Spot on – Tania Dutel parle stand-up avec Sebastian Marx

Juliette 04/11/2017

Tania Dutel évolue depuis un certain temps dans le milieu du stand-up. Cette présence remarquée lui a valu d’être invitée dans le podcast de Sebastian Marx, Donc Voilà Quoi. On vous conseille l’écoute de ce petit bijou très instructif ! Il est si bien qu’on l’a inclus dans notre sélection des meilleurs contenus humour sur la toile !

L’interview de Tania Dutel dans le podcast de Sebastian Marx

On aime cette interview, qui n’est pas sans rappeler les entretiens de Louis Dubourg dans Un café au lot7. car elle retrace fidèlement la carrière de l’humoriste, de ses premières scènes à sa volonté d’évolution. En parlant d’évolution, Tania Dutel est peut-être l’humoriste pour laquelle mon opinion a évolué le plus. J’ai vraiment mis un temps fou à aller la voir sur scène : il m’a fallu passer le cap de penser que j’allais subir un plaidoyer anti-hommes pendant une heure.

Comment ai-je pu autant me planter ? Tania explique dans ce podcast qu’elle a tout fait pour ne pas faire ça. Et effectivement, quand je l’ai vue sur scène, j’ai découvert l’une des meilleures humoristes dans le métier. Je savais qu’elle était talentueuse objectivement, mais j’ignorais que son stand-up pouvait me parler personnellement. Ce n’était pas un soir facile : il y avait un débat télévisé juste avant les élections présidentielles, et c’était le soir de l’attentat aux Champs-Elysées. Seulement 7 personnes avaient fait le déplacement au Sentier des Halles. Cette anomalie statistique ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment.

Prochaine étape : vulgariser le féminisme et la rivalité entre filles

Si vous avez bien écouté le podcast, vous savez donc que Tania Dutel va continuer à faire évoluer son stand-up avec une thématique très prometteuse : la rivalité entre filles. Ce n’est peut-être pas la première à l’aborder, mais d’expérience, je n’ai encore rien vu de tel. Les habitués de ses vidéos « Arrêtez tout ! » ont déjà eu un avant-goût de sa désacralisation des magazines féminins. A mon sens, ce sont des torchons, donc la connivence avec Tania s’accentue encore. Merci Tania !

Crédits photo

© Capture d’écran YouTube – Tania Dutel/Nicolas Beguet

A propos de l'auteur