mets en lumière n’intéressent pas grand-monde. Peut-être que certains ne croient pas en eux. Eux-mêmes doutent en permanence, et se demandent même s’ils veulent arrêter.

J’ai même vu l’un de ces humoristes rédiger une lettre pour annoncer sa retraite de comique, datée à 2021. Pensez-vous que Carlos Sainz Jr aurait perdu son temps à écrire cela sur son mur Facebook pour gratter deux-trois « J’aime » ? Non, bien sûr que non. Et pendant que cet humoriste perdait des minutes précieuses, Carlos, lui, continuait à s’entraîner. Il rongeait son frein sans se morfondre, prêt à saisir l’opportunité du siècle.

Si je parle des jeunes comiques depuis 3 ans, c’est parce que je crois que certains d’entre eux vont réussir à percer ou devenir professionnel. D’autres n’y parviendront peut-être pas, mais ils apprendront énormément et trouveront le chemin qui leur correspond. Peu importe s’il est plein de terre, et s’il faut un peu plus d’efforts pour le pratiquer. L’important, c’est de garder espoir et d’éviter de se retrouver dans une merde internationale. Il faudra être attentif à ceux qui ont vraiment besoin d’aide pendant cette période, bien sûr. Mais rien n’est joué, il ne faut pas baisser les bras avant de livrer bataille.

J’espère que l’histoire de Carlos vous donnera du baume au cœur. Parce que pour vous comme pour moi, ce n’est que le début.

[post_title] => Le spot du rire fête ses 3 ans ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => 3-ans-generation-humour [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-05-14 16:58:01 [post_modified_gmt] => 2020-05-14 14:58:01 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1006113 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 10165 [post_author] => 1 [post_date] => 2020-04-28 11:12:34 [post_date_gmt] => 2020-04-28 09:12:34 [post_content] =>

Je vous ai annoncé au début du confinement l’arrêt pendant un moins des publications sur le spot du rire. À l’époque, certains trouvaient les mots et les concepts pour continuer de vous divertir — bravo à eux ! Mais il est temps d’annoncer une reprise…

Je le confesse : je n’arrivais plus à informer et trouver l’inspiration. J’ai écrit et jeté cinq ou six articles, ne sachant pas quoi vous dire. Je finissais généralement par pondre quelque chose de beaucoup trop mélancolique et insatisfaisant. Heureusement, cette période est derrière nous !

Les bonnes nouvelles

Première bonne nouvelle : je mets fin à cette pause, certes bénéfique mais déjà bien trop longue ! Je vais proposer au moins deux contenus par semaine, le lundi et le jeudi. Comme d’habitude, je relaierai tout cela sur les réseaux sociaux. Et les correspondances de notre club secret (certains appellent ça vulgairement newsletter…) reprennent aussi !

Deuxième bonne nouvelle : un grand nettoyage de printemps s’imposait sur le site, c’est chose faite depuis avril ! Vous l’avez peut-être remarqué, la mise en page de l’accueil du site (entre autres !) a beaucoup changé ! J’ai aussi modernisé l’aspect des interviews les plus historiques de ce site pour revaloriser les archives. Les recommandations de plateaux d’humour sont désormais bien plus accessibles. Pour le moment, cela n’est pas vraiment utile, mais à la reprise, vous identifierez plus facilement les lieux à connaître !

Oh, et tant qu’on est aux confidences, j’ai frôlé la catastrophe le mois dernier. J’ai failli perdre l’ensemble du site… Mais après quatre heures consacrées à lui redonner la vie, tout est rentré dans l’ordre ! Moi qui commençais à m’interroger sur l’utilité du site, j’ai vu à quel point sauver près de 3 ans de travail se révélait vital…

Troisième bonne nouvelle : je vais respecter un engagement historique. Oui, car chaque mois, Le spot du rire vous dévoile une découverte humour. Je vais compenser l’absence d’articles en avril et vous présenter 2 découvertes humour ce mois-ci !

Quatrième et dernière bonne nouvelle : cette reprise sera positive ou ne sera pas ! À l’heure où l’on parle sans cesse de crise ou de précarité du spectacle vivant, je souhaite que mes écrits soient emprunts d’une certaine insouciance, d’une positivité palpable, vous voyez le tableau.

C’est à peu près tout ! Merci à vous de lire ces lignes et de rester fidèle au spot… À très vite pour de nouveaux articles !

