FUP 2020 – Il faut sauver les découvertes !

Juliette 26/06/2020

Le Festival d’Humour de Paris, ou FUP 2020, devait se tenir en mars dernier. Au Grand Rex, les soirées annulées ont pu trouver de nouvelles dates. Mais à l’heure où j’écris ces lignes, l’annulation tardive des soirées restantes ne leur a pas offert le même sort.

Pendant le confinement, Antoinette Colin, directrice artistique du Point Virgule, parlait d’une annulation de la soirée jeunes talents lors d’un live du Trempoint. Elle s’empressait d’ajouter qu’elle ne voulait pas laisser les artistes comme cela, et qu’elle trouverait un moyen d’organiser quelque chose.

FUP 2020 : il y a plein d’humoristes pour demain !

On a envie de la soutenir. Chaque année, Bobino ouvre ses portes à des jeunes talents. Alexis le Rossignol vous ferait-il rire sur France Inter sans cette soirée, qui l’a sacré prix SACD pour ses talents d’écriture et son originalité ? Djimo aurait-il fait rire le public de Clique ou attiré l’attention des Inrocks ou de France 5 sans le FUP ?

Permettez-moi d’en douter, ou bien de me dire que ça leur aurait pris un peu plus de temps. Le problème, maintes et maintes fois scandé par les jeunes artistes, c’est que sans attaché de presse, il est bien plus difficile d’attirer l’attention.

D’ailleurs, entretemps, Rosa Bursztein a trouvé une attachée de presse plutôt bien implantée dans le milieu (excusez du peu !), Léo Domboy. Elle va jouer au Point Virgule à la rentrée. Les planètes s’alignent pour elle, et c’est tant mieux. Mais quid des autres ?

Grâce au Point Virgule, au Trempoint et au FUP à Bobino, les artistes bénéficient d’une rampe de lancement qui a très souvent fait ses preuves. Ce modèle de détection est vertueux. D’autant plus que même si certains sont plus ou moins favoris sur le papier, ce qui fait la différence, c’est en grande partie la prestation le jour J. Les artistes jouent dans des conditions idéales, devant une salle très garnie. Le public, qui sait qu’il découvre de nouveaux talents, les accueille avec plus de bienveillance que d’habitude.

La soirée des humoristes de demain, pour nous, c’est l’événement de l’année !

Pour le spot du rire, la soirée des humoristes de demain, c’est l’événement de l’année. J’éprouve un stress absolument épouvantable à l’annonce des résultats, et j’adore ça. En prime, cette année, j’avais bien de la peine à mettre le doigt sur un vainqueur potentiel. Bien sûr, j’avais quelques favoris. Lors de mon dernier plateau d’humour au Batignolles Comedy, le sujet de conversation, c’était le FUP. Les humoristes présents savent donc quel était mon pronostic…

Je le garderai pour moi, parce que je ne suis pas devin. En plus, quand le pronostic ne se transforme pas en réalité, je suis dégoûtée. Je reconnais ensuite, à tête reposée, que les vainqueurs méritent leur place. Mais sur le moment, vous pourriez découvrir à quel point cette foutue comédie peut jouer avec les nerfs. Je ne me priverai de cette torture pour rien au monde. Même pas une pandémie mondiale. Alors, on fait quoi, Antoinette ?

A propos de l'auteur