WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => judd-apatow
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 454
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => judd-apatow
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 454
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => judd-apatow
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 454
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => judd-apatow
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 454
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 454
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 454
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => judd-apatow
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 454
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (454) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (454) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (454)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 7017
                    [post_author] => 1
                    [post_date] => 2019-10-04 09:15:50
                    [post_date_gmt] => 2019-10-04 07:15:50
                    [post_content] => 

Crashing, Insecure… Ces deux séries, disponibles sur OCS, traitent avec beaucoup d’humour l’histoire de deux personnages attachants. Les amateurs de stand-up connaissent peut-être déjà Crashing et ont peut-être manqué la pépite Insecure. On a eu un coup de cœur pour ces programmes, à tel point qu’on a envie de vous les recommander !

Crashing et Insecure : Pete Holmes et Issa Rae mêlent comédie et émotion

Aujourd’hui, c’est vendredi — la journée la plus calme en matière de plateaux d’humour. Il y en a traditionnellement moins, car les gens partent en week-end. Si vous n’avez pas prévu de sorties ce soir, vous aurez sans doute envie de vous plonger dans une série.

En la matière, on n’est pas du genre à suivre toutes les tendances. Les gens sont actuellement en train de suivre Years and Years avec beaucoup d’entrain. C’est peut-être bien, et même si Els me l’a recommandé avec une liste longue comme le bras, je prends mon temps. Jusqu’au moment où je craque.

Insecure : les aventures mouvementées d’Issa Rae

Mieux vaut tard que jamais : cet été, j’ai profité de mes vacances pour faire fructifier mon mois gratuit chez OCS. J’avais déjà vu le début d’Insecure il y a longtemps, mais Canal+ ne diffusait pas tout. Quand j’avais encore des collègues, l’une d’entre elles m’a conseillé cette série qui mêle du sexe tranquille, des histoires de cœur complètement pétées et plein d’autres choses hilarantes. Regardez Insecure sur OCS, c’est un ordre !

J’ai eu envie de regarder au boulot, mais on est clairement sur du not safe for work. Dans un open space, il vaut mieux pouvoir cacher ta fenêtre rapidement et veiller que ton casque soit bien branché.

Issa Rae, parmi les meilleurs comiques du XXIe siècle selon le Guardian, porte vraiment le programme. Le malaise est aussi prononcé que dans la série Platane d’Éric Judor. Ma première réaction, c’était de trouver que le mec d’Issa dans le premier épisode avait les mêmes traits du visage que Louis Dubourg. Vous le voyez, ou c’est juste moi ? Les yeux, au moins ? Je suis difficilement capable de déceler les sosies, à part pour Humourman et Charles Nouveau peut-être ? En tout cas ça m’a fait marrer de me demander si ces deux-là avaient la même vie. Je suis une vilaine personne à l’intérieur.

J’aime beaucoup comment les personnages voient leur humeur faire les montagnes russes. Molly, particulièrement, est parfois tellement bas et remonte tellement haut deux jours plus tard. C’est assez addictif, sans prise de tête et bien ficelé.

Crashing : bien plus sympa que I’m dying up here

Toujours pour des raisons d’accès aux bouquets TV, je découvrais Crashing bien trop tard. Pourtant, Rémi Boyes m’avait dit 24 fois que c’était génial. Sauf qu’il existe deux séries qui s’appellent Crashing. Si, comme moi, vous tombez sur la série dans un hôpital désaffecté, ce n’est pas la bonne. Cherchez Pete Holmes le comique cocu, c’est celle-là. J’ai perdu tellement de temps…

I’m dying up here, ce sont des comiques parfois dans la merde. Ça part dans des névroses, mais ça en devient lourd. Oui, Nick Beverly et son passé sombre le rendent irrésistible. Mais en réalité, tu cherches un Pete Holmes. C’est un peu un Ted Mosby, mais version stand-up.