[post_title] => Eh oui, c’est la reprise ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => reprise-blog [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-04-28 11:39:27 [post_modified_gmt] => 2020-04-28 09:39:27 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=10165 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 6257 [post_author] => 1 [post_date] => 2019-06-02 15:57:11 [post_date_gmt] => 2019-06-02 13:57:11 [post_content] =>

Le spot du rire fête déjà ses deux premières années. C’est un nouveau palier franchi pour votre média web humour, et il reste encore beaucoup à faire. Cette année, j’ai ouvert les portes à de nouveaux rédacteurs ponctuels : Antonin, Fabien et Noé.

Pas encore de filles, mais je n’ai pas encore eu de demandes. Je fais un coucou à Harlem Dallas, qui devait nous raconter son parcours à Montréal — ça change du Labo du rire ;) Des illustrateurs et YouTubeurs pourraient également suivre…

C’est tellement bénéfique pour moi d’avoir ce sang neuf ! Parce qu’en réalité, le temps se fait rare et bloguer sur son temps libre reste un exercice d’équilibriste. J’ai fait le calcul : 100 spectacles ou plateaux d’humour par an, 20 heures par semaine (écoute de podcasts et autres contenus humour compris, sinon ce serait difficile…).

En contrepartie, les avantages sont nombreux. Déjà, les invitations pleuvent : il y en a même beaucoup trop. Le mieux, c’est les échanges quotidiens avec les humoristes en devenir. Je ne connais pas d’activité plus nourrissante que d’être au milieu de ces champions de la vanne. Les rencontres de l’année passée et la reconnaissance des professionnels du spectacle vivant : voilà ce que je retiens principalement.

Votre média web humour : quel est le programme pour l’année qui vient ?

Toujours plus d’immersion, d’anecdotes de premières scènes et de découvertes humour. La carte des plateaux va continuer à s’enrichir. Pour vous dire la vérité, si les publications sont moins nombreuses que l’année dernière, le travail en coulisses continue.

Ce qui m’en apprend le plus sur le milieu, c’est échanger avec les nouvelles têtes de l’humour. Il y a eu un creux en 2018, mais la génération qui émerge en 2019 a déjà tous les codes. Bien sûr, je ne parle pas de tout le monde. Mais je pense à des Elsa Bernard et autres Arezki Chougar… Déjà, ils étaient sur le Twitch de Léopold (vous en avez entendu parler dans notre dernière newsletter si vous faites partie des 40 heureux élus).

De nouvelles têtes, partout !

Cela fait bizarre d’avoir fait un pas de côté et de ne plus tellement voir les Ghislain Blique ou Rémi Boyes, que j'idolâtrais dès le début. Maintenant, il y a tout un folklore sur les Tocards ou Audrey Jésus… C’est simple : mes derniers coups de cœur, je les ai d’abord connus sur le web (YouTube ou podcasts) avant de les voir sur scène. J’avais déjà validé leur talent avant de les voir faire du stand-up. C’est bizarre, mais cela marche aussi, alors…

Je ne vais pas vous annoncer de programme précis, car je n’aurais jamais pensé que ces derniers mois prendraient une telle tournure. Le plus gros choc, c’est le changement de registre. Jamais au début du site je n’aurais écrit ainsi, ou comme ça, ou encore comme ça (no limit). Et puis, tant qu’on y est, comme ça aussi (pardon). Cette liberté, ces tests qui parfois étonnent ou irritent, c’est avant tout un jeu, un prétexte pour écrire et laisser libre cours à ma créativité. Si cela sert au spectacle vivant, tant mieux. Je sais juste que j’étais au plus près de ce que je voulais faire, car j’aurais été incapable de faire autrement. Si ça va trop loin, on corrige, on s’excuse. Accepter de faire des erreurs m’a beaucoup aidée cette année.

Je vous promets de continuer sur cette ligne d'honnêteté, en plus c'est à la mode. Et je souhaite à tous les humoristes d’être eux aussi fidèles à eux-mêmes : cela les aidera grandement dans leurs succès futurs.

Bon, on repart pour vous offrir le meilleur média web humour ? :)

Crédits photo

© Mo Hadji, qui est le premier des pros à m’avoir fait confiance… comme l’atteste cette photo de mon premier reportage. Je le remercie infiniment de m’avoir laissée rentrer dans ses événements, même si j’ai clairement toujours été dure dans mes analyses. Trop proche des artistes, j’ai parfois eu du mal à faire la part des choses. La réalité, c’est que je crois en leur amélioration, sinon je m’abstiendrai.

