WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => jeremy-demay
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 680
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => jeremy-demay
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 680
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => jeremy-demay
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 680
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => jeremy-demay
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 680
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 680
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 680
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => jeremy-demay
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 680
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (680) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (680) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (680)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 1010066
                    [post_author] => 1
                    [post_date] => 2021-01-20 08:00:00
                    [post_date_gmt] => 2021-01-20 07:00:00
                    [post_content] => 

Comme l’an dernier, Topito a dévoilé le top 12 des humoristes à suivre de l’année. En 2020, ce top était davantage représentatif des artistes présents sur scène. Cette année, on estime ainsi que ce classement a un drôle d’aspect. Voici pourquoi !

Top 12 des humoristes de Topito : que vaut-il vraiment ?

Il est normal qu’un classement de 12 artistes déchaîne les passions. Qu’il oublie des noms importants, aussi. Si je devais citer l’ensemble des humoristes de qualité, alors la liste serait longue comme le bras… de Jérémy Demay ou de Réda Seddiki. Ces deux comiques sont en effet grands par leur taille, mais seul l’un d’entre eux rejoint ce top. Est-ce le bon ? Éléments de réponse.

1. Jérôme Niel

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — Voici là un YouTubeur qui a annoncé vouloir se lancer dans le stand-up. Certes, les gens le connaissent et il l’annonce au micro de Kyan Khojandi… Mais cela ne signifie pas que la qualité soit garantie ! Ce sont deux métiers différents… À titre de comparaison, si Genius faisait du stand-up, je serais évidemment ravie. Toutefois, je n’en ferais pas un événement majeur.

2. Edgar-Yves

D’ACCORD — Voir notre avis sur l’article de présentation des Étoiles Espoir humour du Parisien. Une soirée où il devait figurer, mais apparemment, ça ne s’est pas passé comme prévu. On vous en parlera sûrement très vite !

3. Thomas Marty

PAS D’ACCORD — À son arrivée à Paris, je l’ai rencontré au Cercle du rire. À l’époque, il voulait contribuer au spot du rire et je ne savais pas trop ce à quoi m’attendre. J’ai senti chez lui une détermination très forte pour se placer au devant de la scène. Mon site était juste un canal, une forme de tremplin pour se faire connaître comme humoriste.

Ce chemin, il l’a parcouru avec des vidéos virales et un nombre d’abonnés certain. Sur scène, je ne savais pas s’il avait déjà exercé… avant de découvrir qu’il a été la première partie d’Alexis Le Rossignol. À choisir, j’aurais plutôt promu Roman Doduik dans ce top, très présent sur TikTok et déjà passé par la case « spectacle » !

4. Morgane Cadignan

D’ACCORD — C’est un choix facile, sans risque : la nouvelle tête montante de France Inter (mais pas que !) nous plaît depuis ses tous débuts.

5. Jérémy Demay

ÇA RESTE À PROUVER — Vu lors d’une soirée du Parisien au Paris Paradis Festival, il ne m’avait pas transcendé. Avoir une belle carrière au Canada est une chose, confirmer dans l’Hexagone en est une autre.

6. Nordine Ganso

ÇA RESTE À PROUVER — J’ai revu Nordine Ganso en invité au Laugh Steady Crew fin 2020. Son stand-up a mûri, sa présence et ses textes aussi. Son nouveau spectacle s’appelle Violet… si le rire est aussi bon que la communication autour, alors cela ira. Bref, il est peut-être bon, peut-être surcoté. Seul le temps nous le dira !

7. Philippine Delaire

JAMAIS ENTENDU PARLER, MAIS — Quand vous cherchez des talents, certains atterrissent dans des angles morts. Philippine Delaire répond exactement à ce cas de figure. Mais sa programmation au festival des Fous Rires de Bordeaux nous rassure quant à sa qualité.