Un mec bienheureux, un peu trop couvé par sa mère effrayante et son père devenu muet. Un fervent catholique qui n’ose faire aucun pas de côté, et qui va se révéler à lui-même dans l’adversité. Surtout, un mec qui fait des blagues avec pas mal de talent. Il rencontre Sarah Silverman, Bill Burr… D’ailleurs, j’ai découvert Bill Burr via ce show !

Crashing a vraiment été un coup de cœur. Le genre de séries que tu regardes dans ton plumard et qui te détend. Je suis un peu comme Antek, je déteste les films d’horreur. Je veux de la déconne, du léger et du personnage à aimer. Crashing me donne tout ça. Et ça montre assez bien les rapports humains entre les gens de la comédie.

C’est sûrement ça qui m’a fait tenir pendant un mois sans voir de plateaux d’humour, parce que je savais que j’allais retrouver tout le monde avec le regard de Pete Holmes en plus dans ma besace. Merci Judd Apatow, qui rend décidément mieux hommage à l’humour quand il le met en lumière que derrière un micro.

Crédits photo

© HBO

[post_title] => Crashing, Insecure : avez-vous vu ces séries hilarantes ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => crashing-insecure-series-humour-ocs [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-04-25 19:07:26 [post_modified_gmt] => 2020-04-25 17:07:26 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=7017 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 4294 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-05-05 10:01:03 [post_date_gmt] => 2018-05-05 08:01:03 [post_content] => En avril, on a sélectionné pour vous 3 objets culturels drôles (et un peu recherchés) autour de la comédie. Comme on est généreux, on vous les partage !

Mes héros comiques - Judd Apatow, expert en comédie

Judd Apatow connait des gens. Parler de lui ou regarder son special sur Netflix, c'est hype. Un jour, je me suis posée au Paname Art Café un peu en avance. Fary passe à côté de moi, il s'arrête. Surpris qu'un spectateur du Paname regarde du stand-up un peu recherché sur Netflix, il adoube mon choix. Bon, en réalité, je n'ai pas vraiment été au bout du spectacle et je n'ai pas toujours trouvé ça drôle. Encore cette absence d'adulation du stand-up américain, désolée. Je dois être la seule personne à avoir annulé mon abonnement Netflix après deux mois. Or, sa démarche de revenir 20 ans après et la prise de risque engendrée était intéressante. Mes héros comiques est la traduction d'une compilation d'interviews de ce mastodonte du rire. On l'a lu en un peu plus d'un mois ; il fallait de la motivation pour lire certaines conversations sans avoir le contexte. On conseille l'achat de ce recueil pour les nerds de comédie. Mais si vous parlez anglais, achetez directement la version originale, Sick in the Head: Conversations About Life and Comedy. Déjà, vous aurez accès à l'ensemble du recueil plutôt qu'une sélection arbitraire. Sûrement en fonction de ce qui a été adapté pour le marché français ou européen ? Cela ne parle pas uniquement du stand-up, mais on retrouve notamment Louis C.K., Amy Schumer ou encore Chris Rock. L'avant-propos sur la comédie est un incontournable - peut-être le passage qui donne envie d'aller au bout, même si l'on n'a pas toutes les références !

Off Track - Jeff Ross, roi des roasts

Off Track with Hinch and Rossi est un podcast culturel particulier. A l'animation, deux pilotes de course nord-américains, Alexander Rossi et James Hinchcliffe. Le premier, l'air gendre idéal et entrepreneur dans l'âme, a déjà marqué l'histoire de sa discipline. Le second a introduit l'humour dans ce milieu mécanique comme personne. Ce podcast ne parle pas tant que ça de course automobile. On vous le conseille ici parce qu'ils ont été cherché Jeff Ross, un humoriste stand-up qui tourne aux Etats-Unis depuis plusieurs décennies. Dedans, on retrouve une conversation très intéressante sur l'humour thérapeutique. Le mantra d'Hinchcliffe (et de moi, et de plein d'autres personnes bien entendu). Pour situer Jeff Ross dans le monde de la comédie, il a été le premier invité du podcast WTF with Marc Maron, avant de revenir pour le 800e épisode. Comme je ne connaissais absolument pas cette personne, j'ai fait des recherches. Jeff Ross est connu pour son implication dans l'émission Comedy Central Roast. En gros, ce truc, c'est pourrir un invité ou une personnalité d'envergure dans la joie et la bonne humeur. Pas forcément ma came, mais j'imagine que quand c'est bien fait, cela peut être hilarant.

