La croisière s’amuse : Joseph Roussin et ses amis innovent en stand-up

Juliette 29/07/2018

Après quelques éditions de La croisière s’amuse, j’ai pris le temps de découvrir ce nouveau format de stand-up au Jardin sauvage. Le principe : Joseph Roussin invite un autre artiste stand-up pour une doublade.

La croisière s’amuse : qu’est-ce qu’une doublade ?

J’ai déjà évoqué la doublade dans un article précédent. J’avais justement décidé de faire l’impasse parce que je connaissais déjà bien les humoristes sur scène. Je n’étais pas totalement convaincue, par peur de voir les humoristes faire de l’entre-soi. Je ne voulais pas boycotter l’événement pour autant. En réalité, j’attendais d’avoir vraiment envie de voir les deux artistes sur scène. Finalement, quand Joseph Roussin a invité Rémi Boyes, je n’ai pas hésité une seconde. Là, j’ai compris pourquoi je faisais fausse route sur l’entre-soi : la complicité entre les artistes est la clé du succès.

Une doublade, c’est une soirée stand-up comme d’habitude… sauf que tous les humoristes sont sur scène en même temps ! Le format se rode un peu : il y a une première partie classique qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Sur scène, on retrouve Joseph Roussin, l’initiateur de la soirée. Il n’est jamais seul. Au début, Fred Cham l’accompagne pour chauffer la salle et introduire le concept. Toute nouveauté vient avec un peu de pédagogie. Après la chauffe et la première partie, l’humoriste invité arrive enfin. Chacun parle à tour de rôle et teste des blagues. On a plus affaire à du storytelling et des anecdotes inédites. L’idée, c’est que l’autre humoriste sur scène rebondit sur les anecdotes et extrait le truc drôle. On m’avait dit qu’il s’agit d’une séance de travail un peu conviviale, c’est un peu ça… mais en plus rodé.

Joseph Roussin et Rémi Boyes : la complicité dans toute sa splendeur

Joseph Roussin et Rémi Boyes partagent beaucoup : le même quartier, parfois le même gel douche… Au Sentier des Halles, j’avais adoré leur 30-30. Leur podcast commun Froussin : Détective privé est l’un des objets les plus originaux de la comédie française. En fait, il suffit de les inviter ensemble, et la magie opère.

Joseph Roussin et Rémi Boyes dans Un café au lot7

L’enregistrement du podcast de Louis se déroule quelques heures avant La croisière s’amuse. Si vous n’avez pas pu venir, vous pourrez l’écouter et avoir un aperçu des blagues de la soirée. Quelques anecdotes figurent ainsi dans le podcast. D’ailleurs, j’en profite pour applaudir Louis Dubourg qui sort des épisodes underground ces derniers temps. Très appréciable !

Fred Cham en embuscade

Je vous l’ai déjà dit sur le blog : Fred Cham me manque par intermittence. Pour moi, il est un puriste indispensable pour le stand-up. Il a poussé tant d’humoristes à monter sur scène (moi y compris !). Il a l’esprit de camaraderie chevillé au corps, il est toujours là pour parler stand-up et amuser la galerie. Lors de La croisière s’amuse, il a même fait des pompes ! Si ça, ce n’est pas le signe d’une soirée réussie, j’ignore à quoi elle pourrait ressembler…

On verra si la semaine prochaine, quand Pierre Thevenoux épaulera Joseph, Fred Cham fera encore de l’exercice. J’ai mené l’enquête : il devrait avoir un rôle un peu moins discret lors des prochaines soirées… Affaire à suivre !

Crédits photo

Montage de 2 photos de Joseph Roussin et Rémi Boyes © Betty Durieux

A propos de l'auteur