Il fait partie des innombrables personnes qui se démènent pour le spectacle vivant, mais qui n’obtiennent pas forcément de récompense pour les efforts entrepris. Pourtant, il en faut de la générosité pour démarcher les théâtres et faire vivre la nouvelle scène humoristique. Ils sont peu à faire confiance aux nouveaux talents, et il est nécessaire de les respecter coûte que coûte.

Je pense que la clémence que nous avons eue l’un pour l’autre vient de là. Aujourd’hui, je veux lui dire merci et bravo d’avoir déniché des Alexandra Pizzagali, Clément K ou encore Nadim !

[post_title] => Votre média web humour, le spot du rire, a 2 ans ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => media-web-humour-2ans [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-06-02 16:51:07 [post_modified_gmt] => 2019-06-02 14:51:07 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=6257 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 4589 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-08-04 16:55:12 [post_date_gmt] => 2018-08-04 14:55:12 [post_content] => Le spot du rire, c'est un média web humour qui vous révèle la nouvelle génération de talents. Depuis juin dernier, je travaille sur ce projet avec le soutien de la communauté humour. Or, de temps en temps, il est important de réfléchir au futur de son site, surtout en cas de changements. Je me permets donc de vous parler de tout ça au lieu des contenus habituels. Vous les retrouvez partout ailleurs, pas d'inquiétude ;) Vous aimez le spot du rire ? Donnez votre avis pour contribuer à son avenir !

Le spot du rire continue !

Tout d'abord, je m'excuse auprès de mes amis Facebook pour l'éventuelle frayeur occasionnée. J'ai commencé une publication avec le titre Arrêter le spot du rire ?. Autant vous dire qu'il y a peut-être eu une ou deux personnes en PLS. Désolée. En vérité, je vais bientôt intégrer une nouvelle entreprise, ou tribu. Il paraît qu'on appelle ça comme ça s'il s'agit d'une start-up. Après une demi-décennie à faire un peu la même chose, je vais donc rejoindre Koober. Sans vous pitcher toute la société, ces personnes résument des livres de non-fiction pour aider les personnes en reconversion ou évolution professionnelle. Comme ça, les gens perdent moins de temps à lire, apprennent plus... et ont encore de l'énergie pour venir sur mon site, par exemple ! Avouez que c'est plutôt utile.

Futur du spot du rire : quelques changements, de grands projets

Concrètement, le futur verra moins de contenus sur Le spot du rire. L'idée est de conserver la qualité des publications. On va juste alléger le calendrier éditorial. Pour autant, voici les projets qui verront peut-être le jour.

Un podcast ? J'ai l'idée, si ça vous chauffe, on y va !

Rémi Boyes m'a gentiment suggéré de lancer un podcast. J'ai réfléchi, et j'ai trouvé cette idée. J'invite un ou une humoriste pour lui parler d'une thématique. Pour rendre cela original, la thématique est une névrose ou une limitation que j'ai et que j'aimerais soigner. Je me suis aperçue que je parle beaucoup de ce genre de choses. Pour être honnête, c'est sûrement les sujets où j'ai le plus de créativité en moi. Voici un échantillon non contractuel, j'ai une liste bien plus conséquente en stock. Cela s'appellerait sûrement Faut-il s'inquiéter ? et l'humoriste viendrait trouver des choses rigolotes là-dedans. A chaque fois, je choisis un humoriste lié de près ou de loin au sujet.
Sujet Artiste
J'ai peur de l'eau Ghislain Blique, ancien pêcheur au large de l'Australie.
Je suis hypocondriaque, j'ai la peur du dentiste Seb Mellia, refuse actuellement qu'on lui arrache une dent.
J'ai peur des enfants en bas-âge Alexandra Pizzagali, humoriste leader sur le discours autour des femmes enceintes.
J'ai la phobie des bouilloires et je n'ai jamais mangé d'huîtres (liste non exhaustive autour des fruits de mer et de l'électrocution) Jean-Philippe de Tinguy, qui a déclaré avoir la phobie des arêtes une fois malgré une passion pour les huîtres.

Un festival d'humour international ? A vous de choisir !