8. Cyril Hives

D’ACCORD — Passons sur le fait que Cyril Hives intègre surtout le top de Topito pour sa présence à l’École Nationale de l’Humour… Aux Best de l’humour 2020, il nous avait séduit (et on validait déjà son potentiel). PS : Astrosympa, c’est Cyril Hives et Manu Bibard. N’oubliez jamais Manu, bon sang ! (Et Omar DBB, il est où dans ce top, hein ?)

9. Les Goguettes

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — Des parodies de chansons par écran interposé, est-ce vraiment à suivre ? Je préfère quand cela s’ancre dans du stand-up ou un véritable spectacle, comme chez Laura Laune, Fabien Guilbaud ou encore Antek.

10. Camille Lorente

D’ACCORD, MAIS — Camille était notre dernière découverte humour de 2020. C’est d’ailleurs l’une des raisons invoquées par Topito pour ce choix. Le seul petit souci, c’est qu’on ne trouve aucun argument qui explique sa qualité sur scène dans leur top 12…

Certains artistes qui ont plus d’expérience humoristique auraient pu figurer à sa place. Cependant, Camille a le potentiel et la bonne démarche pour briller en 2021 et au-delà ! À surveiller, donc.

11. François Guédon

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — On n’est pas exactement sur de la nouveauté avec François Guédon. Ce stakhanoviste des concours d’humour, « révélé » par sa vidéo de Montreux, n’est pas celui qu’on voit le plus exploser cette année ! Ce faux effet de nouveauté induit par YouTube est trompeur, mais au moins, François a l’expérience pour lui !

12. Simon Pintault

ÇA RESTE À PROUVER — À défaut de placer l’humoriste n°1 de la maison, Topito conclut ce top avec le MC de leurs scènes ouvertes. Ce choix est donc un peu trop biaisé pour qu’on puisse le commenter !

Que retenir de décryptage ?

Tout d’abord, je me suis vraiment amusée à écrire cela. En effet, la subjectivité de Benco se confronte à la mienne. Vous l’avez sans doute compris, la présence sur YouTube ou le nombre d’abonnés ne m’émeut pas du tout. En effet, les chiffres ne sont qu’un indicateur de popularité. Ensuite, le public de YouTube n’est pas forcément le même que celui des salles de spectacle.

Je trouve que ce top se concentre un peu trop sur les tendances au détriment de talents qui savent moins se vendre. En revanche, c’est révélateur de l’importance d’exister en ligne pour attirer l’œil de certains observateurs. Pas tous, heureusement !

Cela démontre une fois encore qu’il faut creuser, confronter son regard de spectateur aux artistes sur scène. Ainsi, lire l’article de Topito m’a fait regretter une chose. En effet, j’ai senti que l’auteur n’avait pas vu grand-monde sur scène pour établir ce top. Mais son expertise du terrain est bel et bien réelle (Campus Comedy Tour…). La pandémie, voilà la vraie coupable, donc !

Pour autant, ce top 12 des humoristes demeure un classement intéressant. Ainsi, j’ai découvert des gens dont je n’aurais jamais entendu parler car ils exercent ailleurs. Il est surtout grand temps que les artistes puissent exercer leur métier face au public. En effet, la promotion ne saurait remplacer la création artistique sur le long terme…

[post_title] => On décrypte le top 12 des humoristes 2021 de Topito [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => top-12-humoristes-topito-decryptage [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-01-20 17:16:34 [post_modified_gmt] => 2021-01-20 16:16:34 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010066 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 1008905 [post_author] => 1 [post_date] => 2020-09-25 18:05:00 [post_date_gmt] => 2020-09-25 16:05:00 [post_content] =>

Comme chaque année, le line-up de la soirée Étoiles Espoir humour du Parisien rassemble une sélection de la nouvelle génération humour. Qui sont les heureux élus pour cette édition 2020 à l’Européen ? Portraits.

En raison du deuxième confinement, cette soirée est annulée. Elle a tout de même eu lieu à la date prévue et sera diffusée le 4 janvier sur Comédie+ et MyCanal.