The Last Man on Earth - Will Forte, du génie d'écriture

C'est la référence la moins obscure de cet article, indéniablement. The Last Man on Earth est une série incroyable. Si vous avez aimé Seuls Two ou Problemos, attachez vos ceintures : ça va beaucoup plus loin. L'acteur, scénariste, etc., etc. Will Forte, passé par le SNL, incarne un personnage haut en couleurs : Phil Miller. Il se retrouve seul au monde après une pandémie qui a exterminé toute forme de vie sur terre. Il passe ainsi son temps à survivre en mangeant toutes les boîtes de conserve des Etats-Unis, en arpentant les routes à la recherche d'un signe de vie... Bien sûr, Phil se prend pour Tom Hanks (et ça nous fait encore un clin d’œil à notre artiste maison...). Et l'humour absurde de Kristen Schaal s'exprime dans sa quintessence. Carrément.
Petit à petit, les personnages sont de plus en plus nombreux et fous. Poussés dans leurs derniers retranchements, déracinés et déjà bien tarés à la base, ils vont vivre une série de situations hilarantes. En France, la série est disponible sur MyCanal quelques jours après la diffusion aux Etats-Unis. Un luxe qui nous permet d'en profiter sans trop de spoil. A l'heure de l'écriture, le dernier épisode de la saison 4 sera diffusée ce soir et arrivera très bientôt sur MyCanal. Vu l'épilogue du dernier épisode, j'attends cela avec la même impatience que l'épisode d'avant. En effet, tout est ficelé pour qu'on aime l'intrigue, les personnages, etc. C'est comme si j'avais grandi au contact de l'ORTF et que je passais de l'autre côté, découvrant ce qu'est vraiment la comédie. Oh wait... Remplace juste l'ORTF par Joséphine Ange Gardien et Julie Lescaut, et on est bon... Mise à jour 11 mai 2018 : catastrophe ! La chaîne Fox qui diffuse la série a décidé de l'arrêter... Et ce n'est pas tout : ils en ont fait de même pour Brooklyn Nine-Nine. Je... ne... peux... pas... le... cautionner ! Mais qui suis-je pour Fox ? Bon, voilà. C'est fini, mais Will Forte vous dévoile la suite qui était prévue :

Notre sélection culturelle comique s'achève ici...

On espère que ces 3 références un peu recherchées mais pas trop vont vous plaire. J'essaie petit-à-petit d'appréhender la comédie aux Etats-Unis, pardon si les puristes ont trouvé ça enfantin et les fans de Tex se sont littéralement perdus. Vous aussi, partagez vos références ici ! Comme ça, on aura l'air de plus en plus pertinents. Ce sera cool, probablement.

Crédits photos

© The Last Man on Earth - FOX [post_title] => Culture comédie - On vous conseille un livre, un podcast, une série [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => culture-comedie-humour-us [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-08-18 14:29:00 [post_modified_gmt] => 2019-08-18 12:29:00 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=4294 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 3636 [post_author] => 1 [post_date] => 2018-03-20 19:47:44 [post_date_gmt] => 2018-03-20 18:47:44 [post_content] => De nombreux humoristes font leur promotion sur Facebook, mais un récent changement d'algorithme favoriserait désormais les publications de vos amis. Et toujours les personnes prêtes à payer pour apparaître avant les autres. Le Guardian s'est demandé si cela sonnait la mort de la comédie sur le web.