Depuis le début du site, je suis allée voir des festivals d'humour. Je ne suis pas partie bien loin, hormis en Ecosse pour le Fringe. Là encore, voici une liste de festivals. En fonction du lieu, cela pourra peut-être prendre plus de temps. Le budget n'est pas le même pour l'Australie que pour l'Angleterre, on est d'accord.
  1. Décembre : Montreux, Suisse
  2. Février : Leicester, Angleterre - juste avant le Brexit, ça pourrait être la bonne idée
  3. Mars : Melbourne, Australie - j'en profiterai pour aller au Grand Prix de Formule 1, histoire d'amortir la chute du compte en banque avec des frais en plus
  4. Mai : Kilkenny, Irlande
  5. Juillet : Montréal, Canada
Si vous avez des suggestions, vous pouvez les préciser en commentaire. J'ai vu quelque chose à Brooklyn en septembre, mais c'est trop court pour cette année. Après tout, j'irai là-bas pour que vous fassiez les meilleurs choix de périples humoristiques ! [post_title] => Le futur du spot du rire [Message personnel] [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => futur-blog-humour [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:47:59 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:47:59 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=4589 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 3393 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-02-01 16:48:38 [post_date_gmt] => 2018-02-01 15:48:38 [post_content] => Le spot du rire vous parle régulièrement des podcasts humour qui fleurissent sur le web. L'objectif, c'est de vous les faire découvrir le mieux possible. Voilà pourquoi nous débarquons sur SoundCloud !

Des playlists avec les meilleurs contenus SoundCloud sur l'humour

Des archives de 7 sur scène de Radio Nova en passant par des conseils sur le stand-up, on vous propose une sélection à dévorer des oreilles. Nous proposons ni plus ni moins de créer ce concept. Vous retrouverez aussi de nombreuses interviews de Sebastian Marx. Quelques semaines plus tôt, nous vous proposions déjà de découvrir l'interview avec Tania Dutel. Ainsi, vous verrez qu'il y en a plein d'autres !

8 playlists thématiques pour toutes vos envies auditives !

Vous proposer du contenu, c'est bien. Or, le sélectionner et le classer, c'est mieux. Après avoir englouti des heures de contenus et cherché ce qui existait ailleurs, nous vous proposons de fouiller dans ces 8 thématiques : Si vous aussi, vous entendez quelque chose qui vous plaît, vous pouvez aussi nous en faire part. En 2018, partageons l'humour plus que jamais !

Mise à jour 28 février 2018

Voici de nouveaux contenus audio sur l'humour, anciens et récents. Concrètement, ces contenus proviennent de sources diverses et parlent d'artistes très variés :
  1. Le concept du marché-parlé de Navo, repris par Marina Rollman il y a deux ans vous embarquera dans un moment lointain. 10 minutes de dépaysement garanties.
  2. L'épisode du Floodcast de FloBer avec Solange te parle, qui a été un bonheur à écouter. Une vraie belle interview.
  3. Deux épisodes supplémentaires de Nouvelle Ecole avec Kyan Khojandi et Sophie-Marie Larrouy. On a failli la voir à Dimanche Marrant la semaine dernière, elle a donc amplement sa place ici.
On vous invite à proposer d'autres contenus SoundCloud en commentaires. Ensuite, on les écoutera et on les ajoutera à nos listes de lecture humoristiques !

Aller plus loin

Le spot du rire sur SoundCloud : retrouvez les meilleurs contenus audio ! [post_title] => Le spot du rire débarque sur SoundCloud ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soundcloud-podcasts-contenus [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:35:55 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:35:55 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=3393 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 3157 [post_author] => 1 [post_date] => 2017-12-29 10:56:48 [post_date_gmt] => 2017-12-29 09:56:48 [post_content] => Le spot du rire achève l'année 2017 avec de nombreuses satisfactions ! On espère que ce projet de promotion d'humour vous apporte des informations, de l'amusement aussi. Les contenus présentés ici sont les plus consultés de l'année. Quoi de mieux que la fin de l'année pour les redécouvrir ?

10. Jean-Philippe de Tinguy : une interview du spot du rire

L'interview avec Jean-Philippe, c'était la première du site internet. Si elle apparaît ici, c'est grâce à une promotion sur les réseaux sociaux et sûrement parce que je l'ai beaucoup lue. Cela a l'air tellement plus simple de parler de quelqu'un dont le parcours n'a plus de secret. En réalité, c'est difficile parce qu'on a envie d'orienter la parole de l'autre, on sent où il va aller. On veut juste le montrer et rendre compte de ce qu'on a découvert. J'espère que la mission a abouti à vous le faire connaître davantage !

