Delirium : le spectacle de Murphy Ongagna va vous surprendre !

Juliette 13/01/2018

Avec un nombre de spectacles colossal, Paris vous fait louper les bons artistes. Assister au spectacle de Murphy Ongagna m’a rappelé le plaisir de découvrir. Tentez l’expérience les mercredis à 21h30 à la Comédie des 3 bornes !

Murphy Ongagna dans Delirium : j’ai failli passer à côté

J’ai vu jouer Murphy Ongagna au Beach Comedy Club, mais je n’ai pas émis de jugement particulier. J’ai trouvé certaines choses intéressantes, comme l’analogie avec les interviews post-match. D’ailleurs, j’ai eu tendance à sacrément délaisser le Beach Comedy Club au profit du One More Joke. La première fois que j’ai eu envie d’y aller, je m’étais fait vacciner le jour-même et il y avait une tempête. Aujourd’hui, je regrette d’avoir bravé la peur d’être fiévreuse ou de m’envoler.

Bien plus tard, j’ai discuté avec une amatrice de stand-up qui produit des contenus sur le sujet. Elle m’a dit qu’elle fonctionnait au coup de cœur pour sélectionner les personnes qu’elle allait mettre en avant. Mais j’ai trouvé qu’ils venaient du même noyau dur, de la même bande. J’ai peut-être eu un jugement dur, sur le coup, mais je me rends compte que ça peut m’arriver aussi. Alors autant réparer cela : Murphy m’a invité à son spectacle, j’ai décidé d’aller à sa première.

Une première convaicante

Sur le flyer, il est écrit que c’est un stand-up entre Trevor Noah et Eric Judor. Même si cela prend la forme d’une critique spectateur, je me suis dit que cette comparaison était dure à honorer. Eric Judor, c’est un peu toute ma vie. Or, en regardant Murphy sur scène, cela m’a rappelé Les mots et le premier spectacle en DVD au Palais des Glaces. Juste visuellement. Du choix de la tenue, aux expressions du visage, et parce que Murphy est chauve, aussi.

Initialement, je me disais que je pourrais trouver ce spectacle moyen. Je n’avais pas trop d’attentes, puis le rideau s’est ouvert et tout a changé. La première que j’ai vue s’est passée avec un groupe d’une dizaine de personnes survoltées. De l’autre côté de la salle, les acolytes de scène de Murphy Ongagna étaient au rendez-vous. Ils avaient peur que tout cela se retourne contre lui.

Bien au contraire : Murphy a tiré profit de ces perturbateurs de silence et nous a offert un moment de plaisir scénique indéniable. Ses interventions avec les fous furieux dans la salle ont toujours touché dans le mille, et il a su l’inclure en un fil rouge supplémentaire à son texte initial. Il faut qu’on parle de ce texte. Il était subtil, drôle et suffisamment décalé pour déclencher du rire inattendu. La mise en scène de Solène Rossignol, également humoriste au Beach Comedy Club et avec qui il partage sa vie, était sans fausse note. Je vous dis ça, je ne connais pas grand-chose en mise en scène. Je sens juste que quand elle est bien exécutée, on ne s’en rend pas compte et on se concentre sur les propos de l’artiste.

Moralité : continuez de découvrir sans cesse, laissez-vous surprendre !

C’est un peu par hasard que j’ai accepté l’invitation de Murphy. J’ai même pris ma place sur BilletRéduc, histoire de ne pas me sentir obligée d’écrire un papier dessus. Or, je prends le temps de le faire car on oublie trop vite de se laisser tenter par un spectacle. Même au hasard, réserver un billet peut vous faire passer l’une de vos plus belles soirées. Et comme cela m’est arrivé par le passé, ça fait vraiment du bien de retrouver cette sensation. Même avec un œil plus habitué aux spectacles !

Un ténor ou une découverte en dernière page de BilletRéduc peuvent, de manière égale, avoir la clé de vos rires et vous faire oublier le quotidien. Pensez-y.

Crédits photo

© Murphy Ongagna / Beach Comedy Club

A propos de l'auteur