Incroyable talent + stand-up : mariage parfait ou désamour franc ?

Juliette 20/07/2018

La France a un incroyable talent prépare actuellement le casting de sa prochaine saison. Le mois dernier, au Sonart, des stand-uppers pouvaient intégrer la compétition lors d’une soirée de sélection. Or, on se dirige peut-être vers une déception.

Les artistes stand-up puristes n’iront pas à Incroyable talent, mais le doivent-ils ?

Ce qui réunit les gens qui font du stand-up, c’est souvent d’être en phase avec soi-même. La pureté du genre stand-up vient de la liberté et de l’indépendance qu’il offre. Par conséquent, un télé crochet correspond à l’antithèse du stand-up underground. Si Incroyable talent était diffusé sur une radio pirate, il deviendrait attrayant.

Or, si l’on considère que le stand-up le plus pur est la meilleure forme de comédie, la télévision pourrait-elle le révéler ? Pourquoi devons-nous subir un stand-up à deux vitesses, avec des personnes connues qui ne sont pas drôles ou plagient pour exister ? Pourquoi faut-il réserver le talent aux comedy clubs ?

Surtout, ce programme a-t-il un intérêt ? Les artistes y trouvent une nouvelle audience. Sans trop d’effort médiatique, l’artiste se laisse découvrir des curieux dans son milieu naturel/habituel. Bien sûr, la méfiance est de mise. On imagine que les directeurs des programmes influencés par Patrick Le Lay (TF1, temps de cerveau disponible…) pensent à la crédulité des spectateurs-consommateurs plus qu’à l’intérêt général. Pour mieux comprendre, revenons sur deux cas : Laura Laune et Monsieur Fraize.

Laura Laune : les dés sont-ils pipés ?

Vous le savez peut-être, l’humoriste Laura Laune a remporté la compétition. Ce tremplin l’amène aujourd’hui à cartonner sur scène. Or, il y a eu des suspicions : sa victoire est-elle légitime ? Être proche de certains décideurs (Éric Antoine, membre du jury…) l’aurait ainsi aidé. Des compatriotes belges balancent carrément sur des radios libres que la compétition était pipée. Laura Laune a subi des critiques et polémiques hors contexte. France 2 a ainsi choisi un extrait de son spectacle avec une blague sur les juifs et 39-45… Tout sauf neutre !

Et pourtant, elle a toujours tracé son chemin, ignoré les commentaires non-éclairés de Gilles-William Goldnadel sur RMC à raison. Au final, le public a su faire la différence. Et d’ailleurs, j’ai déjà rencontré cet avocat qui s’amuse à créer des débats, c’est son fond de commerce médiatique. Dans l’humour, il faut savoir que Yassine Belattar a même porté plainte suite à ses propos. Ambiance.

Monsieur Fraize : mise en scène du lynchage artistique ?

Tout est écrit à l’avance, donc ? Si l’on revient en arrière, souvenons-nous d’ONDAR. L’émission de Laurent Ruquier donnait du temps à de jeunes comiques. Ce tremplin a révélé des talents, a soulevé des arnaques et malmené des marginaux. Monsieur Fraize a ainsi subi une mise en scène ridicule. Dès le début, on savait comment Monsieur Fraize fait rire. Par des silences. Il a donc contourné les thèmes imposés. La chaîne l’a adoré, puis elle a décidé que c’était un « je-m’en-foutiste » car il ne suivait pas les règles du jeu. Or, il suivait vraiment les règles, les siennes. Son absence de compromis sublimait son génie artistique, trop souvent incompris. Aujourd’hui, les bonnes personnes lui déroulent le tapis rouge et il cartonne au cinéma.

Pour la télévision, il y aurait donc deux manières de percer : connaître les bonnes personnes ou répondre aux codes des études marketing, ceux qui dopent l’audimat malmené par les nouveaux médias. Traduction : être formaté. Qui dit formatage dit manque de variété, puis désintérêt à long-terme. Autrement dit, la télé navigue à vue, selon un rythme effréné qui lui fait manquer l’essentiel.

Moralité

Dans les deux cas, les deux artistes sont talentueux. La télévision les a exposés pour le meilleur et pour le pire. Ce n’est donc qu’un média à optimiser, à mépriser quand il faut, à adopter quand ça sert au public. L’exercice est périlleux, difficile mais il peut rapporter gros. Quoi qu’il advienne, on espère que le public fera la différence entre des gens qui font des chansons sur des barbecues et les autres.

Crédits photo

Laura Laune – La France a un incroyable talent © FremantleMedia / M6 – Capture d’écran vidéo Facebook

A propos de l'auteur