9. Nadim : pourquoi le spot du rire le soutient

Ce billet présente ce qu'il s'est passé lorsque j'ai rencontré Nadim. Pour tout vous dire, ça m'a cassé un date qui n'a pas compris ma fascination pour les artistes et s'est senti délaissé. Bon, je pourrais avoir prononcé les mots salut ma poule... Ça peut jouer, aussi. Plus sérieusement, j'ai été bluffée de retrouver un humour sur le malaise et la folie. Lorsque je l'ai recroisé, le timing était parfait : je lançais le spot du rire, et je lui ai proposé de rejoindre l'aventure. Tout est parti de là.

8. Un café au lot7 : le podcast de Louis Dubourg garanti sans clash

On ressent le marketing incisif de Louis Dubourg dans cette position. L'humoriste a lancé un podcast où il rencontre des personnalités du milieu du stand-up. C'est axé sur l'actualité, ça questionne notre place dans la société. Autant le dire tout net : c'est parfois pompeux. Mais nous sommes à des années-lumière des blagues potaches, pourquoi pas élever le débat, après tout.

7. Dimanche Marrant : le plateau d'humour tendance à la Brasserie Barbès

Le plateau Dimanche Marrant est parfois victime de son succès. Il y a tellement de monde qu'il faut arriver assez tôt pour être bien installé. Parce que voir du stand-up à Barbès, c'est vraiment hype. Une ambiance cosy, une programmation efficace, Guilhem Malissen aux commandes. Il n'y a pas de secret pour attirer du monde. Généralement, le samedi et le dimanche, quelques personnes viennent consulter cette page. On est très fier de pouvoir les aider à se projeter dans leur sortie du dimanche soir !

6. Cactus Comedy : le plateau d'humour qui pique

Le Cactus Comedy est un plateau original. Il fonctionne sur un système de troupe. L'humour est volontairement corrosif, un peu engagé parfois. Des invités apportent une inspiration aux humoristes résidents, et toute la bande délocalise en province ou à l'étranger.

5. Plateaux d'humour et comedy clubs : les endroits où rire à Paris

L'une des missions du spot du rire, c'est de vous faire découvrir les plateaux d'humour. Sinon, comment pourriez-vous bien découvrir les nouveaux talents du rire ? Si vous vous contentez de BilletRéduc, vous aurez ceux qui ont déjà une heure de blagues. Avant d'en arriver là, il faut tester. Les plateaux sont faits pour ça. On en profite pour vous annoncer qu'on vous a concocté une liste de plateaux au-delà de Paris !

4. Louis Dubourg : artiste stand-up au spot du rire

Louis Dubourg est l'un de nos résidents. C'est le dernier que j'ai nommé à cette place pour sa connaissance de la culture du stand-up. Le jeune humoriste se met par ailleurs souvent en question. Il dégage aussi une assurance sur les réseaux sociaux qui l'amène notamment à remplir le One More Joke. Un marketeux drôle, en somme.

3. Jean-Patrick : découverte humour d'août

J'ai vu le spectacle de Jean-Patrick 2 fois. Ce mec a un truc spécial : on ne sait pas s'il va offusquer ou donner à réfléchir. A aucun moment, je ne sais où il va aller. Mais j'ai été suffisamment intriguée pour avoir envie de vous le faire découvrir.

2. One More Joke et 33 Comedy : ils ont osé inviter tous les humoristes !

Quand des plateaux iconiques de la capitale innovent, ils ne le font pas à moitié. Des humoristes qui s'enchaînent vitesse grand V pour proposer une soirée folle : tel est le concept développé l'été dernier. Cela a permis de donner sa chance à de tous jeunes humoristes. Ils ont pu apprendre de stand-uppers plus confirmés et profiter de l'émulation de la salle. Et le public était sûr d'aimer au moins une poignée d'entre eux !

1. Alexandra Pizzagali, découverte humour d'octobre

Largement en tête de notre classement, Alexandra Pizzagali sait mettre tout le monde d'accord. La jeune artiste et comédienne a impressionné les professionnels et reçu plusieurs distinctions cette année. On lui souhaite de continuer sur sa lancée l'année prochaine et les suivantes ! Et cela commence en beauté : elle sera à La petite loge tous les samedis à 21h30.