Étoiles Espoir humour du Parisien : le line-up en détail

En un coup d’œil, on découvre un line-up soigné pour les Étoiles Espoir humour à l’Européen. Homogène, cette programmation réunit plusieurs familles de la nouvelle génération humour. Qui succèdera à la promotion 2019, déjà de grande qualité ?

Fanny Ruwet

L’ascension fulgurante de Fanny Ruwet la place dans une posture particulière. Elle effectuait déjà ses débuts sous les feux des projecteurs. Grandir vite ne semble pas lui faire peur, et cette nomination en est d’autant plus légitime.

À Paris, en Belgique ou ailleurs, Fanny Ruwet prouve que l’humour francophone fonctionne sur tous les terrains. Dans son spectacle Bon anniversaire Jean, la jeune belge propose un univers autour du malaise en société, l’envie de socialiser et autres réjouissances.

Alexis Le Rossignol

Révélé par le Festival d’Humour de Paris, Alexis le Rossignol côtoie aussi Fanny Ruwet sur le plateau de France Inter. Son écriture ciselée et son vécu riche d’anecdotes ravissent le public depuis plusieurs années.

Au Point Virgule comme sur les ondes, celui qui narre le monde du travail comme personne a trouvé son public. Plus qu’un espoir, il confirme en 2020 son talent déjà avéré.

Jérémy Demay

Jérémy Demay est, en quelque sorte, le résident du Parisien. Déjà présent au festival Paris Paradis, ce parisien d’origine parti conquérir le Québec profite ainsi d’un beau coup de projecteur dans sa ville natale.

Charismatique sur scène, il devra ainsi ravir le public face à des têtes plus familières pour le public amateur de découvertes humour.

Marion Mezadorian

Valeur sûre de l’humour, Marion Mezadorian a émergé parmi les nouveaux artistes grâce à son spectacle Pépites. Comme Alexandra Pizzagali l’an passé, la comédienne a construit son spectacle comme une marathonienne.

Écriture d’une traite, construction dans plusieurs salles… Marion ne lâche rien et continue son bonhomme de chemin au Point Virgule. Ce statut fait d’elle une prétendante solide pour marquer l’histoire de l’humour.

Rosa Bursztein

Comme Marion Mezadorian, Rosa Bursztein a conquis l’une des attachées de presse les plus en vue en humour, Léo Domboy. Cette comédienne devenue humoriste de stand-up a trouvé sa place dans la kyrielle de talents disponibles sur le marché du rire.

Récemment, elle a exporté son spectacle (solidement rodé à la Petite Loge) au Point Virgule. Fidèle, elle continue de travailler sous l’œil bienveillant et exigeant de sa metteuse en scène, Adrienne Ollé. Si elle continue sur cette lancée, elle deviendra une véritable révélation humoristique.

Alexandre Kominek

Depuis le temps qu’on veut le voir émerger, Alexandre Kominek décroche une belle chance de se montrer à Paris. Celui qui se décrivait comme un « bâtard sensible » est bien subtil qu’il n’y paraît.

Faussement provocateur, l’humoriste genevois est, à l’instar d’un Clément K, un sous-coté bourré de talent. Pariez sur lui, c’est le cheval comique le plus racé que vous pouvez observer !

Edgar-Yves

Une carrière est loin d’être linéaire. Edgar-Yves est l’humoriste pour qui cet adage se vérifie le plus. Il s’accroche des années durant, mais malgré sa maîtrise, les observateurs ne croient pas tout de suite en lui.

Si ses démonstrations de force sont indéniables, il est contraint de reprendre à la base : les auditions du Point Virgule. Et là, les planètes s’alignent enfin. Il est à la fois découverte et vieux briscard. Une double casquette qui en imposera certainement sur la scène de l’Européen.

Morgane Cadignan

Forte d’une ascension rapide mais maîtrisée, Morgane Cadignan est la révélation de la rentrée médiatique sur France Inter. La comédienne et humoriste s’est rapidement fait un nom dans le microcosme des artistes à suivre.

