WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [tag] => nate-bargatze
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 642
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => nate-bargatze
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 642
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [tag] => nate-bargatze
            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => 
            [cat] => 
            [tag_id] => 642
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 1
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
             => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post__not_in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                    [0] => nate-bargatze
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [meta_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                )

            [ignore_sticky_posts] => 1
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [post_type] => 
            [posts_per_page] => 18
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
            [order] => DESC
            [offset] => 
            [orderby] => date
            [post_status] => publish
            [tax_query] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [field] => ID
                            [terms] => 642
                            [include_children] => 
                        )

                )

        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [relation] => AND
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 642
                                )

                            [field] => ID
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 
                        )

                    [1] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 642
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                    [2] => Array
                        (
                            [taxonomy] => post_tag
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => nate-bargatze
                                )

                            [field] => slug
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wp_term_relationships
                    [1] => tt1
                    [2] => tt2
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [post_tag] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 642
                                )

                            [field] => ID
                        )

                )

            [primary_table] => wp_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => AND
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wp_posts.ID FROM wp_posts  LEFT JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt1 ON (wp_posts.ID = tt1.object_id)  LEFT JOIN wp_term_relationships AS tt2 ON (wp_posts.ID = tt2.object_id) WHERE 1=1  AND ( 
  wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (642) 
  AND 
  tt1.term_taxonomy_id IN (642) 
  AND 
  tt2.term_taxonomy_id IN (642)
) AND wp_posts.post_type = 'post' AND ((wp_posts.post_status = 'publish')) GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 18
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 6235
                    [post_author] => 10
                    [post_date] => 2019-05-19 20:00:25
                    [post_date_gmt] => 2019-05-19 18:00:25
                    [post_content] => 

Noé est un amoureux de stand-up biberonné aux magazines américains. Pour Le spot du rire, il nous livre des critiques de stand-up américain et international, en commençant par Nate Bargatze. Bienvenue à lui !


En mars dernier, les abonnés Netflix découvraient le special de Nate Bargatze, The Tennessee Kid. On vous dit tout sur la mise en scène et le thème de ce spectacle !

Nate Bargatze, l’anti-héros du stand-up

Les amateurs de stand-up le savent : développer sa voix (sa personnalité scénique) est nécessaire pour être original. Dans son dernier spectacle The Tennessee Kid, Nate Bargatze limite cette originalité au maximum en se posant comme l’anti-héros du stand-up.

Les intonations de voix sont absentes, il multiplie les hésitations et les répétitions. Aussi, il reste immobile, une main dans le dos comme s’il récitait un texte. Il accepte également une forme de banalité en choisissant pour thème les compagnies aériennes dès la deuxième minute de son spectacle. Pour les non-connaisseurs, c’est la tarte à la crème de l’humour américain.

Aux antipodes d’un Eddie Murphy, l'humoriste refuse presque toute théâtralité (autant dans la forme que dans le fond). Ses histoires frôlent même l’absence de mise en scène.

L’enfant du Tennessee qui ne voulait pas grandir

Si Nate Bargatze se veut banal, une sorte de « Monsieur Tout-le-Monde », il refuse néanmoins de se présenter comme un adulte. Dès le début de son spectacle, il se confond avec une certaine Olivia, puis avec un Nathaniel Bargatze. À travers ses histoires, il se présente lui-même comme un stade entre homme enfant et idiot du village, qui aurait compris la logique d’un monde absurde.

Un monde absurde où l’on s’émerveille de voir un cheval dormir et où la solution stupide (collecter des seaux d’eau pour lutter contre le réchauffement climatique) devient la plus logique. L’humoriste choisit la forme d’un conteur d’histoire enfantin (souvent face à l’autorité). Il crée ainsi un effet comique en ajoutant des détails à ses histoires, au détriment d’une chute qui ne surprend que rarement.

Pourquoi le special de Nate Bargatze se distingue-t-il ?

C’est surtout dans sa présentation de ce monde absurde que Nate Bargatze se distingue. En filigrane, il pose la question « qui est l’enfant ? ». Si l’humoriste lui-même peut être considéré comme tel, tout comme sa fille qui ouvre le spectacle, c’est finalement l’ensemble des adultes qui le sont. Subtilement, Nate Bargatze montre l’immaturité de son monde.

Deux moments de son spectacle impressionnent par leur justesse et leur humour. D’abord, la présentation d’un mariage au Tennessee, lieu fantasmé où les conventions sociales n’existent plus. On constate encore l’absurdité de la magie (son père clown/magicien, déjà présenté dans Full Time Magic, Comedy Central/Spotify, 2015). On regrettera néanmoins certaines histoires déjà vues qui accrocheront moins le spectateur, comme les parallèles entre jeux d’enfants et disputes de couples).