La FOMO, le digital detox et les plateaux

Il y a quelques mois, j'étais accrochée aux programmations des plateaux d'humour. Pour certains, je programmais même des notifications, pour avoir une information immédiate à parution. L'objectif : ne manquer aucun événement parmi l'offre pléthorique de la capitale. A un moment, je ne pouvais plus déconnecter. Trop d'informations, tant à relayer : ensevelie. J'ai opté pour une solution radicale : l'extension News feed eradicator for Facebook. En gros, quand je m'y connecte au travail, je n'ai plus le fil d'actualité. Le réseau social lui-même a reconnu que consulter passivement ce flux d'informations menait à des choses sympathiques : anxiété, dépression, addiction aux réseaux, à la notification. Ces derniers mois, j'ai ralenti le rythme : moins de plateaux d'humour et moins de relais d'information. J'ai assisté à moins de spectacles (désolée pour tous ceux qui m'ont généreusement invitée). En réalité, j'ai repris la même routine qu'avant : aller voir des choses parce que j'en ai envie, à un rythme plus raisonnable. Et j'ai surtout goulûment profité de quelques plateaux au 33 Comedy, encore et toujours mon lieu préféré pour rire.

Plateaux d'humour et turn-over : les nouveaux talents arrivent par fournées

Je suis tombée sur les nouvelles programmations du Paname Art Café ces derniers jours. Il y a de plus en plus de noms qui me sont étrangers : le roulement marche. Ça confirme une chose : alterner les plateaux d'humour de deux ou trois bandes d'humoristes qui ne se côtoient pas est la meilleure façon de voir ce qui se fait. Par contre, on ne pourra pas voir tout le monde. J'étais surprise de découvrir Djamil le Shlag au Bordel Club sans jamais l'avoir vu auparavant en plus d'un an passé dans ces lieux. A l'inverse, il m'arrive parfois qu'Adrien Arnoux et Rémi Boyes me manquent. Au One More Joke la semaine dernière, ça m'a frappée. J'ai parlé avec Cyril Hives pendant une bonne partie du temps, j'ai croisé Thomas de Laporte (rencontré au Cactus Comedy) et j'ai pas mal échangé avec Sylvain Fergot. Ces humoristes là, en retrait face aux habitués, ne sont pas encore stakhanovistes des plateaux ou sortent d'un accident de surf. Et aussi, je les ai rencontrés dans la vraie vie, pas sur le web. En parlant des habitués des plateaux, il y avait justement Rémi Boyes (évidemment Joseph Roussin n'était pas loin). Charles Nouveau, Jean-Philippe de Tinguy et ces deux-là ont aussi émergé en 2014-2015. J'ai littéralement vu l'écart, leur évolution dans une autre dimension.

Facebook et réseaux sociaux : les chiffres ne veulent-ils rien dire ?

Le succès d'une vidéo ne doit rien au hasard. Je ne sais plus dans quel podcast ou dans quelle vidéo je l'ai entendu. A l'inverse, on se plaint souvent que les contenus de niche ou alternatifs ne décollent pas. Ce n'est pas moi qui vais le dire le contraire : moins de 250 fans sur Facebook pour ce site. Une nerd qui fait des trucs dans son coin, qui parle à d'autres nerds. Ce n'est pas grave, mais parfois on se demande pourquoi on fait tout ça. Et on continue comme un réflexe, parce qu'on aime juste ça. Dans un article récent, je parlais du classement des humoristes en tête d'affiche. Quelques jours plus tard, je découvre Baptiste Lecaplain pour la première fois sur scène. Il ouvrait la finale du Campus Comedy Tour, remporté par Paul Mirabel (qui succède à Nordine Ganso). La salle a ri de bon cœur, mais je n'étais pas à la fête. Je ne sais pas si lié au style d'humour universel ou si j'avais l'impression d'avoir entendu 1000 fois la même idée, mais j'ai été déçue. Bim, 71000 fans sur Facebook. Je reprendrai une fournée d'alternative comedy. Précisons toutefois qu'il m'a déjà fait rire par écran interposé et que je suis persuadée qu'il a beaucoup de talent. Je ne juge qu'une prestation de quelques minutes. Ne l'oublions jamais : cela ne vaut pas le coup de déverser gratuitement de la mauvaise critique.

