Lettre à Lausanne et à son humour de qualité

Juliette Follin 10/09/2020

Lausanne est une ville où la culture, la vraie, prospère. Malheureusement, cela pourrait devenir compliqué de s’y rendre. De fait, la ville rivalise d’ingéniosité pour nous attirer en son sein. Devrons-nous y renoncer, alors que l’envie de revenir nous transcende ? Dans l’attente d’une réponse, je voulais lui adresser une lettre pleine d’espoir pour l’avenir.


Chère ville de Lausanne,

À toi qui me fais de l’œil via tes artistes talentueux et tes œuvres artistiques d’exception, je voulais t’écrire aujourd’hui. Je t’ai visitée si furtivement le printemps dernier. Je te connaissais à peine, tout est allé trop vite. Maintenant, alors que j’ai envie de revenir, les frontières semblent se refermer petit à petit.

Bien sûr, Paris rayonne et grouille de comédiens. Si je n’y étais pas, je serais certainement très frustrée. Mais toi, tu offres peut-être le meilleur endroit pour oublier cette absence d’opulence.

Nouveau Comedy Club à Lausanne, programmation prometteuse au Théâtre Boulimie

À toi qui as transformé ta scène ouverte en comedy club (le Comedy Club 13), je voulais te remercier pour tout ce que tu offres. Ta revue a mis à l’amende Genève, apparemment. Blaise Bersinger, encore lui, est venu redistribuer les cartes. Quelques jeunes humoristes d’ici ont appris à connaître son travail par mon biais, mais j’aurais tant voulu t’en donner plus.

Car j’aimerais me donner toute entière à ton éclectisme et ta force de proposition artistique. Les pièces que tu inventes d’année en année me font de l’œil. Alors en mars 2021, j’aurai 30 ans et je rêve déjà du Théâtre Boulimie. Je rêve de voir la pièce Les gens meurent et son 5 de légende. Tu réunis pour le public Julien Doquin de Saint Preux, Yann Marguet, Blaise Bersinger, Valérie Paccaud et Yacine Nemra. À la vue de ce casting, je suis prise d’un vertige.

Je te l’ai dit, je suis passée en coup de vent la dernière fois, embarrassée de ne pas pouvoir me livrer pleinement à toi. Je n’étais pas prête, je me suis précipitée. On est nombreux à commettre une telle erreur. On ne se renseigne pas assez, on ne prend pas le temps.

« À bientôt de te revoir », Lausanne ?

Alors Lausanne, j’espère te revoir bientôt. Cette fois-ci, je m’y prendrai plus tôt pour ne pas louper le coche au Théâtre Boulimie. J’irai découvrir ce nouveau comedy club, essayant de m’y rendre plutôt deux fois qu’une. Si la sécurité de la RTS ne m’inflige pas une injonction d’éloignement face à mon enthousiasme débordant pour Les bras cassés, peut-être que je ferai un saut.

Or tu sais comment c’est : on n’ose pas trop s’approcher, alors on fait comme si ça ne comptait pas (alors que c’est ce qu’on désire le plus ardemment). Résultat : on a failli louper le tournage de Mauvaise langue… Mais l’un des techniciens de la RTS nous a sauvé la mise, et même de loin, on a apprécié le spectacle. Même si Blaise Bersinger a dû traverser la France entière pour revenir ce soir-là.

Le destin nous a réunis en 2019 malgré les obstacles nombreux qui s’étaient dressés face à nous. J’espère qu’en 2021, on pourra se retrouver. D’ici là, je te souhaite de continuer à remplir le Théâtre Boulimie, d’habituer le public lausannois au plaisir des plateaux d’humour hebdomadaires et de continuer à diffuser du bonheur sur les ondes.

Merci pour tout et à très vite,

Juliette du Spot du rire

Lieux et pièces cités


Théâtre Boulimie – Les gens meurent

La mort, c’est rigolo sauf quand ça nous concerne nous, ou un proche, ou quelqu’un qu’on aime bien, ou une célébrité qu’on admire, ou quand ça touche un proche d’un ami, ou un parent, ou un animal de compagnie, ou un enfant, ou un agneau dans son assiette, ou quand ça survient dans un film, ou quand c’est dans les livres d’histoire, ou quand c’est un accident vachement glauque, ou quand ça concerne un collègue de travail, une personne avec qui on a rendez-vous, un petit hérisson sur la route … mais à part ça, c’est rigolo non ?

Et même si vous n’êtes pas d’accord, vous allez mourir après ce spectacle, peut être même avant. Mais s’il vous plaît pas pendant.

Collaboration artistique : Thiphanie Bovay-Klameth

Quand ? Du 9 au 27 mars 2021, les mardis, mercredis et jeudis à 19h, les vendredis et samedis à 20h. Réservez dès maintenant, on est sur un théâtre réputé qui va vite se remplir…


Comedy Club 13

 Le Comedy Club 13 a pour mission de fournir aux humoristes une plateforme de travail et de développement, indépendamment de leur niveau et expérience. D’autre part, nous visons à développer l’humour en Suisse romande et en francophonie de manière plus large.

Trois rendez-vous stand-up

Des soirées rodage les jeudis à 20h, les scènes ouvertes les vendredis à 19h30 et 21h… et les spectacles en showcase les samedis à 20h ! Retrouvez la programmation complète sur le site du Comedy Club 13.

A propos de l'auteur