La découverte du mois – Février 2020 – Arezki Chougar

Juliette 01/02/2020

Arezki Chougar est plus qu’un humoriste. Cet homme veut construire un empire de podcasts humour et il s’en donne les moyens. Comment peut-on être aussi brillant et rester aussi proche de ses semblables ? Ce mois-ci, nous vous présentons une découverte humour en mode full-béatitude/admiration.

Arezki Chougar : le maître du rire dans tes oreilles… mais pas que

Avant tout, Arezki Chougar est un homme libre. Libéré par ses convictions de dentiste à mi-temps : on ne se tue pas à la tâche et on réintègre un certain art de vivre. On réinvente la conversation sur des canapés, on redonne ses lettres de noblesse au terme « anecdotes » et on se marre !

Sur scène, c’est pareil. J’étais avec un humoriste d’une certaine réputation, qui parlait d’un autre humoriste qui ne se prenait pas pour de la merde. On bitchait parce que ce dernier étalait sa culture comme un porc, jouant l’homme intelligent qu’il ne serait jamais.

Arezki Chougar n’est pas comme ça. Arezki, c’est d’abord un type qui aime la vanne, la vraie. Un puriste qui veut avant tout faire rire. Son propos vient ensuite, on n’est pas là pour disserter sans glousser.

Oui, Arezki est au-dessus de ces jeux d’intelligence. Si bien que dès que je le croise, confessant un complexe d’infériorité, je rase un peu les murs. Sire, vous êtes d’une brillance impeccable, lui dis-je avec les yeux, histoire de lui cirer les pompes sans que ça ne se voie trop (coucou Aquilino Morelle). Lui porte des yeux bienveillants sur mes agissements, tout en continuant de respecter mon travail et ma personne.

D’où vient ce phénomène troublant ? Commençons l’enquête…

Humoriste, producteur et créateur de podcast… et futur influenceur de l’humour ?

Maintenant que nous avons défini « l’effet Arezki Chougar », il est temps que cet artiste tienne ses promesses. Parce qu’il est aussi charismatique sur scène qu’en-dehors, ce décryptage s’avère indispensable. Sinon, nous allons le sur-vendre et vous ne pourrez pas en profiter !

Arezki Chougar est un bon comédien de stand-up car il aime parler et qu’il en connaît la technique. Il a trouvé le subtil mélange entre être un leader d’opinion et ne pas étaler sa culture comme un assoiffé de reconnaissance (la bise aux 52 stand-uppers qui le font !). Il peut aussi le faire en anglais, si cela vous intéresse…

Il a aussi ce sens de l’observation et du jeu (voir ci-dessous avec Emma de Foucaud). Cette cerise sur le gâteau complète la recette de base pour bien se développer en stand-up.

Arezki Chougar est un bon client des podcasts, qu’il soit créateur, producteur ou intervenant. Il sait écouter sans s’imposer, livrer la bonne anecdote au bon moment et rire à gorge déployée — le trick pour rester simple. Pour finir, son imagination prend le relais en live pour terminer l’anecdote et la rendre encore plus forte (voir ci-dessous avec Léopold et Anissa Omri).

Enfin, Arezki Chougar est bon pour se vendre. Nous le disions en début d’article, il a ce côté « créateur d’empire démoniaque » indispensable à la création d’une communauté fidèle, en ligne comme hors ligne. Les autres humoristes adorent échanger avec lui après les scènes, tandis qu’il se tient dignement devant eux. Ses spectateurs sauront bientôt relayer tous ses contenus en masse.

Charge à lui de percer et de se faire reconnaître au-delà de son cercle habituel ! Arezki, on t’attend au tournant et on sait que tu seras là.

Interlude – Arezki Chougar dans Bla Bla Clap

A propos de l'auteur