En route pour 2018 : quelles bonnes résolutions ?

Ainsi s'achève notre compilation des meilleurs contenus du spot du rire de l'année ! Pour 2018, on s'engage à tenir quelques unes de ces résolutions :
  • Parler des événements en dehors de Paris
  • Convaincre des rédacteurs invités de parler de sujets qui les passionnent
  • Se prendre un bide en scène ouverte et vous le raconter
  • Voir enfin La cité de la peur
  • Continuer de se laisser surprendre par des spectacles
  • Ne jamais se lasser et garder de la candeur en tant que public
A l'année prochaine ! [post_title] => Les 10 contenus les plus lus en 2017 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => 2017-contenus-humour-populaires [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:32:52 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:32:52 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.lespotdurire.fr/?p=3157 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 1942 [post_author] => 1 [post_date] => 2017-06-14 20:09:29 [post_date_gmt] => 2017-06-14 18:09:29 [post_content] => Vous avez peut-être connu le site Comedy Comédie, lu quelques articles et pourquoi pas partagé certains contenus ? Pour ma part, j'étais déjà tombée dessus... sans :
  • Me rendre compte que cela s'appelait Comedy Comédie, tellement le contenu que je lisais m'avait happée.
  • Faire le lien avec son auteur, qui n'est autre que notre résident Louis Dubourg.

Mea culpa bénéfique

J'aurais pu faire le lien, franchement. Dans ma tête, Louis est vraiment le genre de mec qui sait parler de sa passion humoristique. C'est pour ça que je lui ai confié ce spot de résident. L'heure est venue de mettre toute la lumière sur la plume de cet humoriste en devenir, et je dois dire que je suis extrêmement honorée qu'il accepte de faire revivre les archives de son site sur Le spot du rire. Je prends cela comme un passage de témoin, en espérant que ce relais sera plus efficace que, disons, toutes mes prestations en EPS. Je suis assez confiante, compte-tenu de mes souvenirs douloureux en jogging étranges et autres moments douteux... Qui force les gosses à faire de la lutte, franchement ?

Comedy Comédie, le donnant-donnant dans toute sa splendeur

J'avais lu 2 articles de Comedy Comédie :
  • Le focus sur Jean-Philippe de Tinguy (on ne se refait pas !), qui résumait vraiment bien ce que je pensais de cet artiste.
  • La tribune de Ghislain Blique sur la comparaison entre Jean-Marie Bigard et Louis CK. Il fallait oser. Ce jour-là, la jauge de respect pour Ghislain que je trimbale sur moi (j'en ai une pour tous les humoristes d'ailleurs) a bondi de manière exponentielle. Aujourd'hui, je ne vois plus Bigard du même œil, et je dis cela sans aucune ironie. Merci Ghislain !
Aujourd'hui, Comedy Comédie n'est plus parce que Louis Dubourg commence à peser dans le game, et on en est tous content. Petit à petit, on va faire revivre les contenus de ce site, c'est promis. [post_title] => Comedy Comédie délocalise au spot du rire ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => comedy-comedie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-03-08 10:19:59 [post_modified_gmt] => 2019-03-08 09:19:59 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.lespotdurire.fr/?p=1942 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 8 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 1010417 [post_author] => 1 [post_date] => 2021-03-15 08:00:00 [post_date_gmt] => 2021-03-15 07:00:00 [post_content] =>

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner quelques nouvelles et vous délivrer plusieurs annonces pour les prochains mois.

Ceux qui reçoivent ma newsletter le savent déjà, elle sera désormais trimestrielle car l’actualité se raréfie. Mais ce n’est pas la seule raison : les théâtres sont fermés depuis des mois… Pourtant, vous avez lu des contenus inédits jusqu’à ce que l’inspiration se délite un peu trop.

Mieux promouvoir les artistes

L’autre raison, c’est que comme nombre d’entre vous, il me faut assurer mes arrières et travailler ailleurs que dans notre beau secteur. Du moins pendant un temps. Tout le monde n’est pas intermittent et le plan B s’impose à moi.

De mars à mai, je me forme au growth hacking. Au quoi, me direz-vous ? C’est juste un terme de start-uppers qui se croient cool et qui ne parlent plus de webmarketing… Bon, il y a quelques nuances à cela… Si je la suis, c’est parce que pour promouvoir les artistes, je sais les décrire et les mettre en valeur… Mais comme eux, je n’ai pas encore trouvé mon public !

