Dilemme : choisir entre deux 30-30 le 20 juin, comment faire ?

Juliette 15/06/2018

Le mercredi 20 juin prochain, on vous propose de choisir entre deux spectacles avec deux humoristes chacun. D’un côté, vous pouvez découvrir Clément K et Audrey au Sonart. De l’autre, le Jardin sauvage continue ses 30-30 avec Shirley Souagnon et Joseph Roussin.

Décidément… Il n’y a pas assez de temps pour voir tout le monde. Le 20 juin prochain, le public parisien de stand-up a deux choix de 30-30 (au moins !). C’est-à-dire qu’en plus des plateaux d’humour déjà très nombreux, on ajoute des événements pour me faire douter de mon calendrier ?

Clément K et Audrey Baldassare : le Sonart, pépinière incontournable

Quand Mo Hadji m’a présenté Clément K, il ne pouvait plus s’arrêter. Les éloges pleuvaient. Il était complètement fou de sa nouvelle recrue. Ce manager d’artistes, qui est derrière le Cactus Comedy, a toujours eu un faible pour les irrévérencieux. Je ne suis pas partisane de tout le monde dans sa pépinière à lui… mais c’est aussi parce qu’il sait aligner plein de gens différents. Son équipe est éclectique, et on n’est parfois pas d’accord.

Par exemple, moi, je défends corps et âme Salomé Partouche. Il n’avait pas l’air convaincu. C’est pourtant au Sonart que j’ai vu Salomé jouer 30 minutes… avant de la voir à plusieurs reprises à la Comédie des 3 bornes. C’était déjà un 30-30 avec Christo Ntaka, et j’avais adoré. Le Sonart, c’est aussi là que j’ai adoré Antek… Quand j’y pense, c’est drôle. Cette semaine, j’ai vu une humoriste qui n’était pas du tout convaincue du résident du 33 Comedy. En substance, elle préfère les névrosés et les irrévérencieux. Je comprends mieux, c’est une affaire de style.

Les névrosés et les irrévérencieux, le Sonart sait aussi les mettre en avant. Je me rappelle avec toujours un peu d’émotion un 30-30 qui date un peu : Agnès Hurtsel et Jean-Philippe de Tinguy. C’était un temps où l’humour était trop loin de mes préoccupations et où je les ai manqués. Je donnerai pas mal de mon âme pour revenir en arrière et voir comment ils sont arrivés là.

Je ne peux plus le faire pour eux, mais pour Clément K et Audrey Baldassare, je peux. Banco, c’est là-bas que j’irai.

Shirley Souagnon et Joseph Roussin : la qualité dans un lieu qui monte

Autre point d’entrée : le Jardin sauvage. Les mercredis, le lieu propose un 30-30* avec la bande d’humoristes hype. Joseph Roussin et Louis Dubourg ont inauguré ces soirées… Le 20 juin, Joseph rempile et Shirley Souagnon remplace Louis Dubourg. Il faut dire qu’avec la coupe du monde, notre résident humour aura envie d’être partout et nulle part en même temps ! Ce soir, il était déjà calé devant l’écran géant du Paname Art Café.

Je suis de mauvaise foi. En fait, Joseph Roussin sera là toutes les semaines. C’est mieux que ses one-shot à la Petite Loge où il disait qu’il s’agissait toujours de la seule date. Là, on sait que ce sera récurrent. J’ai envie de vous dire enfin, tant on a envie de le voir plus régulièrement… Même s’il ne faut jamais forcer les choses. Ce n’est pas Adrien Arnoux qui vous dira le contraire !

J’ai déjà vu le spectacle de Joseph Roussin. Je l’ai aussi vu en 30-30 avec Rémi Boyes. Quant à Shirley, je l’ai vue en spectacle à la Nouvelle Seine. J’ai vraiment vu ces gens une centaine de fois en plateau. Si vous ne les connaissez pas, profitez des derniers moments où vous pourrez les voir pour pas trop cher.

*Ce n’est pas exactement un 30-30, en fait. Cela s’appelle une doublade, et bien que ce mot n’existe pas, le concept est bien réel. Cela ressemble un peu à ce que font Charles Nouveau et Alexandre Kominek dans certains Fifty-Fifty. En gros, ils sont sur scène en même temps et rebondissent l’un l’autre sur leurs anecdotes. C’est plus convivial qu’un 30-30 et moins construit. Donc, le fait d’avoir de la bouteille en stand-up aide.

30-30 : vous avez fait votre choix ?

Vous avez l’embarras du choix ! Mon positionnement, c’est de découvrir les nouveaux humoristes. Cela m’aide à choisir. Pas la peine de brainstormer mille ans avec vos connaissances : allez où vous voulez, vous rirez dans les deux cas. Profitez-bien de la chance que l’on a de rire aussi fort à Paris !

Crédits photo

Joseph Roussin au One More Joke © Betty Durieux

A propos de l'auteur