WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => judith-mergui
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 705
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => judith-mergui
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 705
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => judith-mergui
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 705
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => judith-mergui
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 705
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 705
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 705
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => judith-mergui
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 705
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (705) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (705) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (705)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 7287
                    [post_author] => 10
                    [post_date] => 2019-11-05 09:59:41
                    [post_date_gmt] => 2019-11-05 08:59:41
                    [post_content] => 

Louis Bolla, Paris — La comédienne Judith Mergui était en showcase à la Comédie des Boulevards le 28 octobre dernier. Nous en avons profité pour découvrir (une nouvelle fois !) son univers.

Face à l’hôtel Hoxton, dans le théâtre parisien de la Comédie des Boulevards, la comédienne Judith Mergui présente son nouveau spectacle. Depuis juin, elle se produit ponctuellement sur cette scène dans le cadre d’exceptionnelles, afin de « vendre » à une production son spectacle. En effet, c’est bien ce qui se cache derrière cette expression qui en jette un max… À savoir : exposer sa création afin qu’une production lui propose un contrat de dates et de tournées.

Judith Mergui : l’heure de la découverte

Judith était inconnue de nos radars jusqu’à présent. C’est le 17 septembre dernier que je l’ai découverte pour la première fois. Le 28 octobre, j’y suis retourné pour parfaire mon opinion. Le théâtre était rempli de public et certainement d’autres journalistes et professionnels du spectacle cachés dans la foule, aussi. La jeune femme apparaissait sur scène avec une énergie débordante, comme lors de la première fois. Elle entamait ses premières phrases, avant de laisser planer le doute… En effet, il y a dans cette salle, la présence d’une vieille connaissance… Elle en profite pour casser le mur qui la sépare de son public et se laisse tenter par un peu de provoc’.

Cette entrée en matière lui permet alors de dérouler son fil conducteur à travers des personnages et moments d’interactions. Elle embraye sur les clichés féminins, s’empresse de remettre à sa place les réflexions masculines bancales que l’on entend depuis la nuit des temps. Également, elle ponctue d’anecdotes sur la religion, et s’envole vers le rapport homme/femme pour y évoquer tout ce qu’il englobe de plus critiquable : le couple, le mariage, les modes de vie, la sexualité, etc.

Dans son spectacle, à mi-chemin entre le one-woman-show et le stand-up, on y voit une femme qui incarne une multiplicité de personnages avec une certaine facilité. De plus, sa présence sur scène et son jeu évoquent un passif théâtral indéniable. À l’inverse, le côté stand-up du spectacle ne se retrouve pas tant dans la technicité de l’écriture. En revanche, il apparaît dans la capacité d’improvisation et de discussion de l’humoriste avec son public. Elle interroge, discute et répond avec tact… Allant même jusqu’à se faufiler entre les sièges pour y créer une connexion. Rapide et spontanée, elle charrie les quelques rigolos qui tentent de lui voler la vedette.

Verdict

L’humour de Judith Mergui rassemble les rires et lui ressemble, car sa visée est universelle et elle ne s’en cache pas. Elle choisit la bienveillance comme crédo, au risque de plaire à tout le monde.

Pour la découvrir, il n’est pas trop tard ! Judith Mergui revient à la Comédie des Boulevards les 4 et 11 décembre prochains.

Crédits photo

© Ovlac

[post_title] => Qui fera le pari de Judith Mergui ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => judith-mergui-rodage-comedie-boulevards [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-11-07 12:42:16 [post_modified_gmt] => 2019-11-07 11:42:16 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=7287 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 1 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 7287 [post_author] => 10 [post_date] => 2019-11-05 09:59:41 [post_date_gmt] => 2019-11-05 08:59:41 [post_content] =>

Louis Bolla, Paris — La comédienne Judith Mergui était en showcase à la Comédie des Boulevards le 28 octobre dernier. Nous en avons profité pour découvrir (une nouvelle fois !) son univers.

Face à l’hôtel Hoxton, dans le théâtre parisien de la Comédie des Boulevards, la comédienne Judith Mergui présente son nouveau spectacle. Depuis juin, elle se produit ponctuellement sur cette scène dans le cadre d’exceptionnelles, afin de « vendre » à une production son spectacle. En effet, c’est bien ce qui se cache derrière cette expression qui en jette un max… À savoir : exposer sa création afin qu’une production lui propose un contrat de dates et de tournées.

Judith Mergui : l’heure de la découverte

Judith était inconnue de nos radars jusqu’à présent. C’est le 17 septembre dernier que je l’ai découverte pour la première fois. Le 28 octobre, j’y suis retourné pour parfaire mon opinion. Le théâtre était rempli de public et certainement d’autres journalistes et professionnels du spectacle cachés dans la foule, aussi. La jeune femme apparaissait sur scène avec une énergie débordante, comme lors de la première fois. Elle entamait ses premières phrases, avant de laisser planer le doute… En effet, il y a dans cette salle, la présence d’une vieille connaissance… Elle en profite pour casser le mur qui la sépare de son public et se laisse tenter par un peu de provoc’.

Cette entrée en matière lui permet alors de dérouler son fil conducteur à travers des personnages et moments d’interactions. Elle embraye sur les clichés féminins, s’empresse de remettre à sa place les réflexions masculines bancales que l’on entend depuis la nuit des temps. Également, elle ponctue d’anecdotes sur la religion, et s’envole vers le rapport homme/femme pour y évoquer tout ce qu’il englobe de plus critiquable : le couple, le mariage, les modes de vie, la sexualité, etc.

Dans son spectacle, à mi-chemin entre le one-woman-show et le stand-up, on y voit une femme qui incarne une multiplicité de personnages avec une certaine facilité. De plus, sa présence sur scène et son jeu évoquent un passif théâtral indéniable. À l’inverse, le côté stand-up du spectacle ne se retrouve pas tant dans la technicité de l’écriture. En revanche, il apparaît dans la capacité d’improvisation et de discussion de l’humoriste avec son public. Elle interroge, discute et répond avec tact… Allant même jusqu’à se faufiler entre les sièges pour y créer une connexion. Rapide et spontanée, elle charrie les quelques rigolos qui tentent de lui voler la vedette.

Verdict

L’humour de Judith Mergui rassemble les rires et lui ressemble, car sa visée est universelle et elle ne s’en cache pas. Elle choisit la bienveillance comme crédo, au risque de plaire à tout le monde.

Pour la découvrir, il n’est pas trop tard ! Judith Mergui revient à la Comédie des Boulevards les 4 et 11 décembre prochains.

Crédits photo

© Ovlac

[post_title] => Qui fera le pari de Judith Mergui ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => judith-mergui-rodage-comedie-boulevards [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-11-07 12:42:16 [post_modified_gmt] => 2019-11-07 11:42:16 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=7287 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 1 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => dc13b64babb9c6cdcec1fb3a24bff78b [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Judith Mergui

Portrait de Judith Mergui, en spectacle à la Comédie des Boulevards

Qui fera le pari de Judith Mergui ?