On était au premier late show de Tania Dutel au One More !

Juliette 14/10/2018

Début octobre, Tania Dutel réunissait Jason Brokerss et Panayotis Pascot au One More pour un nouveau projet. Le Tania Dutel late show, un mélange de Vendredi tout est permis sans dégrader l’image des humoristes invités et des late shows américains. Pari gagnant, donc !

Tania Dutel late show : elle persiste et signe !

Tania Dutel tenait beaucoup à ce projet. Après une tentative au Sentier des Halles, elle voulait mettre les petits plats dans les grands. Il faut dire que le Sentier des Halles, avec tout l’affection que je lui porte, n’a pas la même saveur que le One More. En matière de stand-up, la Mecque est plutôt dans le deuxième lieu.

Elle voulait aussi porter un projet de qualité, porté par Verino (qui la produit). Le résultat : la présence du groupe Free for the ladies, une succession de passages stand-up, d’interviews et de jeux divers. Pour la petite histoire, Shirley Souagnon a utilisé des musiques du même groupe pour son documentaire Le stand-up français. Lors de la première, Jason Brokerss et Panayotis Pascot formaient un duo drôle et équilibré.

Le format du Tania Dutel late show : quelques surprises

Au début, j’ai eu peur parce que Panayotis était seul sur scène avec Tania. Je m’attendais à la présence des deux invités dès le début, et j’ai cru qu’ils n’allaient jamais se réunir. En réalité, chaque humoriste jouait quelques minutes de son spectacle puis se pliait à un jeu et une interview. Comme on est au One More, il y a cette entracte que je déteste parce que… je bosse le lendemain, j’habite en banlieue, je ne bois pas d’alcool, je ne fume pas… Bref, des soucis de mamie qui vient seule aux comedy clubs. Les autres spectateurs avaient l’air ravis.

Malgré ce bémol bien personnel, j’ai beaucoup ri et j’ai découvert des infos qui ne seraient jamais sorties sans ce concept. La soirée était réussie, bien rythmée. Si j’avais pesté sur la présence d’un groupe (rapport à ce truc de mamie), j’ai finalement bien apprécié leur énergie. C’était dur pour eux de jouer devant une audience venue pour rire. Vous savez, les parisiens à qui l’on demande de participer musicalement… Ce sont un peu les mêmes qui lèvent la main quand l’humoriste dit par applaudissements… Je suis donc la seule à applaudir et la gêne est sur moi. Fin de la parenthèse.

Si mon intuition est bonne, il y avait quelque chose de vraiment fort dans la dernière partie. Enfin, Jason et Panayotis arrivaient sur scène ensemble. Ils devaient jouer une pièce de théâtre écrite par un enfant de 7 ans, Victor. Je crois, si j’ai bien écouté les podcasts avec Verino, qu’il s’agit de son fils.

N’hésitez pas à m’engueuler si je raconte n’importe quoi. Ce qui est sûr, c’est que Jason et Panayotis découvraient ce texte pour la première fois et le jouaient dans l’hilarité générale !

Le public absent un peu égoïste

Tania Dutel a réussi à remplir la salle très rapidement. L’événement était complet, mais j’avais conseillé à une amie de venir même si elle n’avait pas sa place. Comme l’événement était organisé en amont, les gens ont réservé leur place gratuitement sur Eventbrite et je sentais qu’ils n’allaient pas tous venir. Pourquoi ? Parce que Guilhem Malissen organisait un dîner, complet rapidement via Eventbrite, le même soir. Il a fini par s’arracher les cheveux (ou la dent, seul le public de Dimanche Marrant peut comprendre) en contactant des participants devenus amnésiques.

Car oui, le public gratuit est parfois ingrat. La salle du One More n’était donc pas remplie pour cette première, et je suis persuadée que ç’aurait été le cas sans système de réservation. Parfois, je peste contre l’absence de réservation à Dimanche Marrant, mais pour une fois j’ai compris pourquoi entasser les gens limite la frustration. Rassurez-vous : plus l’événement sera récurrent, moins ce problème se présentera. Peut-être qu’une communication plus appuyée (avant, pendant et après) pourrait faire l’affaire. J’avoue ne pas avoir vérifié mes mails de confirmation et ne pas avoir remarqué qu’on pouvait annuler.

Néanmoins, pour une première, Tania et Verino peuvent vraiment se satisfaire du remplissage de ce premier Tania Dutel late show. On a hâte de revivre une soirée de ce type !

Crédits photo

© Alt & Rego / Inglorious Prod & Verino

A propos de l'auteur