Judd Apatow vs. Philippe-Audrey Larrue St-Jacques

Pendant que Facebook et son algorithme viennent chambouler la portée des publications de pages, la vie continue. J'ai eu le droit à un anniversaire en retard, comme c'est la tradition dans l'open-space où j'évolue. On m'a offert Mes héros comiques de Judd Apatow, je suis en train de le dévorer et je vous raconterai sûrement tout ça. Surtout, en commençant la lecture, j'ai eu très envie de deux choses :
  • assister à la parution d'un livre d'entretiens avec les humoristes francophones d'aujourd'hui ;
  • voir une série à la Parks and Recreation ou Brooklyn Nine-Nine voir le jour avec des comiques francophones.
Pendant que je réfléchissais à mes fantasmes audiovisuels, l'une des artistes du spot du rire m'a interpellée... via Facebook. Betty Durieux faisait de la pub pour un artiste qui vient en France en avril pour 3 petites dates au Point Virgule. Apparaissait un nom obscur sur mon écran de smartphone : Philippe-Audrey Larrue St-Jacques. Tant de questions se bousculaient dans ma tête : c'est qui, pourquoi ce nom, quel genre d'humour, est-ce un néo-notaire notable ? Pourquoi me mentionner moi, ce jour-là ? La publication parlait de découvrir un humoriste sans prendre l'avion... et c'est vrai que parfois, je pars en train ou en avion pour en découvrir... Bref, allez voir celui qui est encore un peu énigmatique pour moi du 12 au 14 avril au Point Virgule ! Parce qu'il repart juste après... Vous pourrez ensuite le recroiser sur Facebook, probablement. Pour l'heure, la comédie se porte bien. Allez en plateau la voir en vrai. [post_title] => Stand-up vs. Facebook : vers une comédie invisible ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => standup-facebook-comedie-invisible [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-10-09 16:14:55 [post_modified_gmt] => 2020-10-09 14:14:55 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=3636 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 3 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 7017 [post_author] => 1 [post_date] => 2019-10-04 09:15:50 [post_date_gmt] => 2019-10-04 07:15:50 [post_content] =>

Crashing, Insecure… Ces deux séries, disponibles sur OCS, traitent avec beaucoup d’humour l’histoire de deux personnages attachants. Les amateurs de stand-up connaissent peut-être déjà Crashing et ont peut-être manqué la pépite Insecure. On a eu un coup de cœur pour ces programmes, à tel point qu’on a envie de vous les recommander !

Crashing et Insecure : Pete Holmes et Issa Rae mêlent comédie et émotion

Aujourd’hui, c’est vendredi — la journée la plus calme en matière de plateaux d’humour. Il y en a traditionnellement moins, car les gens partent en week-end. Si vous n’avez pas prévu de sorties ce soir, vous aurez sans doute envie de vous plonger dans une série.

En la matière, on n’est pas du genre à suivre toutes les tendances. Les gens sont actuellement en train de suivre Years and Years avec beaucoup d’entrain. C’est peut-être bien, et même si Els me l’a recommandé avec une liste longue comme le bras, je prends mon temps. Jusqu’au moment où je craque.

Insecure : les aventures mouvementées d’Issa Rae

Mieux vaut tard que jamais : cet été, j’ai profité de mes vacances pour faire fructifier mon mois gratuit chez OCS. J’avais déjà vu le début d’Insecure il y a longtemps, mais Canal+ ne diffusait pas tout. Quand j’avais encore des collègues, l’une d’entre elles m’a conseillé cette série qui mêle du sexe tranquille, des histoires de cœur complètement pétées et plein d’autres choses hilarantes. Regardez Insecure sur OCS, c’est un ordre !

