Lost in Frenchlation : cinéma français, sous-titres et stand-up en anglais

Juliette 30/09/2018

Lost in Frenchlation organise des projections de films français avec des sous-titres en anglais… Mieux : lorsqu’il s’agit de comédies, plusieurs humoristes anglophones jouent 15 minutes !

Pour vivre ces soirées, rendez-vous au cinéma Club de l’Etoile à CDG Etoile. Retrouvez la prochaine soirée comique le 21 octobre.

Lost in Frenchlation : stand-up + cinéma français sous-titré

Je découvre tous les événements anglophones de comédie grâce à Els – Lost in France. Grâce à elle, j’ai pu revoir le film Roulez jeunesse avec Eric Judor et les humoristes Luke Thompson et Amber Minogue. La thématique : ça fait quoi, d’être parent ? En effet, dans le film, Eric Judor se retrouve en père de famille nombreuse et découvre la violence du quotidien lorsque les parents sont absents.

Côté comédie, l’ambiance est beaucoup plus légère : Luke Thompson et Amber Minogue sont tous deux parents.

Luke Thompson, le prof d’anglais le plus cool de France

Je connaissais déjà Luke Thompson grâce à son podcast d’apprentissage de l’anglais. Il y parle de tout : du Brexit, d’humour (the Fringe, la comédie britannique…). Il y retrouve aussi les humoristes Paul Taylor et Amber Minogue. Amber était d’ailleurs à ses côtés lors de la soirée, elle jouait juste après lui.

Je me suis revue sur les bancs de la fac d’anglais. On avait des cours avec des lecteurs, comprenez assistants d’anglais. C’était des expatriés qui nous faisaient parler anglais une heure par semaine. Bref, c’était top et drôle. Même très formateur. C’est sûrement pour ça que l’atmosphère d’une telle soirée me plaît autant. Tu arrives dans un cinéma classe

Amber Minogue, mère d’un enfant bilingue

Amber Minogue monte sur scène avec une autre comique anglophone, Sarah Donnelly. Chaque jeudi soir à 20h15, elles se retrouvent au BO St Martin dans le spectacle Becoming Maman. Sur scène, je suis frappée par sa voix. Non seulement, cette humoriste est drôle, mais elle est super agréable à écouter.

Cela donne presque envie de s’appliquer sur son accent, c’est dire !

Un mot sur Roulez jeunesse et Eric Judor

J’ai vu le film Roulez jeunesse deux fois au cinéma. La première, j’ai versé ma petite larme. J’ai retrouvé l’Eric Judor que je connais. Celui qui vous emmène dans des univers où vous ne seriez pas allé sans lui. L’artiste pur qui prend des risques avec beaucoup de générosité.

Eric Judor fait ainsi monter de nouveaux noms. Récemment, Monsieur Fraize était l’invité de l’émission Quotidien. Présenté comme l’humoriste incontournable du moment (et inclassable, évidemment), il se retrouve ainsi propulsé dans la lumière. Son talent fait beaucoup, mais Yann Barthès a cité le film Problemos. Sans cesse, Eric a rappelé que le scénario était de Blanche Gardin et que Monsieur Fraize était formidable. Pas besoin d’explication de texte pour adopter ce personnage, tant son jeu est marquant.

D’ailleurs, quand j’ai regardé Quotidien, j’ai adoré voir Monsieur Fraize captiver l’audience. Le public alternait entre silence religieux et rires incontrôlés. C’était un pur bonheur de voir le public interloqué, puis, hébété, se mettre à réfléchir sur ce qu’on lui proposait.

Pour Roulez jeunesse, c’est pareil. Le film est très différent, mais Eric Judor soulève les autres acteurs pour proposer une comédie marquante. A part le rôle de la petite amie pas-petite amie d’Eric, un peu facile, l’ensemble est d’une justesse pleine de simplicité. On sort léger de ce film, apaisé malgré la dureté du rebondissement.

Lost in Frenchlation : verdict

J’ai découvert Lost in Frenchlation le 14 septembre. La date n’est pas anodine : c’était l’ouverture du Debout Paris Festival. J’étais heureuse, ce soir-là, d’être loin de l’agitation autour de ces plateaux délocalisés. J’avais besoin de cette bouffée d’air frais.

Cet événement est à la fois différent et complet. Ce n’est pas juste un plateau, c’est un vrai ensemble culturel où les gens se rencontrent, échangent. Les ambiances d’expatriés me rappellent bien sûr ma vie étudiante en Normandie et cela peut jouer. C’est comme si j’avais délaissé un aspect de mon bonheur pour le retrouver en une soirée. Ça fait du bien et je vous le conseille à tous.

A propos de l'auteur