La découverte du mois – Février 2019 – Tristan Lucas

Juliette 10/02/2019

Tristan Lucas, c’est l’humoriste qu’on adore retrouver. Depuis que je traîne dans les plateaux d’humour et les petits théâtres, il a toujours été là. Secrètement, je rêve que ce soit son moment. Parce qu’il ne pourra bientôt plus faire partie des découvertes, il était donc temps de le mettre en avant !

Tristan Lucas, l’humoriste entier

Entier : c’est le nom du nouveau spectacle de Tristan Lucas. Après avoir joué En douce pendant de nombreux mois, il jouera deux exceptionnelles au Théâtre du Marais le 22 février et le 28 mars.

Ce titre lui sied parfaitement : ceux qui le connaissent savent que vous avez affaire à un mec généreux. Il ne vous embêtera jamais avec des publications activistes sur Facebook ou pour signer des pétitions. C’est plutôt le genre de gars qui s’investit dans l’action. D’ailleurs, il embrigade régulièrement Marion Mezadorian dans des maraudes auprès des sans-abri. Je vous ai mis un lien pour que vous découvriez ce que c’est ! 😉

Et sur scène, ça donne quoi ?

Au-delà de la personnalité de Tristan Lucas, c’est toujours agréable de le voir nous faire rire sur scène. Je l’avais déjà vu à la Comédie des 3 Bornes jouer En douce, et j’en garde un très bon souvenir. Un peu flou, certes, puisque c’était il y a longtemps, mais vraiment sympa.

Son humour est parfois décrit comme absurde, parfois comme noir. Honnêtement, je n’ai pas envie de le mettre dans une case. Ainsi, on a affaire à un véritable artiste, qui peut aller sur de nombreux terrains.

Cette phrase s’applique aussi géographiquement : il a joué un peu partout dans le monde. Au Sentier des Halles, il a même monté un plateau en espagnol avec d’autres artistes hispanophones. On vous parlait d’ailleurs d’exceptionnelles, et il y en a une prévue au Grand Point Virgule le 15 février. Tristan sera accompagné de Charles Nouveau, Doully et Paul Taylor !

Son plateau parisien, le Mokiri, se tient de temps en temps à Caen. Un retour au bercail pour ce normand qui n’a de cesse de vadrouiller… Lyon, Marseille, Montpellier, Noisy le Grand : ça fait plaisir de voir un humoriste sortir du 11e arrondissement. Je caricature, mais vous comprenez ce que je veux dire !

Crédits photo

© Betty Durieux

A propos de l'auteur