J’ai eu envie de regarder au boulot, mais on est clairement sur du not safe for work. Dans un open space, il vaut mieux pouvoir cacher ta fenêtre rapidement et veiller que ton casque soit bien branché.

Issa Rae, parmi les meilleurs comiques du XXIe siècle selon le Guardian, porte vraiment le programme. Le malaise est aussi prononcé que dans la série Platane d’Éric Judor. Ma première réaction, c’était de trouver que le mec d’Issa dans le premier épisode avait les mêmes traits du visage que Louis Dubourg. Vous le voyez, ou c’est juste moi ? Les yeux, au moins ? Je suis difficilement capable de déceler les sosies, à part pour Humourman et Charles Nouveau peut-être ? En tout cas ça m’a fait marrer de me demander si ces deux-là avaient la même vie. Je suis une vilaine personne à l’intérieur.

J’aime beaucoup comment les personnages voient leur humeur faire les montagnes russes. Molly, particulièrement, est parfois tellement bas et remonte tellement haut deux jours plus tard. C’est assez addictif, sans prise de tête et bien ficelé.

Crashing : bien plus sympa que I’m dying up here

Toujours pour des raisons d’accès aux bouquets TV, je découvrais Crashing bien trop tard. Pourtant, Rémi Boyes m’avait dit 24 fois que c’était génial. Sauf qu’il existe deux séries qui s’appellent Crashing. Si, comme moi, vous tombez sur la série dans un hôpital désaffecté, ce n’est pas la bonne. Cherchez Pete Holmes le comique cocu, c’est celle-là. J’ai perdu tellement de temps…

I’m dying up here, ce sont des comiques parfois dans la merde. Ça part dans des névroses, mais ça en devient lourd. Oui, Nick Beverly et son passé sombre le rendent irrésistible. Mais en réalité, tu cherches un Pete Holmes. C’est un peu un Ted Mosby, mais version stand-up.

Un mec bienheureux, un peu trop couvé par sa mère effrayante et son père devenu muet. Un fervent catholique qui n’ose faire aucun pas de côté, et qui va se révéler à lui-même dans l’adversité. Surtout, un mec qui fait des blagues avec pas mal de talent. Il rencontre Sarah Silverman, Bill Burr… D’ailleurs, j’ai découvert Bill Burr via ce show !

Crashing a vraiment été un coup de cœur. Le genre de séries que tu regardes dans ton plumard et qui te détend. Je suis un peu comme Antek, je déteste les films d’horreur. Je veux de la déconne, du léger et du personnage à aimer. Crashing me donne tout ça. Et ça montre assez bien les rapports humains entre les gens de la comédie.

C’est sûrement ça qui m’a fait tenir pendant un mois sans voir de plateaux d’humour, parce que je savais que j’allais retrouver tout le monde avec le regard de Pete Holmes en plus dans ma besace. Merci Judd Apatow, qui rend décidément mieux hommage à l’humour quand il le met en lumière que derrière un micro.

Crédits photo

© HBO

[post_title] => Crashing, Insecure : avez-vous vu ces séries hilarantes ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => crashing-insecure-series-humour-ocs [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-04-25 19:07:26 [post_modified_gmt] => 2020-04-25 17:07:26 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=7017 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 3 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 53378ce3b19bc8c5863be980562e3c61 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Judd Apatow

Crashing : la série stand-up sur OCS qui met en avant Pete Holmes

Crashing, Insecure : avez-vous vu ces séries hilarantes ?

Comédie - The Last Man on Earth - Kristen Schaal

Culture comédie - On vous conseille un livre, un podcast, une série

Facebook et le stand-up : vers moins de comédie visible ?

Stand-up vs. Facebook : vers une comédie invisible ?