Podcasts premium : l’expérience « Comique ! » avec Ghislain Blique

Juliette Follin 23/11/2020

Avec son podcast « Comique ! », Ghislain Blique crée une expérience unique pour les personnes qui le soutiennent financièrement. Zoom sur le futur de la relation entre artiste et fan.

Podcasts premium : Ghislain n’est pas le premier à s’y mettre, mais…

Le public fidèle de Ghislain Blique l’est en partie grâce à son expérience en podcast. Il y a eu « Sympa la vie » avec Paul Dechavanne, puis « Calme-toi Bernard » avec Pierre Thevenoux et ses amis… Mais partager le micro avec d’autres bridait quelque peu Ghislain.

Quand « Comique ! » a intégré le catalogue des podcasts humour, cela a ouvert le champ des possibles. Ghislain le confie souvent, c’est un grand consommateur de podcasts. Il a donc une très bonne culture de ce format, qui lui confère un regard exigeant.

Fort de plusieurs années sur scène en plateau, il avance également bien avec son spectacle Plus rien à branler à la Petite Loge. Le tout offre à son public une très bonne expérience comique.

Maintenant, il faut l’augmenter. Comment s’y est-il pris, et dans quelle mesure cela fonctionne-t-il ?

Une communication multicanale : avec son podcast Comique !, Ghislain est partout

Quand de nombreux artistes se cantonnent à créer des vidéos pour qu’elles deviennent virales, oubliant leur singularité au passage, Ghislain opère autrement. Fidèle à ses convictions, il part de son art et le diffuse sur les canaux adéquats.

L’expérience va bien plus loin qu’une simple écoute. Sur Tumult, une plateforme prometteuse, vous pouvez commenter chaque épisode. C’est un premier pas vers une communauté. Mais il y a plus.

Comme d’autres artistes, Ghislain permet à ses auditeurs de financer son podcast via Tipeee ou via Patreon. Cependant, les contreparties sont réelles. En tant que contributrice, j’ai donc accès à deux épisodes inédits par mois, des passages de stand-up et un espace de discussion sur Discord. Et je ne suis pas seule : les échanges continuent grâce à des fans très mobilisés. Des liens se créent entre l’artiste et son public comme entre les membres du public.

J’en ai profité pour partager la liste de mes moments préférés de « Sympa la vie » (car on retrouve là-bas des fans des podcasts cités plus haut). On peut aussi poser toutes les questions qui nous passent par la tête (il y répond dans l’un des épisodes bonus du mois). En bref, les promesses de Ghislain sont non seulement belles mais également tenues !

Cette expérience est un bon exemple de lien privilégié entre l’artiste et ses fans. Déjà, elle est fidèle à l’ADN de l’humoriste. Ensuite, elle emprunte des codes qui ont fait le succès de nombreuses communautés. Enfin, cela privilégie l’indépendance. Reste à pérenniser la démarche, car si je devais soutenir tous les humoristes, cela me coûterait un bras. Et malgré cela, ils seraient loin de l’indépendance financière… Attendons de voir ce que l’avenir nous réserve, mais cette introduction est prometteuse.

Mise à jour janvier 2021

Ghislain a modifié le fonctionnement de son podcast : désormais, les contributeurs financent son podcast par épisode. Cela signifie que si jamais il produit moins de podcasts, cela coûte moins cher à ses soutiens. À l’inverse, il est possible de fixer un budget limite si Ghislain est plus productif que d’habitude ! Pas de mauvaise surprise, donc…

Avec le recul, il a constaté que certaines contreparties n’étaient pas nécessaires. Par exemple, l’épisode de questions-réponses n’avait plus lieu d’être car les fans n’avaient plus de questions ! C’est la preuve que ces formats innovants pour la France ne sont pas encore habituels. Cela va venir… Arezki Chougar s’y met aussi, à voir s’il arrive à créer de véritables rendez-vous sur le long terme !

Bonus : Ghislain Blique et Pierre Thevenoux invités du podcast « Passions »

A propos de l'auteur