Le Laugh Steady Crew, la Petite Loge puis la Comédie des Boulevards (maintenant le Métropole), lui accordent sa confiance. Elle attire l’œil d’un Gérard Sibelle, celui que l’on connaît pour sa découverte des plus grands, Florence Foresti en tête. Passée par Avignon, elle est désormais incontournable sur scène comme en chronique radio ou télé.

Nordine Ganso

On aurait presque oublié que Nordine Ganso fait partie des lauréats du Campus Comedy Tour. À l’instar d’un Paul Mirabel, le jeune humoriste bordelais s’est construit sur les plateaux, sautant de Ouigo en bus et autres moyens de transport inconfortables.

Les débuts sont difficiles, longs mais Nordine Ganso s’accroche. Il se construit une petite notoriété mais semble alors stagner. Plus récemment, il trouve l’antidote via une programmation à la Petite Loge. C’est sûrement sa première rampe de lancement. Espérons qu’il capitalise sur cette nouvelle opportunité pour asseoir son statut de comique émergent !

Line-up Étoiles Espoir humour du Parisien : où et quand voir les artistes de 2020 ?

Cette année, vous deviez avoir deux fois plus de chances de découvrir ces humoristes sous l’œil bienveillant d’Alex Vizorek et de Djimo, têtes d’affiche de la soirée.

Mais le couvre-feu a bousculé le programme, comme vous pouvez vous en douter. À l’heure actuelle, il reste donc une représentation avancée à 18h45. Rendez-vous le mardi 17 novembre à l’Européen lors de cette séance, si tout va bien. Si vous ne pouvez pas être présent, la soirée passera peu après sur Comédie+ et probablement en 2021 sur CSTAR. Cela fait pas mal de probabilités, mais croisons les doigts pour le maintien de cette soirée !

[post_title] => Line-up Étoiles Espoir humour : la sélection du Parisien [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => line-up-etoiles-espoir-humour-parisien [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-11-25 13:35:42 [post_modified_gmt] => 2020-11-25 12:35:42 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1008905 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 6831 [post_author] => 1 [post_date] => 2019-09-13 12:00:22 [post_date_gmt] => 2019-09-13 10:00:22 [post_content] =>

Le 29 septembre prochain, le festival Paris Paradis accueillera de nombreux artistes de talent dans la capitale. Découvrez la programmation humoristique prévue lors de ces 3 plateaux d’exception ! Réservez dès maintenant vos places pour les spectacles.

Festival Paris Paradis : il y en aura pour tous les goûts

« Ravir » : ce verbe a deux sens. D’un côté, Paris Paradis est une sorte de hold-up au milieu des amusements habituels. On est loin du stand-up underground, mais on dispose d’un bel écrin pour cet art.

De l’autre, il y a la satisfaction que les spectateurs devraient ressentir le 29 septembre. Paris Paradis y proposera en effet un marathon de l’humour assez varié et équilibré. Prêt pour une visite guidée ?

15 heures : de la magie avec François Martinez

Le marathon humour commencera à 15 heures avec un spectacle de magie signé François Martinez. Cet artiste, habitué des festivals, parlera forcément à un public large. D’ailleurs, c’est moitié prix pour les moins de 12 ans.

On l’avait vu au Live up comedy et dans un autre festival et on avait trouvé que cet interruption magique aux blagues tombait un peu comme un cheveu sur la soupe. C’est pour cela que les organisateurs ont fait preuve d’intelligence en lui confiant une case dédiée. L’artiste pourra ainsi s’exprimer comme il le souhaite, devant un public plus captif. Bien joué, Paris Paradis !

Paris Paradis, 17 heures : « Paris vu par »

L’atmosphère deviendra de plus en plus hilarante deux heures plus tard. 17 heures, c’est l’heure du thé outre-manche… mais à Paris, c’est l’heure de célébrer la ville ! Pour ce faire, Le Parisien a concocté un casting 5 étoiles.