J’écrivais d’abord pour expliquer au public qui étaient les talents de demain. J’ai vite réalisé que si ce public curieux existe, il n’est pas vraiment en mesure de me trouver aujourd’hui. En revanche, les jeunes artistes me connaissent et j’ai appris à les conseiller.

Or tout ceci ne vous permet pas de toucher de nouveaux publics. Le growth hacking, c’est ça : cibler les personnes qui vont vous aimer par tous les moyens possibles. Et ça, j’ai besoin de savoir le faire pour enfin mettre en lumière ceux qui le méritent.

Je bricole des scénarios alambiqués (vous n’avez pas idée) pour continuer ce projet qui m’anime plus que tout. Le monde de l’humour a rendu tout le reste terne à mes yeux.

Lever le pied (pendant un temps)

J’ai beaucoup donné à la comédie ces dernières années, au risque de m’épuiser à la tâche. D’ordinaire, ce n’est pas un problème, mais comme cette formation me prend le plus clair de mon temps, je suis temporairement moins disponible pour ce site.

J’ai créé des contenus à l’avance pour combiner le professionnel et l’humoristique. Par exemple, ce que vous avez lu en février sur Soixante Junior date de novembre 2020 ! Pendant ce temps, l’actualité avance et les contenus très anticipés périment vite. Je salue notamment la récente victoire d’Adrien Montowski au Printemps du rire, au passage !

Les découvertes humour continuent

Le moment est venu de me ménager pour me concentrer sur chaque étape une à la fois. Pour cette raison, le rendez-vous que je maintiens pour les prochains mois est celui des découvertes humour. Tout est prévu jusqu’en mai, et pour la suite, j’ai déjà les noms en tête.

Je vous le confesse, je suis épuisée (un peu plus moralement que physiquement). Il est aujourd’hui important pour moi de baisser mes exigences de régularité et de ne pas simplement vivre pour le travail. Pour autant, je mettrai à jour autant que possible les podcasts humoristiques qui apparaissent.

Aidez-moi à vous promouvoir

En échange, j’ai besoin de vous. Si vous avez envie que je parle de votre nouveau podcast, prévenez-moi pour que je traite la demande et fournissez-moi les visuels, par exemple. J’aurai un peu moins de temps à vous consacrer. Donc si vous me facilitez la vie, les délais seront plus courts. J’insiste sur ce point car sur ce début d’année 2021, j’ajoute régulièrement deux à trois podcasts par semaine et je peux en oublier certains.

J’espère pouvoir rapidement vous raconter de nouvelles histoires (il faut ouvrir les théâtres pour ça) et vous abreuver de nouveaux contenus.

D’ici là, je mets la comédie en mode veille : je la suis religieusement, j’en parlerai mieux demain. Merci à vous de rester fidèles au spot du rire malgré l’absence de vie culturelle dans les lieux qui la font rayonner. Votre soutien est très important pour moi et je sais que vous comprendrez que cette semi-pause m’est nécessaire pour revenir gonflée à bloc.

À très vite,

Juliette du Spot du rire

[post_title] => L’art de se faire plus rare [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => pause-growth-hacking [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-03-13 13:58:03 [post_modified_gmt] => 2021-03-13 12:58:03 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010417 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 8 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => 1 [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 760577469e8a384df453b3ef9aed5284 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Vie du blog

Reprise : illustration d’artistes humour dans un bloc-notes

L’art de se faire plus rare

3 ans du spot du rire : gâteau d’anniversaire

Le spot du rire fête ses 3 ans !

Reprise : illustration d’artistes humour dans un bloc-notes

Eh oui, c’est la reprise !

Le spot du rire : votre guide humoristique indispensable

Votre média web humour, le spot du rire, a 2 ans !

Voyage : couverture de festival d'humour sur le blog dans le futur

Le futur du spot du rire [Message personnel]

Le spot du rire débarque sur SoundCloud !

Le spot du rire débarque sur SoundCloud !

2017 : des contenus riches sur l'humour sur le spot du rire !

Les 10 contenus les plus lus en 2017

Comedy Comédie, le site web consacré à l'humour de Louis Dubourg

Comedy Comédie délocalise au spot du rire !