La découverte du mois – juin 2020 – Clément K

Juliette 03/06/2020

Classer Clément K en découverte humour, c’est quasiment un dû. Quand certaines de nos découvertes n’en sont qu’à un stade embryonnaire, Clément K figure parmi les nouveaux talents avérés du rire.

Clément K : découvrez l’itinéraire d’un outsider

Pourquoi maintenant, alors ? Tout d’abord, Clément K perdure parmi les artistes à suivre. Dès ses débuts, il réussit à convaincre le public et les professionnels. Ce journaliste de formation, habitué aux chroniques locales, s’essaye rapidement au stand-up avec un certain succès dans les plateaux, les festivals et autres concours.

Sans surprise, le théâtre de la Petite Loge lui offre un créneau pour son premier spectacle, Clément K ne croit en rien. Le succès est au rendez-vous, et Clément embraye logiquement sur le théâtre du Marais. Il se heurte à une difficulté supplémentaire : le remplissage.

Et c’est là qu’on intervient. Qu’est-ce qui distingue Clément K du reste des humoristes ? On est en droit de se poser la question, tant l’offre est pléthorique. Dans la catégorie des humoristes un brin provocateurs et irrévérencieux, Clément K a trouvé sa place. Cela dit, il serait dommageable de le considérer comme l’humoriste belge Pierre-Emmanuel alias PE. On n’est pas sur le même « trash ». Vérifiez-le avec ses interviews anonymes et autres chroniques sur Twitch, ses dernières prouesses comiques de qualité.

Douce finesse vs. humour piquant

Donc, Clément K propose autre chose. Avec une écriture très ciselée et une véritable finesse dans sa comédie, cet humoriste livre à demi-mot sa sensibilité et une fibre sociale… qui le rendent inévitablement attachant. Son propos est toujours très juste, sans tomber dans l’écueil de la conférence humoristique.

Clément K, c’est aussi l’art de vous emmener là où vous ne vous attendiez pas. Le spectateur que vous êtes feint alors l’indignation avant de libérer un rire franc. Il est davantage de l’héritage d’un Gaspard Proust que d’un Lamine Lezghad, très puissant au demeurant, mais pour qui nous ne développons un tel coup de cœur.

Pourquoi toutes ces comparaisons ? Parce que Clément K, comme nombre d’autres talents, passe juste à côté des écrans radars de certains critiques (malgré des exceptions). Comme un Harold Barbé, il lui faudrait juste un coup de pouce pour vous entraîner dans sa salle, et vous offrir une délicieuse surprise. Vous ne vous attendiez pas à le voir, vous serez enchanté de le découvrir.

Et à la sortie de la salle, vous vous demanderez avec plus ou moins de passion : « Mais pourquoi diable les médias ne parlent-ils pas de ma dernière découverte, Clément K ? ». Avis aux attachés de presse et producteurs de France et de Navarre : vous cherchez un talent enthousiasmant ? Nous vous le livrons sur un plateau. Faites vite avant que quelqu’un d’autre s’en rende compte…

A propos de l'auteur