Dans la programmation, je suis allée voir trois des sept artistes programmés plus d’une fois en spectacle. Originaire de Saint-Émilion, Maxime Gasteuil mettra à profit son regard extérieur pour présenter la soirée. J’avais vu son spectacle Plaisir de vivre en mai et novembre 2016. Je m’étais promis de le suivre longtemps, tant j’avais été conquise par sa prestation. Depuis, Maxime a fait du chemin et a affirmé sa passion pour la capitale.

Passer de contrées ensoleillées à la frénésie parisienne, c’est aussi le destin de Marion Mezadorian. L’humoriste a grandi à Saint-Cannat et déclare également sa flamme à la vie parisienne dans Pépites.

Pierre Thevenoux parle peut-être un peu moins de Paris dans ses blagues, mais sa manière de dégainer les punchlines risque de dynamiter le plateau. Très habitué des scènes parisiennes, le Poitevin capitalisera sur cette expérience pour conquérir, peut-être, de nouveaux fans festivaliers.

Autre figure de ce plateau, Jérémy Demay retrouvera sa ville natale. Il s’est en effet éclipsé de la ville lumière pour tenter sa chance à Montréal. Il lui est aussi arrivé, comme un certain Seb Mellia, de faire les premières parties de Gad Elmaleh au Québec.

Karim Duval, que nous avons adoubé au festival d’Avignon, sera aussi de la partie. Tom Villa, qui avait brillamment animé le Campus Comedy Tour — il a fait bien d’autres choses, mais nous étions là pour le voir — proposera également quelques minutes de blagues.

Enfin, nous vous présentons Anne-Sophie Girard en dernier car nous n’avons jamais eu l’occasion de la voir sur scène. Pourtant, c’est probablement l’une des personnalités les plus connues ! Ce sera intéressant de voir ce qu’elle proposera.

Paris Paradis, 19 heures : carte blanche au stand-up

On se disait que Tom Villa aurait pu présenter le premier plateau… Et que Le Parisien a fait un autre choix. En réalité, il allait occuper cette place de maître de cérémonie deux heures plus tard. Bien joué, vous avez fait monter la sauce et attisé notre curiosité !

Aucune prise de risque pour ce plateau avec des figures iconiques du stand-up. Tous méritent des superlatifs pour l’ensemble de leur œuvre. Même le plus « inexpérimenté » (sic !), Paul Mirabel, a déjà la carrure d’un taulier du rire. Adoubé de la presse et des festivals, il vient de signer avec Olympia Production et construit sa carrière artistique à la Petite Loge.

Verino et son milliard de représentations au Grand Point Virgule, Roman Frayssinet et ses salles blindées bien trop en avance pour faire de la figuration… Doit-on continuer ? C’en est presque indécent.

Bon, on en fait un peu trop. Mais la vérité, c’est qu’il est difficile de présenter ceux pour qui la presse déverse beaucoup d’encre depuis si longtemps ! Que dire de plus, sinon que le talent est au rendez-vous ?

Continuons à nous enivrer de talent. Marina Rollman est une révélation de l’humour qui a été très drôle bien avant France Inter. Vous retrouverez aussi Tania Dutel et Shirley Souagnon, sélectionnées par Netflix pour représenter l’humour français — presque plus fort que Bilal Hassani à l’Eurovision. Enfin, il y aura la sensation Djimo, vainqueur du Grand Prix du Festival d’Humour de Paris un an avant… Paul Mirabel. La boucle est bouclée !

Paris Paradis - Infos pratiques

Où ça se passe ? Les spectacles auront lieu à Jockey Disque. Comme on a vraiment eu du mal à trouver une information fiable sur le lieu, on vous propose d’aller sur le site internet de Jockey Disque qui explique mieux que quiconque comment trouver l’endroit.

Combien ça coûte ? Il faudra débourser 12 € pour le plateau de 17 heures et 15 € pour le plateau de 19 heures. Le spectacle de magie est à 12 €, et 6 € pour les moins de 12 ans. Un prix correct quand on pense qu’il n’y a pas de chapeau pour les artistes, même si on n’a pas l’habitude d’avancer l’argent. Le festival propose d’autres animations gratuites du vendredi au dimanche, mais l’inscription est indispensable.