Cette volonté de créer un « univers » absurde se confirme donc à la fin de son spectacle. Nate Bargatze y ajoute deux nouvelles chutes pour deux anecdotes racontées dans son special de trente minutes (The Stand-Ups saison 1, Netflix). Dans son générique, il montre d’ailleurs les photos illustrant la véracité de ses histoires.

Crédits photo

© Mike Lavin

[post_title] => Nate Bargatze - The Tennessee Kid - Critique spectacle [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => nate-bargatze-critique-tennessee-kid [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-05-19 20:00:30 [post_modified_gmt] => 2019-05-19 18:00:30 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=6235 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 1 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 6235 [post_author] => 10 [post_date] => 2019-05-19 20:00:25 [post_date_gmt] => 2019-05-19 18:00:25 [post_content] =>

Noé est un amoureux de stand-up biberonné aux magazines américains. Pour Le spot du rire, il nous livre des critiques de stand-up américain et international, en commençant par Nate Bargatze. Bienvenue à lui !


En mars dernier, les abonnés Netflix découvraient le special de Nate Bargatze, The Tennessee Kid. On vous dit tout sur la mise en scène et le thème de ce spectacle !

Nate Bargatze, l’anti-héros du stand-up

Les amateurs de stand-up le savent : développer sa voix (sa personnalité scénique) est nécessaire pour être original. Dans son dernier spectacle The Tennessee Kid, Nate Bargatze limite cette originalité au maximum en se posant comme l’anti-héros du stand-up.

Les intonations de voix sont absentes, il multiplie les hésitations et les répétitions. Aussi, il reste immobile, une main dans le dos comme s’il récitait un texte. Il accepte également une forme de banalité en choisissant pour thème les compagnies aériennes dès la deuxième minute de son spectacle. Pour les non-connaisseurs, c’est la tarte à la crème de l’humour américain.

Aux antipodes d’un Eddie Murphy, l'humoriste refuse presque toute théâtralité (autant dans la forme que dans le fond). Ses histoires frôlent même l’absence de mise en scène.

L’enfant du Tennessee qui ne voulait pas grandir

Si Nate Bargatze se veut banal, une sorte de « Monsieur Tout-le-Monde », il refuse néanmoins de se présenter comme un adulte. Dès le début de son spectacle, il se confond avec une certaine Olivia, puis avec un Nathaniel Bargatze. À travers ses histoires, il se présente lui-même comme un stade entre homme enfant et idiot du village, qui aurait compris la logique d’un monde absurde.

Un monde absurde où l’on s’émerveille de voir un cheval dormir et où la solution stupide (collecter des seaux d’eau pour lutter contre le réchauffement climatique) devient la plus logique. L’humoriste choisit la forme d’un conteur d’histoire enfantin (souvent face à l’autorité). Il crée ainsi un effet comique en ajoutant des détails à ses histoires, au détriment d’une chute qui ne surprend que rarement.

Pourquoi le special de Nate Bargatze se distingue-t-il ?

C’est surtout dans sa présentation de ce monde absurde que Nate Bargatze se distingue. En filigrane, il pose la question « qui est l’enfant ? ». Si l’humoriste lui-même peut être considéré comme tel, tout comme sa fille qui ouvre le spectacle, c’est finalement l’ensemble des adultes qui le sont. Subtilement, Nate Bargatze montre l’immaturité de son monde.

Deux moments de son spectacle impressionnent par leur justesse et leur humour. D’abord, la présentation d’un mariage au Tennessee, lieu fantasmé où les conventions sociales n’existent plus. On constate encore l’absurdité de la magie (son père clown/magicien, déjà présenté dans Full Time Magic, Comedy Central/Spotify, 2015). On regrettera néanmoins certaines histoires déjà vues qui accrocheront moins le spectateur, comme les parallèles entre jeux d’enfants et disputes de couples).

Cette volonté de créer un « univers » absurde se confirme donc à la fin de son spectacle. Nate Bargatze y ajoute deux nouvelles chutes pour deux anecdotes racontées dans son special de trente minutes (The Stand-Ups saison 1, Netflix). Dans son générique, il montre d’ailleurs les photos illustrant la véracité de ses histoires.

Crédits photo

© Mike Lavin

[post_title] => Nate Bargatze - The Tennessee Kid - Critique spectacle [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => nate-bargatze-critique-tennessee-kid [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-05-19 20:00:30 [post_modified_gmt] => 2019-05-19 18:00:30 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.lespotdurire.fr/?p=6235 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 1 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => 1 [is_tax] => [is_search] => 1 [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_privacy_policy] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_favicon] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => e83e12269dcab724ead13d30094f7699 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Nate Bargatze

Nate Bargatze : critique de son special Netflix The Tennessee Kid

Nate Bargatze - The Tennessee Kid - Critique spectacle