[post_title] => Paris Paradis : quand l’humour ravit la capitale [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => paris-paradis-festival-humour [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2020-10-09 16:29:54 [post_modified_gmt] => 2020-10-09 14:29:54 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=6831 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 3 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 1010066 [post_author] => 1 [post_date] => 2021-01-20 08:00:00 [post_date_gmt] => 2021-01-20 07:00:00 [post_content] =>

Comme l’an dernier, Topito a dévoilé le top 12 des humoristes à suivre de l’année. En 2020, ce top était davantage représentatif des artistes présents sur scène. Cette année, on estime ainsi que ce classement a un drôle d’aspect. Voici pourquoi !

Top 12 des humoristes de Topito : que vaut-il vraiment ?

Il est normal qu’un classement de 12 artistes déchaîne les passions. Qu’il oublie des noms importants, aussi. Si je devais citer l’ensemble des humoristes de qualité, alors la liste serait longue comme le bras… de Jérémy Demay ou de Réda Seddiki. Ces deux comiques sont en effet grands par leur taille, mais seul l’un d’entre eux rejoint ce top. Est-ce le bon ? Éléments de réponse.

1. Jérôme Niel

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — Voici là un YouTubeur qui a annoncé vouloir se lancer dans le stand-up. Certes, les gens le connaissent et il l’annonce au micro de Kyan Khojandi… Mais cela ne signifie pas que la qualité soit garantie ! Ce sont deux métiers différents… À titre de comparaison, si Genius faisait du stand-up, je serais évidemment ravie. Toutefois, je n’en ferais pas un événement majeur.

2. Edgar-Yves

D’ACCORD — Voir notre avis sur l’article de présentation des Étoiles Espoir humour du Parisien. Une soirée où il devait figurer, mais apparemment, ça ne s’est pas passé comme prévu. On vous en parlera sûrement très vite !

3. Thomas Marty

PAS D’ACCORD — À son arrivée à Paris, je l’ai rencontré au Cercle du rire. À l’époque, il voulait contribuer au spot du rire et je ne savais pas trop ce à quoi m’attendre. J’ai senti chez lui une détermination très forte pour se placer au devant de la scène. Mon site était juste un canal, une forme de tremplin pour se faire connaître comme humoriste.

Ce chemin, il l’a parcouru avec des vidéos virales et un nombre d’abonnés certain. Sur scène, je ne savais pas s’il avait déjà exercé… avant de découvrir qu’il a été la première partie d’Alexis Le Rossignol. À choisir, j’aurais plutôt promu Roman Doduik dans ce top, très présent sur TikTok et déjà passé par la case « spectacle » !

4. Morgane Cadignan

D’ACCORD — C’est un choix facile, sans risque : la nouvelle tête montante de France Inter (mais pas que !) nous plaît depuis ses tous débuts.

5. Jérémy Demay

ÇA RESTE À PROUVER — Vu lors d’une soirée du Parisien au Paris Paradis Festival, il ne m’avait pas transcendé. Avoir une belle carrière au Canada est une chose, confirmer dans l’Hexagone en est une autre.

6. Nordine Ganso

ÇA RESTE À PROUVER — J’ai revu Nordine Ganso en invité au Laugh Steady Crew fin 2020. Son stand-up a mûri, sa présence et ses textes aussi. Son nouveau spectacle s’appelle Violet… si le rire est aussi bon que la communication autour, alors cela ira. Bref, il est peut-être bon, peut-être surcoté. Seul le temps nous le dira !

7. Philippine Delaire

JAMAIS ENTENDU PARLER, MAIS — Quand vous cherchez des talents, certains atterrissent dans des angles morts. Philippine Delaire répond exactement à ce cas de figure. Mais sa programmation au festival des Fous Rires de Bordeaux nous rassure quant à sa qualité.

8. Cyril Hives

D’ACCORD — Passons sur le fait que Cyril Hives intègre surtout le top de Topito pour sa présence à l’École Nationale de l’Humour… Aux Best de l’humour 2020, il nous avait séduit (et on validait déjà son potentiel). PS : Astrosympa, c’est Cyril Hives et Manu Bibard. N’oubliez jamais Manu, bon sang ! (Et Omar DBB, il est où dans ce top, hein ?)

9. Les Goguettes

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — Des parodies de chansons par écran interposé, est-ce vraiment à suivre ? Je préfère quand cela s’ancre dans du stand-up ou un véritable spectacle, comme chez Laura Laune, Fabien Guilbaud ou encore Antek.

10. Camille Lorente

D’ACCORD, MAIS — Camille était notre dernière découverte humour de 2020. C’est d’ailleurs l’une des raisons invoquées par Topito pour ce choix. Le seul petit souci, c’est qu’on ne trouve aucun argument qui explique sa qualité sur scène dans leur top 12…

Certains artistes qui ont plus d’expérience humoristique auraient pu figurer à sa place. Cependant, Camille a le potentiel et la bonne démarche pour briller en 2021 et au-delà ! À surveiller, donc.

11. François Guédon

CARTONNER SUR YOUTUBE, C’EST BIEN, MAIS — On n’est pas exactement sur de la nouveauté avec François Guédon. Ce stakhanoviste des concours d’humour, « révélé » par sa vidéo de Montreux, n’est pas celui qu’on voit le plus exploser cette année ! Ce faux effet de nouveauté induit par YouTube est trompeur, mais au moins, François a l’expérience pour lui !

12. Simon Pintault

ÇA RESTE À PROUVER — À défaut de placer l’humoriste n°1 de la maison, Topito conclut ce top avec le MC de leurs scènes ouvertes. Ce choix est donc un peu trop biaisé pour qu’on puisse le commenter !

Que retenir de décryptage ?

Tout d’abord, je me suis vraiment amusée à écrire cela. En effet, la subjectivité de Benco se confronte à la mienne. Vous l’avez sans doute compris, la présence sur YouTube ou le nombre d’abonnés ne m’émeut pas du tout. En effet, les chiffres ne sont qu’un indicateur de popularité. Ensuite, le public de YouTube n’est pas forcément le même que celui des salles de spectacle.

Je trouve que ce top se concentre un peu trop sur les tendances au détriment de talents qui savent moins se vendre. En revanche, c’est révélateur de l’importance d’exister en ligne pour attirer l’œil de certains observateurs. Pas tous, heureusement !

Cela démontre une fois encore qu’il faut creuser, confronter son regard de spectateur aux artistes sur scène. Ainsi, lire l’article de Topito m’a fait regretter une chose. En effet, j’ai senti que l’auteur n’avait pas vu grand-monde sur scène pour établir ce top. Mais son expertise du terrain est bel et bien réelle (Campus Comedy Tour…). La pandémie, voilà la vraie coupable, donc !

Pour autant, ce top 12 des humoristes demeure un classement intéressant. Ainsi, j’ai découvert des gens dont je n’aurais jamais entendu parler car ils exercent ailleurs. Il est surtout grand temps que les artistes puissent exercer leur métier face au public. En effet, la promotion ne saurait remplacer la création artistique sur le long terme…

[post_title] => On décrypte le top 12 des humoristes 2021 de Topito [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => top-12-humoristes-topito-decryptage [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-01-20 17:16:34 [post_modified_gmt] => 2021-01-20 16:16:34 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=1010066 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 3 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 8fc2ef9d17ee1bfb53e8d55e6bee58ca [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Jérémy Demay

Morgane Cadignan, Cyril Hives, Camille Lorente et Nordine Ganso font partie du top 12 des humoristes de Topito 2021

On décrypte le top 12 des humoristes 2021 de Topito

Étoiles espoir humour du Parisien : line-up et affiche de la soirée à l'Européen

Line-up Étoiles Espoir humour : la sélection du Parisien

Festival Paris Paradis : l’humour s’invite à l’hippodrome d’Auteuil

Paris Paradis : quand l’humour ravit la capitale